Qu’est ce qui nous inspire ?

D’après la définition du Larousse, et en résumé, l’Inspiration est le mouvement intérieur, l’impulsion qui porte à faire, à dire, à suggérer. Elle est l’enthousiasme, le souffle créateur qui anime une personne.

Pour nous photographes, elle est donc ce qui nous porte à déclencher.

Je vous rassure, je ne vais pas vous parler philosophie ou psychologie, mais j’aimerais échanger avec vous aujourd’hui sur cette sorte d’étincelle qui nous illumine à un moment donné, cet attrait tel pour une chose, une situation, une personne, que l’on en vient à vouloir l’immortaliser.

Du photographe débutant au plus aguerri, nous connaissons tous des moments où nous sommes portés par l’inspiration et d’autres où il n’y a rien à faire, « elle ne vient pas ».

Dans le premier cas, nous rentrons de notre séance photo en ayant la sensation d’avoir accompli quelque chose, d’avoir réussi à créer une ou des photos exactement à l’image de ce que nous avons vu. Et nous trouvons cela beau.

Dans le second cas, nous rentrons déçus, avec une sensation de vide, d’insatisfaction. Nous avons vu des choses, des scènes mais nous ne sommes pas parvenus à rentrer dedans, à nous les approprier. C’est comme si nous étions en décalage avec le monde, on passe à côté.

Mais surtout, l’inspiration est immaîtrisable.

Quand on débute en photographie, le manque d’inspiration produit la plupart du temps des photos bancales, avec beaucoup d’erreurs techniques et/ou compositionnelles. Avec l’expérience, bien souvent le photographe réussit en dépit de cette absence d’inspiration des images que j’appelle « propres », c’est à dire des photos parfaites techniquement mais dont il manque la substance. J’appelle ces photos « la routine ».

Ceci dit, l’inspiration n’est pas gage non plus d’une photo réussie !

Combien de fois sommes-nous retournés d’une séance de prise de vues enthousiastes, en ayant le sentiment que tout nous a réussi grâce à une idée, un moment exceptionnel, une inspiration fortuite ou anticipée ? Et au moment du visionnage, patatra, on se rend compte que les photos sont nulles ou disons moyennes (pour moi c’est un peu pareil … ), que finalement on n’a pas réussi à créer ce qui nous avait semblé évident sur le moment, qu’on a fait des fautes techniques qui fichent tout en l’air, qu’on n’avait pas vu un élément et que celui-ci gâche tout, …

Ou bien on se rend compte que finalement cette inspiration n’était pas si exceptionnelle que ça, qu’on a cherché à faire trop compliqué ou au contraire on a tellement simplifié qu’on a vidé l’idée de sa substance. Que l’idée tout simplement ne méritait pas qu’on s’y attarde !

Aaaah, ces gens qui pensent que prendre une photo c’est simple, qu’il suffit d’appuyer sur un petit bouton ! Il est vrai que techniquement, la photographie n’est pas franchement compliquée – je crois que c’est même l’expression artistique qui est la plus simple à mettre en oeuvre du point de vue purement technique. Mais comme la matière première de la photo – la complexité du monde, la fuite du temps – est difficile à travailler !

Souvenez-vous des paroles d’Henri Cartier Bresson qui disait que s’il « savait prendre une bonne photographie, il le ferait à chaque fois » . Et bien je vous le dis tout de suite, moi aussi 😉

Cette photo d’architecture aurait pu être assez sympa, mais quel dommage que je n’ai pas vu l’ombre au moment de la prise de vue ! Pourtant, ces lignes et ces couleurs m’avaient bien inspirées 😉

Mais revenons à nos moutons …

J’aimerais partager avec vous aujourd’hui quelques photos que j’ai réalisées ces dernières semaines.

Comme probablement beaucoup parmi vous, la situation sanitaire a eu un effet franchement négatif sur ma production habituelle, avec surtout un impact énorme sur cette fameuse inspiration ! Je suis beaucoup sortie pourtant (dans le Jiangsu, nous n’étions pas confinés comme vous avez pu l’être en France), mais la flamme était absente. Aussi, je n’ai pas réussi à produire de sujet ou de série qui soit digne d’intérêt.

Mais je me suis dit qu’il pourrait être cependant intéressant de vous dire quelques mots sur les motivations qui m’ont poussées à déclencher telle ou telle photo. Pour celles que je vais vous montrer, à chaque fois il y a eu un petit quelque chose qui m’a inspiré, fugacement. Et qui sait, peut-être cela vous inspirera-t-il à votre tour ?

Je tiens cependant à préciser que peu parmi les images qui suivent méritent un « wouahou ». Je les ai sélectionnées pour vous les montrer juste parce que je me souviens bien des raisons pour lesquelles je les ai prises en photo 🙂 🙂 C’est pour cela aussi que les traitements sont complètement disparates, les uns en couleur, d’autres en NB, contrastés ou non, des rendus de couleur différents.

