LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

ETINCELLES NOIRES3 min de temps de lecture


Je suis membre de l’association à but humanitaire « ASSIKOI« . Cette association a pour vocation d’aider au développement d’un village de Côte d’Ivoire qui s’appelle … Assikoi. Inauguration de la librairieNous avons déjà financé une campagne de vaccination et la construction d’un bâtiment qui doit prochainement accueillir une librairie, ainsi que d’autres petits commerces. L’objectif de cette librairie est double : d’une part fournir aux enfants les plus démunis des livres scolaires gratuitement (partie humanitaire), et d’autre part, favoriser l’autonomie économique à une ou plusieurs personnes dans une activité qui elle, sera lucrative. C’est donc pour l’inauguration de ce bâtiment que je suis allée une semaine dans cette petite ville de 6 000 habitants et située dans l’est du pays, à environ 120 km d’Abidjan. Je ne connaissais presque rien d’elle, mis à part ce que notre Président, Daniel Brou, m’en avait raconté, lui-même y ayant grandi. Durant ce séjour, nous avons beaucoup travaillé. Grâce à une équipe formidable de jeunes fortement impliqués dans le développement de leur village et avec qui nous agissons en fort partenariat, nous avons pu rencontrer la plupart des acteurs politiques et économiques : la chefferie, les planteurs, les commerçants, les femmes, les artisans, les enseignants et les représentants religieux. J’ai également voulu profiter de ce séjour pour prendre des photos bien évidemment. Ce sont quelques unes d’entre elles que je souhaite vous faire partager. Nous nous en servirons comme supports visuels lors de conférences et de manifestations que nous organisons. Alors, en attendant qu’Assikoi ait son propre site internet, je vous soumets ici ce reportage photo. J’ai fait un semblant de classement, et je vous promets d’étoffer mes explications et de mettre d’avantage de photos dans la rubrique « Assikoi » au fur et à mesure du temps. Commençons donc par le thème de la santé, objectif qui est cher à notre association. J’ai pu visiter le centre de santé, et je pense que les images parlerons d’elles-mêmes sur la situation. Pour plus d’explications, référez-vous à la rubrique « santé » dans la catégorie Assikoi. dsc_1130copieLe pharmacien et sa pharmacieLe plan d'accueil des nouveaux nésLa salle d'accouchementUne chambre de la maternitéUne chambre de la maternité Une future très jeune mère L’école est un autre thème cher à notre association. Ce n’est pas la peine de faire de longs discours sur la nécessité de l’instruction. Pour plus d’explications, référez-vous à la rubrique « école » dans la catégorie Assikoi. La classeLa classeAttenteLe cours du soirLes lecons Le développement de l’activité économique nous semble bien entendu essentiel. C’est par elle que le pays connaîtra un essor sur le long terme. De ce point de vue, Assikoi est un village agricole dont l’activité principale est la production de café et de cacao. Malheureusement, pour des raisons que j’explique dans l’article « agriculture », les paysans ne vivent pas de leur travail, et leur pauvreté rejailli sur tout le reste du système économique. C’est très simple : ils n’ont pas d’argent pour consommer dans les commerces. Du coup, les commerces aussi sont pauvres, et ainsi de suite … Une famille de planteurs revient des champsRetour du champUn enfant vend ses noix de coco sur le marchéLa tirelire, le système bancaire d'AssikoiUn épicierLe couturier et son ouvrièreEtallage sur le marché Il me reste maintenant à vous expliquer pourquoi j’ai intilué cet article étincelles noires. En fait, il n’y a pas besoin de longs discours, regardez tout simplement les expressions de ces enfants. Leurs regards sont si pénétrants et lumineux que durant tout mon séjour, j’ai tenté de saisir par la photo toutes les espérances et les joies qu’ils transportent.Ils comptent sur nous, les adultes, pour leur préparer un monde meilleur. Travaillons-y, il ne faut pas que ces étincelles s’éteignent ! dsc_1780-copie dsc_2530-copie Je suis en train de compléter cet article par d’autres plus complets que vous pourrez retrouver dans la rubrique « Assikoi« . Ils comportent également plus de photos. En effet, je n’ai pas voulu trop surcharger cette page par peur du temps de téléchargement qui pourrait être trop important pour ceux qui n’ont pas le haut débit ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter où à laisser un commentaire. Je vous répondrai ! Par ailleurs, ces photos ne sont pas libres de droits. Merci de me contacter avant toute utilisation.

