LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

BEN POURTANT, JE N’AI PAS BU DE NEGRONI, MOI2 min de temps de lecture


… Et bien oui, quoi ! Je fais référence ici à l'article de ma célébrissime "duetiste" Spiruline, victime de l'effet Negroni.

J'étais pourtant bien en Italie, il y avait bien des boissons, mmm, je dirais, psychédéliques, mais pourtant, à part un breuvage à la couleur vive (même très vive, je l'admets, genre rouge, mais bien rouge hein !), je juuuuuuure, je n'ai rien bu ce jour là, c'est à dire le 31 octobre – Halloween pour ceux qui ne suivent pas l'actualité enfantine…

Je disais donc, après avoir bu ce breuvage, PAF !, j'ai vu tout en bleu !

 

A la seconde gorgée, ma vision s'est légèrement décalée vers le violet …

 

… pour, à la troisième gorgée, virer carrément sur le vert …

 

Le orange n'est venu que quelques goulées plus tard, et je dois dire qu'il m'a un peu rassurée …

 

Et quand le rouge est arrivé, là, j'ai complètement dérapé …

 

… et contrairement à Spiruline qui est tombée dans les bras de Morphée au lieu de s'occuper de son Romand d'amour, je ne vous raconte pas ce que j'ai fait, moi, à mon Découvreur …

 

Rassurez-vous, depuis les effets du breuvage se sont estompés et il ne me reste plus qu'un léger hoquet intermittent et sporadique, mais rien de bien grave.

Bon, maintenant, j'espère que tous les acteurs présents ce jour là étaient dans le même état que moi, sinon, quand je leur donnerai le film complet, ça risque d'être un choc pour eux …. Le voici pour vous en avant première !

 

[hdplay id=6 ]

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

14 Commentaires

  •    Répondre
    Ah ah excellent Laurence, j’adore tes petits monstres à la lolette et tes ambiances démoniaques! Dis donc faudra que tu me refiles les dosages de ta potion pour faire des photos magiques comme les tiennes sans roupiller immédiatement :whistle:
  •    Répondre
    Superbes ces petits portraits halloweeniens! Bravo !
  •    Répondre
    Géniaux ces portraits ! Je penche pour le bleu violet vert ! :p
    J’aime vraiment comment tu arrives à transcender ces bouilles au quotidien. :love:
  •    Répondre
    Super !!! J’ai beaucoup de mal à me décider concernant les couleurs…. Elles sont toutes très réussies ces photos !! Une bonne mise en valeur de toutes ces p’tites cannailles !
    topette !
  •    Répondre
    tout est dans le regard, ils jouent a fond… et que c’est bon les doigts de sorcière hum….
  •    Répondre
    Et bien pour vous dire la vérité, je suis vraiment contente que ces photos vous plaisent ! Que de fois me suis-je dit, quand je les ai travaillées « non, Lolo, là, tu vas trop loin, tu vas te faire massacrer, non seulement par tes visiteurs, mais aussi par les parents des bambins ».

    En fait, ma décision de traiter ces photos ainsi a découlé de 2 états de fait :
    1. Pas envie et surtout ras le bol de faire des photos « standard » pour plaire aux parents qui ne manquent jamais de me demander de leur donner ensuite en souvenir. Et finalement, je me rends compte qu’ils sont contents quand j’y mets « ma touche ». Je dirais même qu’ils le souhaitent – enfin, c’est ce que certains m’ont dit.
    2. J’ai eu terriblement envie de faire plaisir aux enfants présents ce jour là ! Sachez qu’ils se sont vraiment donné du mal pour prendre des poses et des expressions effrayantes ! Je me suis appuyée sur leur fantaisie et leurs capacités d’ouverture à toutes les formes d’images. Ils ne sont pas formatés encore à voir tel ou tel type de rendu !

    Et visiblement, vous avez vous aussi gardé votre âme d’enfant ! Ah ! qu’est-ce que ça me fait plaisir !!!!!

  •    Répondre
    Belle série, le regard sur la première photo est particulièrement accrocheur et plein de malice (on s’attend au pire …)
  •    Répondre
    Laurence, i miei complimenti più sinceri, un lavoro bellissimo, delicato, spiritoso, con un interpretazione del tema assolutamente originale, e con ua elaborazione assolutamete appropriata, brava, brava, brava.
    Anche la fotografia che ho commentato sul sito del circolo inserita nella serie, cambia copletamente il messaggio, perde la sua ambiguità e si rende simpaticamente spiritosa come sanno essere i bambini quando recitano un ruolo e come in questo caso mettono a nudo le paure degli adulti.
    Immagino che una piccola critica tu la voglia, nel filmato, forse ci sono alcuni doppioni, e l’ultima immagine che c’è qui sopra non mi sembra omogenea con le altre (il profilo con la veletta traforata) Un abbraccio sincero Gian Luigi
  •    Répondre
    Pour un peu, ils nous feraient peur ces petits monstres !!! Je remarque que même les cuisiniers ont fait preuve d’imagination et ont préparé des plats hallucinants :sick:
    Quelle imagination à Vaccarezza que tu nous transmets avec grand art :bandit:
  •    Répondre
    Magnifiques ces portraits! Tu as vraiment un don (et surtout du travail, car je ne crois pas au don seul) en portrait. Je souhaites sincèrement arriver à faire ce que tu fais dans le futur dans cette discipline!

    Moi j’ai un faible pour les « sépia », le gamin avec la sucette est trop trognon! de même que la petite miss à coté.
    Et dire que il y a 2 mois je ne m’approchais pas des enfant 😀 😀

    Amitiés

  •    Répondre
    Gian Luigi : Grazie per i tuoi commenti ! E vero che è totalmente diversa colorata cosi. Sino, per l’ultima foto, l’ho inserita qua perché andava bene nel mio articolo. Dovevi leggere in francese !!! A presto !

    Marie-Laure : Haha, dès qu’il y a des biscuits, ça ne t’échappe pas, hein !!! Bon, j’ai goûté les doigts de sorcière, et ils étaient franchement secs … Pas de regret !!

    Vincent : Merci pour ta remarque ! C’est vrai que de toutes façons, en photo (mais comme partout ailleurs !), il y a aussi beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail. Et c’est vrai aussi que la discipline du portrait me plait vraiment beaucoup. Je suis sûre qu’avec ton petit bout de chou tu arriveras à faire des merveilles. Les visages sont aussi des paysages!

  •    Répondre
    Très belle série colorée et romancée !

Laissez votre commentaire