HÉSITER

 

 

 

  1. J’aime beaucoup !! J’ai l’impression de voir une tête avec 3 yeux et 3 narines, comme si on était à l’intérieur et que la tête ouvrait la bouche (portes ouvertes) pour engloutir la dame ^^ (je dois aller prendre mes pilules :p)
    1. Bonjour Thomas !

      Hihihi, là effectivement, tu fais fort quand même ! Mais figures-toi que ce que tu dis me fait très plaisir car ce que je cherche dans mes photos de manière générale, c’est de déclencher des réactions disons … insolites. Alors ne prends pas de trop pilules quand même, histoire de garder toute ta tête pour les suivantes 😉

  2. très belle photo! j’aime ce nouveau traitement que tu fais avec cette jolie teinte crème… Elle me semble pas très éloignée de celle des photos de paysage sans paysage prise dans un refuge que tu as montré il y a peu de temps.
    1. Bonjour Françoise !

      Merci pour ton compliment ! Ce traitement N&B n’est pas vraiment nouveau et tu as raison, c’est à peu près le même procédé que pour les photos que tu cites, mais ça fait au moins un an que je suis dans cette lubie n&b un peu spéciale. En fait, je crois même que je n’ai plus fait de « vrai » n&b depuis vraiment très très très longtemps 🙂

    1. Bonjour Cécile,

      Pour tout te dire, ce titre ne me satisfait pas entièrement en fait. Bien sûr, il y a ce seuil, cet arrêt avant de pénétrer dans cet endroit, mais j’aurais bien aimé trouver un mot qui dise que ce n’est pas seulement de l’hésitation car j’y vois bien plus de choses : la perspective qui est écrasante et qui a donc de quoi faire peur à ce personnage tout petit, le fait que cette femme ne regarde pas à l’intérieur mais qu’elle a la tête tournée vers le bas (peut-être qu’à cette taille d’image vous ne voyez pas très bien), en signe de soumission, de réflexion ? Bref, ce qui m’a plu de vous montrer dans cette image, c’est que derrière son apparente extrême simplicité, il y a en fait une multiplicité de sentiments. Bon, tu me diras, je suis peut-être comme Thomas, j’ai pris trop de pilules 😉

  3. J’ai pris cette photo à Rome, dans le monument de Victor Emmanuel II. Quelques seconde après cette première photo, j’en ai pris une autre, exactement dans le même genre et je me suis dit qu’il serait intéressant de vous la montrer. En effet, il n’y a quasiment aucune différence et pourtant je les trouve radicalement différentes dans ce qu’elles expriment. Je suis assez fascinée de constater à quel point une petite différence seulement peut suffire pour modifier le sens. Je vous laisse constater :

    Je ne vous l’avais pas montrée car je la trouve plus classique, moins forte dans ce qu’elle exprime, moins « perturbante », plus sage peut-être. Bien sûre, je suis sûre que certains d’entre vous ne seront pas d’accord, mais c’est ma perception 😉
  4. cette hésitation devant un grand bâtiment noir me fait penser aux douze travaux d’Astérix, volet administratif 🙂

    effectivement, la position du personnage sur la dernière n’évoque pas du tout l’hésitation, on est dans autre chose

    1. haha, les 12 travaux d’Astérix … Vue de l’Italie, l’administration c’est plutôt Sisyphe … Il n’empêche que cette photo doit REELLEMENT t’impressionner 😉

      Concernant la seconde photo, comme quoi, même à un petit détail près (car la position du personnage ne varie que de quelques centimètres) tout peut être changé dans le message, n’est-ce pas 🙂

    1. Merci Marie ! En l’occurrence, je crois que c’est lui qui fait toute la « force » de la photo avec cette impression de « petitesse » 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.