IN FRETTA

… traduction : « empressé », »en vitesse », « dans la précipitation » …

Depuis que je suis devenue une maman, c’est à dire il y a déjà loooongtemps, le mois de juin est le mois le plus terrible de l’année et je suis sûre que vous serez peu nombreux à me contredire !

 

Mais que voulez-vous, quand les enfants sont petits, on court de fêtes de l’école en spectacles d’activités de fin d’année (qui supposent aussi toutes les répétitions en supplément !!), et quand ils grandissent, ils passent leurs examens et on doit veiller au maintien psychologique de la confiance en soi, les aider à réviser, … Alors quand on a des enfants qui sont dans toutes ces cases à la fois, et bien, on n’a plus le temps de faire grand chose d’autre 🙂 D’où ma présence extrêmement irrégulière ces derniers temps ici et chez vous.

En fait, exactement à l’image des ces photographies sans aucune prétention mais que je me suis amusée à prendre en m’immergeant totalement dans une foule de gens pressés. J’avais envie de prendre de très près leurs pieds, quitte à me faire bousculer et à passer pour une « dérangée du ciboulot » en allant à contre-courant et en mitraillant de sol 😉

Je trouve que le morceau du musique accompagne vraiment bien l’esprit de la « série » ! Alors n’hésitez pas à cliquer dessus !

[wc_spacing size= »60px »]

[wc_spacing size= »60px »]

 

    1. Merci Céline 🙂 Tu as raison, quelque part ces mouvements de foule peuvent être associés à une chorégraphie, désordonnée certes, mais le mouvement en soi ne serait-il pas de toutes façons une sorte de danse ? 😉
  1. Ça ne pourrait me parler plus!!! Un peu d’air et de détachement. Je fais – je viens de terminer aujourd’hui – passer les examens cette année, tout un tas et qui plus est les examens finaux de maturité (bac suisse) et de l’uni… Et je peux confirmer qu’en tant qu’examinateur ou maître, le stress, la fatigue et le travail, bien que différents, sont aussi importants que chez les élèves. Chouette maman que celle qui veille à préserver et encourager la confiance en soi de ses enfants! Courage à toi comme à tes « petits »!
    1. Bonjour Jeanne !

      Ici aussi on appelle le bac « maturità ». Mon fiston est encore en plein dedans jusqu’à lundi et ensuite, restent les oraux. Quel stress pour les parents, même si j’ai parfaitement confiance en lui 🙂
      Pour le reste des « activités de fin d’année », le plus gros est déjà fait. Manque encore le gala de danse de la petite dernière, pour lequel, entre parenthèses, les mamans ont été mises à contribution pour la réalisation des costumes. Et quand on n’est pas douées en couture, ce n’est pas de la tarte !!!
      Merci de tes encouragements 🙂

    1. Bonjour Dominique,

      Et bien ré-essaye, tu as raison ! La difficulté de l’affaire est d’être en même temps complètement dans la foule, presque collé aux gens, mais que les photos restent « lisibles » sans trop d’éléments perturbateurs (bouts de vêtements, valises, saccoches, …). Ici, j’étais comme toujours avec mon compact et j’avais mis un temps de pause relativement long afin de suggérer le plus possible le mouvement