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

13 Commentaires

  •    Répondre
    Bonjour Laurence.
    Merci de ces belles images de ces enfants de ce pays d’Assikoi que j’aime tant.
    Vas-voir mes sites:
    http://www.everyoneweb.fr/assikoib/
    http://assikoi.free.fr
    Je n’ai pas, comme toi »le regard du photographe ». Mais depuis 1995 mon coeur est à Assioi. Comme toi, j’ai été séduit par ces sourires et malheureusement aussi par ces regards de tristesse que j’ai vu, quand l’objectif de l’appareil n’était pas là.
    Depuis ce temps, je fais tout ce que je peux pour que ces sourires soient tous le sjours sur le visage de mes enfants d’Assikoi.Car, ils sont tellement présents dans ma mémoire qu’ils sont mes enfants.
    Bisous.
    Robert MONDANGE
    Association humanitaire Les Amis du Pays d’Assikoi
  •    Répondre
    images et instants magnifiques, tellement troublants… des souvenirs dans ma tête , de l’autre côté du continent…les mêmes regards, la même étincelle!
    ma préférée de ces belles images si j’arrive à en choisir une est la quatrième ..
    émouvantes…tu es OK pour book ou cartes postales ?
    grosses bises à tous!
    ta prestation par internet lors de la réunion: parfaite!!
  •    Répondre
    Gérard ARSELIN 22 mars 2009 à 14 h 47 min
    Bonjour Laurence
    Très bonne idée le « blog ».
    Nous sommes très heureux que certains membres de l’association aient pu se déplacer à Assikoi et en particulier toi-même et Emeric.
    Il s’agit toujours d’une découverte très surprenante pour un Européen. Il est difficile de s’imaginer comment vivent les Africains ! Ce sera pour vous’un séjour inoubliable et de plus vous êtes revenus avec des projets plein la tête. – Bravo –
    Nous avions visité en 1989 Assikoi et en particulier le centre de soins. Il est heureusement aujourd’hui plus présentable qu’à l’époque !
    A Challans je suis en relation avec une association et un lycée qui fabrique une éolienne portative pour le Niger, mais qui pourrait être éventuellement utile pour Assikoi ; je suppose qu’il existe toujours des coupures de courant « intempestives » ?
    Nous t’embrassons ainsi que les enfants, Amitiés à Ryad
    Jo & Gé
  •    Répondre
    merci pour ce temoignage et ces belles et touchantes photos un tel denuement une telle joie !j ai aussi ete touchée par ce pays d assikoi et suis membre de l association presidée par robert Mondange .Que toutes les bonnes volontés s unissent pour que survivent la lumiere dans ces regards
  •    Répondre
    quel beau témoignage !!
    beaucoup d’émotions m’envhissent à la vue de si belles images…
    merci de nous transmettre une petite, toute petite part de votre expérience.
    bisous à tous
    Caro
  •    Répondre
    bien, bien, bien, suis-je très épaté de voir les belles images de certains commes mes enfants et d’autres mes frères.Et en sela je retiens votre détermination totale pour la cause d’Assikoi; qui attend de toutes les bonnes volontés une main Providentielle.pour que raillonnent « ces étincelles noires »
    Que le Suprême puisse nous guider dans tout élan……….
    Francois Assi, un ami fidèle
  •    Répondre
    OHOUO Serge Pacome 25 mars 2009 à 18 h 23 min
    Merci Laurence pour ton blog et témoignage que tu rend de ton voyage sur Assikoi.En voyant ces images je pense pour nous fils de village nous avons du travail et donc sachez compter sur notre partenariat à nous aider à vous aider.
    Merci Pacome le président des jeunes d’Assikoi.
  •    Répondre
    TRUCHOT-COIFFET Agnès 28 mars 2009 à 10 h 08 min
    Les étincelles ne demandent qu’à faire une belle flambée ! Ce que les membres de ASSICOI semblent vouloir en soufflant généreusement .Toutes félicitations.

    Que faut-il faire pour entrer dans votre assoc.?

    Bon vent bien sûr pour le feu à entretenir .

    Bises , ATC

  •    Répondre
    Laurence Chellali 28 mars 2009 à 18 h 18 min
    Chère Agnès,
    Pour adhérer, rien de plus simple : Une cotisation symbolique de 10 euros par an, des idées, de la volonté. Bien que tu sois sur Paris, ainsi tu seras tenue au courant des différentes réunions et tu pourras suivre de près les différents dossiers sur lesquels nous travaillons. Et il est fort probable que tu aies des choses à apporter au moulin !
    Alors par avance, bienvenue !
  •    Répondre
    Posocco Régis et jacky 28 mars 2009 à 20 h 02 min
    Chère Laurence, c’est avec joie que nous nous sommes promenés dans Assikoi grâce à tes « cartes »… Nostalgie, nostalgie, tous les enfants d’Assikoi (petits et grands) nous manquent tant…dommage que nous soyions si loin d’eux ! il y a tant à faire !!! En nous unissant nous serons plus forts !!! En espérant te rencontrer bientôt… amitié
  •    Répondre
    Laurence Chellali 4 avril 2009 à 19 h 04 min
    Chers Régis et Jackie,
    La prochaine fois, nous nus rencontrerons à Assikoi directement. En fait, il faudrait monter une agence de voyages « équitable ». je suis sûre que nous avons tous autour de nous des personnes qui souhaiteraient voyager autrement, non ?
  •    Répondre
    BLOUDEAU FAMILY 7 avril 2009 à 8 h 02 min
    ouhaou, unanimes, les photos sont magnifiques, merci pour ce partage d’un voyage sans aucun doute inoubliable. Bravo laurence pour ton travail de pro.

    encore merci

  •    Répondre
    chers amis,
    comme promis je cherche par tous les moyens à me perfectionner pour pouvoir converser sur blog et être le plus souvent en contact avec vous. Merci pour ce magnifique travail sur notre ASSIKOI.A très bientôt.

Laissez votre commentaire