LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

Festival au nord de la Chine dans lequel ma série "Ensemble" va être exposée dans son intégralité
Ofoto est désormais la galerie qui me représente à Shanghaï
Vamp & Tramp est la galerie américaine qui représente mon livre d'artiste "Amour perdu"
Fantac est l'entreprise d'impression Fine Art qui me sponsorise

À toutes berzingues


Laurence-chellali-5

 

Le temps file à une vitesse hallucinante ! Voilà déjà 10 mois que nous sommes venus nous installer à Nanjing, et depuis j’ai bénéficié d’une accélération professionnelle dont je ne me serais jamais doutée en arrivant ici ! À quelques semaines de retourner pour les vacances en Europe, je me suis dit qu’il était temps de faire un petit bilan …

Ce qui est paradoxal, c’est qu’ici tout est à la fois plus compliqué et plus facile. Plus compliqué car basiquement j’ignore grosso modo tout de la Chine, de son organisation, de sa culture, de sa géographie, de sa politique et bien entendu, de sa langue. Oh, j’ai bien quelques connaissances ça et là, mais elles me paraissent tellement superficielles et il me reste tellement à approfondir que je préfère me considérer encore comme grande ignorante. Le plus gros handicap au quotidien est la langue, et là, ce n’est pas de la gnognotte 😉 J’éprouve pleinement et en pleine figure ce que c’est d’être 100% analphabète, l’inconfort qui en résulte, le sentiment de fragilité et d’être à la merci des événements sans pouvoir les contrôler ou tout du moins les anticiper. Car c’est une chose de ne pas parler et comprendre, mais c’en est encore une autre de ne pas pouvoir lire ! Je vous en reparlerai probablement car sur le fond c’est très intéressant …

 

Laurence-chellali-3

 

D’un autre côté, cette ignorance et/ou cette naïveté qui en découle me permet d’oser des choses que je n’aurais jamais faites en Europe. De toutes les façons, je n’ai pas le choix … Alors j’y vais, je fonce et de ce point de vue là, la Chine a cette capacité d’accueil et de réceptivité à la dynamique des opportunités stupéfiante. De par mon statut d’étrangère (rarissime, je rappelle que la proportion d’étrangers est de 0,01% !), je me fais immanquablement remarquer. Les Chinois sont tellement adorables et curieux. Quand je pense à l’accueil qu’on leur fait en Europe … Non, je préfère pas, j’ai honte …

Ma position de photographe est également une source d’intérêt pour les gens, surtout que ma photographie est assez « atypique » et personnelle et elle provoque énormément de curiosité. Bref, à chaque fois que je suis conviée quelque part, il en ressort une prise de contact, une opportunité, un projet, un possible … 

Et ces deux facteurs m’ouvrent des portes à toute vitesse !

 

Laurence-chellali-1

 

Ainsi donc, voici quelques événements marquants de cette année :

