LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

AUTORISATION POUR DÉCOLLAGE : OK0 min de temps de lecture


 

 

 

 

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

13 Commentaires

  •    Répondre
    Ah si seulement tous les aéroports ressemblaient au tien! Et je vois que tu as modifié ta banderolle sur le côté gauche. Elle a un petit côté japonisant très réussi. Bonne journée Laurence:-)
  •    Répondre
    Parfois le choses le plus simples sont les plus belles , j’aime beaucoup cette photo , cadrage et traitement magnifiques , Phil
  •    Répondre
    Superbe, on l’entend vrombir!
  •    Répondre
    très sympa. On decollerait bien avec la mouche vers en endroit avec du ciel bleu …
  •    Répondre
    Bonjour !

    Merci pour votre passage ici !

    Ce qui m’a frappé dans ce cliché, c’est l’espèce de légèreté que l’on ressent, probablement accentuée par le fait que les ailes de la fourmi (c’est une fourmi, non ? Françoise, ce n’est pas une mouche !!) font écho aux pétales de la pâquerette. De plus, la faible profondeur de champs fait que certains d’entre eux sont flous, ce qui contribue également à la légèreté de la scène.

    Spiruline, tu as un oeil de lynx ! Effectivement, j’ai changé la bannière car je trouvais que l’autre faisait trop commercial. Je suis contente qu’elle te plaise !

  •    Répondre
    J’adore.
    Les « pisse-froid technocrates de la macro »… ceux qui utilisent 150 fichiers pour avoir du net partout te diraient… bofff.. moi j’adore. le flou guide l’oeil sur ton insecte. c’est très agréable.
  •    Répondre
    Vive la faible PDF en macro 🙂 et ton traitement donne de la hauteur à ce bel arrière-train!
    PS: si,si… je crois bien que c’est une « mouche » (diptère) et pas une fourmi (hyménoptère): certainement une de la famille des Sepsidae.
  •    Répondre
    Excellente ta photo. Je rejoins Cathy, pour moi, c’est une mouche. J’en ai plein en ce moment sur les brins d’herbe. Le traitement noir et blanc convient bien, et c’est pas moi qui te reprocherai une trop faible profondeur de champ. Pour moi, c’est parfait 😀
    Bonne soirée
  •    Répondre
    … lire PDC et pas PDF (faut que j’aille me coucher, moi! Bonne nuit et bonne fin de semaine)
  •    Répondre
    Le simple et le beau réunis et quel bon choix ce N&B
  •    Répondre
    Mouche, fourmi ou drone miniature : je ne sais pas ! Mais c’est très joli !
    L’impression de légèreté ne vient-elle pas aussi du fait que l’élément important de la scène, l’envol, est haut perché dans la photo, sur son pilotis végétal ? Une bonne idée d’ailleurs ce cadrage !
  •    Répondre
    J’aime beaucoup ces ailes en position de décollage. Et puis on dirait que les pétales de la fleur sont en mouvement avec la bestiole (appelons-la comme ça)
  •    Répondre
    Bonjour !

    C’est une mouche alors ??????? Et bien ça ! Je me range à vos avis d’expertes, bien que du coup j’aime beaucoup la solution d’Astor : un drone 🙂

    Dominique : Bah, peu importe ce qu’ils me diront, je l’ai d’ailleurs déjà entendu 1000 fois. Je ne cherche pas à faire de la photo technique de toutes façons et l’important n’est-il pas que je puisse te donner la possibilité de dire que tu adores ? Merci :))

    Cathy : tu vois, je suis bien réveillée maintenant et je n’avais même pas remarqué ton histoire de PDF ! Ca veut bien dire que j’avais compris 🙂

    Gérard : sinon, ça aurait été vert, blanc et une toute petite touche de noir ! Mais effectivement, ça aurait beaucoup changé dans notre perception.

    Astor : tu as tout à fait raison, la composition aide également grandement à cette impression de légèreté ! Pour l’idée du cadrage, je ne fais pas exprès … je ne sais pas pourquoi, mais la plupart de mes photos sont verticales quand elles ne sont pas carrées. Bizarre, bizarre …

    Lucie : toi aussi tu as tout à fait raison, le flou des pétales peut également être pris pour un flou de bougé et non de profondeur de champs. Peut-être aussi que cela contribue à donner du dynamisme (en plus du format vertical) à l’ensemble ?

    Merci de tout coeur à vous pour vos interventions !

Laissez votre commentaire