  2. J’ai immédiatement pensé à Truffaut l’homme qui aimait les femmes et même s’il y a des jambes d’hommes dans les images…:« Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie. »
    1. Comme c’est joli !! Merci pour cette citation Chri 🙂 On en revient donc au commentaire de Céline plus haut qui parle de chorégraphie où la part de la recherche d’équilibre et d’harmonie dans le mouvement est essentielle.
  3. J’adore!!! La musique entre humour et cirque, et ces pieds partout, dans tous les sens, tous les états! Pressés, rieurs, en partance pour le travail ou entre deux rendez vous. Quelle fin d’année!!
    1. Bonjour Cécile !
      C’est vrai que j’aime beaucoup ce morceau de musique avec ce rythme lancinant et répétitif, presque ennuyeux s’il n’y avait pas ces sons de cloche de troupeau en arrière plan qui donnent ce petit côté ironique à la situation 😉
    1. Bonjour Françoise,
      Tu as tout à fait raison, si je devais ne retenir qu’une seule photo ce serait celle-ci ! Merci de ton passage !
  4. Saluti ma « dérangée du ciboulot » préférée, j’aime beaucoup ta façon de ne pas te prendre au sérieux. Je n’aurai jamais eu l’idée de photographier tous ces pieds pressés. Toutes tes photos ne me convainquent pas mais l’effet d’ensemble est très réussi. Le choix musical est une fois de plus tout à fait judicieux. On se sent pris dans un tourbillon! Et ne me parle pas de cette période d’examens, je la vis tout aussi intensément que ma fille qui est en plein dedans. Vivement la semaine prochaine que tout soit fini:-) Baci baci
    1. Bonjour très chère cop’s 🙂

      Comme je l’ai dit dans l’article, cette série est effectivement absolument sans prétention « artistique ». Au début, je n’en avais sélectionné que 2 ou 3 puis je me suis dit que mises bout à bout, elles formaient accompagnées de la musique un ensemble rigolo. Et non, il ne faut tout de même pas pousser la mémé dans les orties, un peu de lâcher prise fait un bien fou 🙂

      Bon courage à ta fille et souhaite-lui mes meilleurs voeux de réussite !!

  5. et ça fonctionne très bien en série, la suite d’images accentue le mouvement et l’effet grouillant.
    j’aurais bien aimé voir aussi une photo « making-off » de la photographe au travail 🙂
    1. Bonjour Ronan,
      Le making-off ? Une nénette bizarre avec un compact à bout de bras qui repère là où il y a le plus de monde et qui plonge dedans, sans regarder devant elle mais seulement par terre. J’ai dû en contrarier plus d’un ! merci de ta visite !!
    1. Merci Sylvain et ravie de constater que le message est passé 😉 Encore une fois, les photos individuellement ne sont pas du tout toutes géniales, mais c’est l’idée qui compte 🙂
  6. Rythme trépidant, course effrénée … Comme c’est bien imagé et bien accompagné par un bon choix de musique !
    Courage, d’ici quelques jours, le calme sera revenu 😉
    1. Bonjour Marie,

      oui, plus que quelques jours et on poussera un grand Ouf !! Merci de tout coeur de ta visite et de tes encouragements !!

  7. Ahlala, moi qui est envie de paresse en ce moment (ouh, je suis une feignante ! lol), limite tes photos me donneraient un regain d’énergie, car ici, c’est bien cela qu’on sent, le rythme effrénée de la jeunesse !
    1. Bonjour Marie,
      M’enfin, la paresse est de saison, non ? L’été, la chaleur, le soleil … Même si on n’est pas encore en vacances, le « farniente » plane autour de nous !! Alors forcément, on se fait contaminer 🙂
  8. Voilà encore une excellente idée!!! Comme souvent chez toi!

    Oui, chez moi aussi le mois de JUIN est sacrément chargé! Un, parce que je suis maîtresse et donc il y a beaucoup de choses à terminer durant ce mois de juin. Deux, maman également (mais OUFFF la dernière épreuve du bac était aujourd’hui!)

    J’ai bien sûr mes préférées dans ta série: 3, 5, 7 , 8 et dernière.

    Bonne fin de semaine à toi!

    1. Bonjour Le journal de Chrys !

      Et bien alors merci de t’être arrêtée ici malgré ton emploi du temps que j’imagine bien chargé alors !! Ici, pas encore d’épreuve terminée, il faudra attendre le 4 juillet pour l’oral ! Pffff, comme c’est long !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
À lire également
HÉSITATION – SYNONYME DE DOUTE