  • Participation au festival international de Lishui en novembre 2015 avec ma série VIXI grâce à ma rencontre avec le directeur du département photographie de l’Université des beaux-arts de Nanjing.
  • Participation d’une de mes photos pour une vente aux enchères au profit d’une association caritative. J’ai été émue de voir les gens surenchérir pour acquérir cette photographie jusqu’à atteindre un prix vraiment conséquent et bien au delà de son prix initial déjà élevé !. Là, j’y ai rencontré le curateur du musée des beaux-arts de Nanjing. 
  • Rencontre avec la galerie photographique Ofoto à Shanghaï. Celle-ci me représente désormais. J’en suis très fière car d’après ce que les gens du milieu photographique m’ont dit, c’est actuellement une des meilleures de Chine ! Wouahou … Il est vrai que lorsque l’on voit la liste des photographes qu’elle représente, j’ai comme qui dirait l’impression de rentrer dans la cour des grands. Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas prendre la grosse tête  😉 😉 😉 Je suis juste un peu frustrée qu’ils n’aient pas encore ajouté mon nom dans la liste de leurs artistes. Ils m’ont dit qu’ils allaient le faire incessamment sous peu …
  • La semaine prochaine, je pars pour la Biennale photographique de Tianshui dans le nord de la Chine avec Ofoto. On va présenter ma série « Ensemble ». Là encore, quand je vois la liste des photographes qui vont exposer, je me sens toute toute toute petite … Exposer aux côtés d’un Marc Riboud, ça met la pression … Juste pour la petite histoire et pour vous donner une idée du dynamisme économique de la Chine, ma participation à ce festival est prise en charge à 100% par la galerie : des tirages à leur encadrement, à leur transport et à leur accrochage, de mon déplacement en avion à l’hébergement, cette manifestation ne me coûte pas un centime ! En ce qui me concerne, c’est du jamais vu …
  • À Nanjing, il y a une grosse entreprise spécialisée dans le tirage fine-art des photographies, Fantac. C’est là que je réalise mes tirages. Le directeur de cette entreprise est « tombé amoureux » de mes photographies et a décidé de me sponsoriser en m’offrant tous mes futurs tirages d’exposition, en publiant un article sur mon travail  dans une revue chinoise de photographie et en le diffusant dans leur newsletter (qui couvre toute la Chine, mais aussi Hong-Kong et Manille !).
  • Tout ça me donne tellement la pêche, que je suis entrée en contact avec une galerie américaine, Vamp & Tramp, car je cherche un débouché pour mon livre d’artiste « Amour perdu ». Oh joie, j’ai été acceptée dans leur catalogue et c’est désormais elle qui me représente !

 

Laurence-chellali-4

 

Projets pour la suite … et à l’heure d’aujourd’hui …

  • L’AMNUA, le musée des beaux-arts, me propose une exposition pour 2017,
  • Je dois faire une lecture de mon travail photographique pour la Nanjing University of the Arts,
  • Cette même université souhaite que j’anime un cours de photographie créative,
  • Je prépare un cours de photographie pour la Nanjing International School
  • Je suis engagée dans un projet de montage d’une exposition sur le travail d’Etienne-Jules Marey, l’inventeur de la chronophotographie. Ce projet de très grande envergure doit associer le Nanjing Arts Institute, l ‘AMNUA, le Nanjing Tech Institute, la fondation Marey et l’Université de Bourgogne. 
  • Participation à Photo Shanghaï, …

 

Bien entendu, je suis parfaitement consciente que tout cela ne tombe pas du ciel et que c’est le résultat de beaucoup de travail, de remises en questions, d’apprentissage, de volonté de toujours s’améliorer, de ne jamais considérer les choses pour acquises. Je regrette juste que cela se fasse au détriment du blog pour lequel je peine à trouver du temps …

À cause de cela, je tenais vraiment à vous remercier de votre fidélité malgré mon absence qui se fait de plus en plus sentir. Je tenais à vous dire aussi que tout cela est rendu possible grâce à votre soutien sans faille depuis la création de ce blog, à vos encouragements, à tous vos messages qui ont alimenté de manière si précieuse ma pratique photographique. Sachez donc que tout ce qui m’arrive ici, c’est aussi grâce à vous !

Je ne pourrais jamais vous remercier assez !

Laurence-chellali-2

 

 

 

*les photos qui illustrent cet article ont été prises à 350 km/h durant un trajet en train entre Nanjing et Shanghaï

 

 

