BADAM BADAM !!

Attention mesdames et messieurs, le spectacle va commencer !!

Je ne vous présente plus la star des stars, Fred (Astaire) le papillon blanc, l’enchanteur, celui qui virevolte plus vite que son ombre, celui qui n’est jamais là où on pense, celui qui ne se pose quelque part que pour mieux repartir, celui dont TOUTES les trajectoires sont aléatoire, celui, celui, celui …

… celui que je désespère un jour photographier correctement, en ayant le temps de composer, de gérer la lumière et le temps de pose, de choisir la bonne profondeur de champ, et surtout, surtout, de faire une mise au point qui soit vraiment une mise au point !

Mais c’est aussi pour cela qu’on l’aime Fred  !

Alors regardons ensemble le show qu’il a bien voulu nous faire cet été

 

Pour ceux qui n’ont pas la patience de regarder les 3 minutes de diaporama, je vous propose ci-dessous les quelques images que je préfère, et où surtout notre Fred est en vol !!!

Je voulais ajouter que cette série de photos est dédiée à un ami très cher, Jean-Luc. Pourquoi ? Tout simplement parce que je rêve pour lui de la légèreté et de la liberté de mouvements de Fred. Et comme je suis sûre que Jean-Luc a la même en esprit, je voulais partager avec lui ces images :))

 

—————–

PS :Je vous conseille vivement de regarder ce diaporama en plein écran, sinon, j’ai bien peur que vous n’y voyiez goutte ! 

  1. Ah la la, que tu décris bien ce que je ressens quand j’essaie de photographier Fred … Sauf que là où il évolue (dans mon jardin, c’est nettement moins joli, alors s’il ne se pose pas, impossible d’avoir une photo correcte (et biensûr, il ne se pose jamasis !).
    J’adore ta série (car la vidéo, impossible à voir : « There was an error encountered while loading this video ». gnagnagna …. 😉 ).
    C’est frais, c’est léger, c’est super (surtout en cette journée de reprise …). Merci !
    Bonne soirée
  2. Ouh la la ça swingue et ça déménage ce matin chez toi Laurence 😉 J’adore quand Fred se prend pour un chasseur et nous fait des looping. Et je suis ravie de constater que tu n’as pas totalemen abandonné tes images nature malgré ton déménagement en ville.
  3. Un petit moment de grand plaisir pour la rentrée! cette vidéo est tout à fait ce dont j’avais besoin! et puis avec cette petite musique! Fred effectivement a un vrai talent mais je pense que tu as réussi à le capter avec brio!
  4. Bonjour, bonjour 😛

    Comment cela, la vidéo ne marche pas ??? Je viens de réessayer et je n’ai pas eu de problèmes… Ah, les mystères de la toile…

    C’est vrai que ça fait un sacré bout de temps que je me suis mis en tête de photographier des papillons en vol, sans jamais jusqu’ici avoir réussi une image concluente. Et puis cet été, je suis tombée sur une plante qui avait l’air d’attirer vraiment une race de papillons blancs (je n’ai aucune idée du nom !). Du coup, comme ils revenaient sans cesse j’ai quand même pu relativement à loisir tenter de les photographier. Mais malgré tout, ça n’a pas été sans difficultés :

    Tout d’abord, ça bouge tout le temps un papillon et leur vol, saccadé par nature est en plus soumis aux aléas du vent. Du coup, c’est impossible d’anticiper leur trajectoire !
    Ensuite, il fallait que je suis relativement près, sinon ils devenaient invisibles. Je ne vous raconte pas le nombre d’images où ils sont sortis du champs !
    Puis le problème de la mise au point. L’autofocus était bien entendu inutilisable et la mise au point manuelle impensable. Du coup, je me suis calée sur un point « théorique » et j’ai déclenché quand je voyais le compère passer et plus ou moins net.
    Enfin, bien évidemment, je voulais une faible profondeur de champs afin d’obtenir des images avec pas mal de flou (ben voui, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !!). Ce qui a restreint encore plus mes possibilités de réussite 🙄

    Bref tout ça pour te dire, Véro, que le jardin compte pour rien dans cette histoire et que si tu veux essayer de prendre ces jolies bestioles en vol il faut avant tout une sorte « d’arbre à papillon ». Tu verras, c’est possible !!

    Miblou, Spiruline et Françoise, je suis ravie de vous avoir mises de bonne humeur !! Quand j’ai fait le montage du diaporama, j’ai incrusté ces effets de transition que d’habitude je n’aime pas du tout. Mais là, c’était quasiment la seule façon de rendre l’idée de mouvement. Et puis je voulais une musique gaie, qui ne se prenne pas au sérieux, et je dois remercier mon fiston Alexandre pour m’avoir aidée dans mon choix 😉

    Bonne journée à vous !

  5. Les photos en vol sont sublimes! Il a dû te falloir pas mal de patience pour réussir à avoir une Map correcte et une vitesse suffisante pour ces clichés!
    Et j’aime bien l’ambiance de couleurs assez sombres!
  6. Bonjour Donlope et bienvenue ici 😛 Effectivement, il m’a fallu pas mal de patience mais également de chance comme je le disais plus haut ! Je suis en tout cas heureuse que ces images te plaisent !!
  7. Bonjour Violette, Evelyne et Cath !

    C’est vrai qu’il m’a fallu pas mal de patience car comme je le dis plus haut, ces petites bêtes sont vraiment difficiles à photographier en vol. Mais c’est peut-être ce qui les rend si précieuses aussi !

    Merci à vous !!

  8. Laurence, merci de ton passage aux pâturages, ton lien m’a baladé de mes amis d’enfance Africains à ton papillon Italien, le sourire me fait encore comme deux ailes à la commissure des lèvres tant la vidéo fait du bien, la musique va avec Fred. J’imagine ta patience et ta position, et puis tant mieux qu’il soit insaisissable comme tu le dis ça fait son charme… Je vais continuer un peu ma ballade.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
À la découverte
NON, CHAT NOIR !