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

17 Commentaires

  •    Répondre
    Peut-être que nous on pense que c’est juste mérité, tout ça!!! Un jour je dirai à mes petits enfants, j’ai écrit un texte à partir d’une photo de Laurence Chellali !
    Eux diront : Non? Laurence Chellali la photographe? Non? Tu nous en bouches un coin, Opa!!!
    Et moi je serais très fier!
  •    Répondre
    Impressionnant de lire tout cela ! Quel beau chemin parcouru. Très heureuse pour toi, bravo, sincèrement.
  •    Répondre
    Congratulations !
    Tout ça arrive parce que TU le vaux bien.
    Bonne continuation et pleins de nouveaux succès pour toi.
  •    Répondre
    Toutes mes félicitaions laurence! Ce succès est bien mérité!
  •    Répondre
    Jacqueline Husetowski-Danguin 8 juin 2016 à 11 h 36 min
    Ma chère Laurence, je double mon commentaire de FK
    Alors là, alors là, je te fais 10 révérences franco-chinoises pour te faire parvenir mon admiration sincère. Tant pour tes photos d’Artiste, qui sont toujours uniques, cr’éatives -d’ailleurs celles prises depuis le train me rappellent une autre prise de photos Italiennes de ton Amie- !!!- que pour ta belle audace à te faire connaître. d’autant comme tu le décrits parfaitement, sans connaître, pour l’instant l langue, les us coutumes et , c’est tout à fait extraordinaire ton ouverture dans ce pays qui était loin d’être gagnée d’avance. Bravo chère Laurence… Donc, entre l’Europe, la chine, les USA le monde de la photo d’Art est désormais à ta portée. Fière de toi je le suis et t’embrasse affectueusement. J’en connais une qui doit l’être aussi A très vite d’autres superbes nouvelles FELICITATIONS SINCERES Jacqueline
  •    Répondre
    Très belle série.
  •    Répondre
    Ah oui, je me réjouis pour vous ! que de bonnes nouvelles, j’en ai la tête qui tourne – et en effet, toutes ces distinctions, reconnaissances sont méritées et récompensent un travail que j’ai plaisir à suivre à travers votre blog. (alors, oui, vous y êtes moins présente, mais vous avez de si bonnes raisons …) Félicitaions très sincères et admiratives.
  •    Répondre
    Dès que j’ai connu ton blog, j’ai su que j’apprendrai beaucoup de toi, car ta pratique photographique m’a convaincue, immédiatement, et fascinée! Pourtant, ton déménagement en Chine ne pouvait laisser présager d’un tel essor! J’ai craint un instant que tu te perdes, que l’on te perde. Mais c’était compter sans ton talent et ton génie de la rencontre. Et après la stupéfaction de te voir si vite « prendre pied », c’est l’admiration absolue pour ton travail. Bravo, continue à aller ainsi de l’avant – ton travail sera de mieux en mieux reconnu et apprécié!
  •    Répondre
    En plus j’imagine TOUTES les berzingues…
  •    Répondre
    fière de toi ! mais quel parcours, comme tu dis, résultat d’un travail acharné, on est loin de nos campagnes !  » Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.  »

    Martin Luther King

    bravo laurence, quel magnifique aventure de vie !!! yes

  •    Répondre
    Bonjour à vous ! Comme c’est gentil de votre part !!! Vraiment, vis messages d’encouragement et de soutien mon font chaud au coeur !!!

    , je dirais qu’il n’y pas eu que ce duo qui nous lie, mais aussi ton soutien en décidant de devenir un de mes collectionneurs. C’est à moi que tu as fait l’honneur et non l’inverse !!! Et en effet, TOUTES les berzingues n’ont pas été énumérées ici, sinon ça aurait fait vraiment trop pédant 😉 On se calme, il me reste tant de chemin à parcourir !!!

    , merci à toi aussi pour ton soutien et ta fidélité ! Tu es toujours au rendez-vous, et ça c’est rare !

    , je n’ai pas l’honneur de te connaître il me semble, aussi ce message spontané revêt une saveur particulière ! merci 1000 fois !!!

    , merci à toi aussi pour ton soutien indéfectible ! Pour le moment, ce ne sont pas encore de gros succès, mais chaque jour se construit, n’est- ce pas ?

    , ton enthousiasme est ab-so-lu-ment adorable ! Merci de tout coeur ! C’est vrai qu’en te lisant, je me mets à me prendre pour une artiste internationale, avec un pied en Europe, en Asie et aux USA 😉 Je suis encore toute toute toute petite dans ce vaste monde, mais peu importe sur le fond. Ce qui m’intéresse, c’est de faire en sorte que quelque soit notre position géographique, notre culture, nous puissions nous rencontrer autour d’émotions identiques, tellement humaines !

    Je n’ai pas trop compris ton message … si tu parles des photos d’illustration, je n’irais pas à les qualifier de série, loin, loin, loin de là, et belles … encore moins 😉 Tu devais penser à autre chose en écrivant 😉 Quoi qu’il en soit, merci de t’être arrêtée ici quelques instants !

    merci, merci, merci ! Vos mots me touchent infiniement ! C’est vrai que tout ceci est le résultat de beaucoup de travail, mais comme c’est gratifiant, surtout à vous lire !!

    Oui en effet, il y avait un vrai risque, tu fais bien de le remarquer. J’ai quitté l’Italie à un moment où un certain nombre de choses étaient en train d’émerger pour moi et j’ai vraiment craint de me couper dans cette lancée. Mais c’était sans compter sur le dynamisme ici. J’avais le choix et j’ai choisi l’aventure et même si les choses sont loin, très loin d’être évidentes, je ne regrette pas un seul instant. Enfin, quand je dis que j’avais le choix, je n’en suis pas tout à faire sûre … Mon tempérament est fait ainsi, sortir de ma routine, de ma zone de confort fait partie de ma manière d’être sans que je n’y puisse rien, c’est plus fort que moi. Aussi, ce que j’appelle choix est-il plutôt une obéissance à quelque chose contre laquelle je ne peux rien 😉 Merci de tout tout coeur pour ces mots si généreux !!!

    je sais 😉 … et même si j’ai quand même du mal à y croire malgré tout. Mais peut-être qu’au fond tu as raison car de toutes les façons, je pense que je suis cetainement la plus mal placée pour avoir une opinion là dessus 😉 😉 😉

    Aaah, ton message a un goût vraiment particulier et spécial pour moi ! Tu es la seule ici je pense à avoir été témoin de l’achat de mon tout premier appareil photo (qui en plus n’était même pas pour moi, mais un cadeau pour Ryad !!) Tu te souviens de mes toutes premières photos ? Rhoooooo, ce n’est pas si vieux que ça, et à l’époque je n’aurais jamais, mais vraiment jamais imaginé la suite ! Tu me connais Mireille, si vous n’aviez pas été là à m’encourager à ces tout débuts, à me dire que mes photos avaient peut-être un petit quelque chose qui les rendait intéressantes, je n’en serais certainement pas là ! Alors oui, je suis à 1000% d’accord avec Martin Luther King, mais ce n’est pas seulement une histoire entre « moi et moi », c’est aussi en très grande partie une histoire entre « moi et vous ». Alors comment dire merci dans ces cas là sans que ça paraisse fade ? Pas facile, mais tu le sais, le coeur y est plus que pleinement !

  •    Répondre
    C’est magnifique Laurence tout ce qui se passe pour toi là-bas ! Tes efforts, ta persévérance, ton travail et bien sûr ton talent sont récompensés et tu peux en être fière ! C’est très généreux et sensible à toi de prendre le temps de remercier tes lecteurs de blog… 🙂
    Mille fois bravo et bonne suite dans tes projets !
  •    Répondre
    Je vous félicite Laurence pour tout ce beau travail que vous avez accompli. Reconnu en plus à l’autre bout du monde ! Bravo.
  •    Répondre
    Vendrely Véronique 17 juin 2016 à 23 h 37 min
    Bonjour Laurence,
    C’est la première fois que je laisse un commentaire, mais je suis votre travail depuis au moins 2 ans (je vous avais découvert via Anne-Laure Jacquart). Félicitations pour votre travail, il est fascinant: toutes ses opportunités qui s’offrent à vous, sont amplement méritées et n’arrivent pas par hasard. C’est un régal que de découvrir vos photos.
  •    Répondre
    C’est génial! Bravo!
    Prochaine étape: le mandarin!
  •    Répondre
    Bonjour , et ! Merci à vous de tout coeur pour votre soutien et vos encouragements ! Je ne plaisante pas lorsque je dis que c’est aussi grâce à vous que ces marques de reconnaissance arrivent, votre présence depuis tout ce temps a été un vrai moteur !!!

    , comme ce message me fait plaisir ! Je sais que peu de personnes parmi celles qui suivent mes tribulations photographiques se font connaître, mais lorsque l’une d’entre elle se fait connaître en laissant ici un petit mot, quelle joie ! Alors merci 1000 fois Véronique !!!

Laissez votre commentaire