Le coin nature

Le printemps a tendance à me rendre gnangnan 😉

Les reflets de lumière

Bien souvent, peu importe le sujet ! Si une lumière attire mon attention, c’est plus fort que moi, je déclenche 😉

Architecture et éléments architecturaux

Des éléments de couleur

Parfois, ce sont des grands ou petits éléments de couleur qui attirent notre attention, qui nous fournissent une inspiration …

Des personnages

Que ce soit pour leur « gueule », pour la situation ou juste pour mettre un peu de vie dans une composition, les gens ont toujours un attrait assez irrésistible et sont une source inépuisable d’inspiration !

Et puis parfois, on trouve un endroit et on y reste parce qu’il nous inspire !

Et là, il ne faut pas se priver ! C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques jours où je suis tombée par hasard sur une place. J’ai aimé la lumière, les lignes contemporaines, le jeu des ombres, les couleurs.

Je n’ai pas réfléchi plus que ça, je me suis laissée aller à explorer les différentes facettes du lieu.

Bien sûr ces images ne constituent absolument pas une série en soit ! Trop répétitives, traitement parfois en noir et blanc et parfois en couleurs, le but ici est simplement de s’imprégner d’un lieu, de se laisser aller à observer comment la lumière interagit avec les éléments, les couleurs, les ombres, les lignes, …

En conclusion

On ne maîtrise pas grand chose de nos diverses inspirations et c’est peut-être ce qui rend toute activité artistique si compliquée à vivre. Parce qu’il ne faut pas se voiler la face, toute notre production repose sur elle, elle est le moteur, le noyau de la création. Tout le reste, ce ne sont que des gestes techniques.

Je sais pour ma part qu’elle vient mieux, non pas en fonction des sujets, mais plutôt en fonction de la lumière, des lieux, des ambiances. Mais c’est à peu près tout. Un sujet peut énormément m’intéresser, mais si je n’ai pas cette parcelle d’inspiration qui vient d’ailleurs, mes photos, à moins de beaucoup de chance, resteront propres certes, mais sans âme. À l’inverse, je peux être extrêmement inspirée mais me planter complètement dans la réalisation de ma vision. Et je crois que c’est exactement le sens de la fameuse phrase d’Henri Cartier Bresson – encore une fois- qui dit que « photographier , c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur ». Et le coeur n’est rien d’autre que l’inspiration.

Et vous, qu’est-ce qui vous inspire le plus, quels sont les moments où vous sentez que vos photos auront ce supplément d’âme ? Je suis vraiment très curieuse, non pas de connaître vos recette parce qu’il n’y en a pas comme nous l’avons vu, mais de connaître ce qui a le plus de chances de provoquer votre souffle créateur !

NEWSLETTER
Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

10 pensées sur “Inspiration

  1. Merci Laurence l’impression d’assister à une master master class

    1. Et merci à toi cher Chri pour ta master master présence !!!!
  2. Bonjour Laurence,
    Merci pour ce nouveau partage d’expérience
    C’est un vrai plaisir que d’avoir cette chance de pouvoir vous suivre dans vos aventures, vos photos sont une vraie INSPIRATION pour moi et les commentaires qui les accompagnent sont justes et passionnants.
    Bien à vous.

    1. Bonjour Stéphane !
      Je suis plus que ravie que mes péripéties vous inspirent ! Merci sincèrement pour vos mots qui me touchent beaucoup !
  3. hello Ma Laurence, inspirantes ces photos, comme toujours. J’aime les traitements que tu leur appliques, elles en deviennent magiques en tout cas sortent de toute banalité, merci. bises

    1. Bonjour ma très chère Christine !
      Côté traitements, là ça part dans tous les sens 😉 Mais il est vrai que depuis que je travaille avec Capture one, j’ai retrouvé le plaisir du jeu du développement 🙂
      Je t’embrasse sincèrement !
  4. Coucou Laurence, J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt ton cheminement de pensées sur l’inspiration et je trouve beaucoup de points communs entre ton art de la photographie et tous les autres arts ? En tout cas, celui de la peinture qui est le mien, oui ! Il y a effectivement une grande différence entre la technique et l’intention et les 2 sont nécessaires pour que « cela » parle à son émetteur comme à son récepteur…Une question d’interprétation (souvent multiple), de sensibilité (toujours particulière), de hasard (au bon moment à la bonne place ?)… Voilà toutes les questions que ton article m’inspire mais je suis heureuse que tu les aies partagées… on se sent moins seul ;)Merci.

    1. Bonjour chère Marie-Laure !
      L’inspiration est bien sûr le point commun à tous les arts, quels qu’ils soient. Et comme tu le dis très bien, elle est au delà, ou tout du moins à part, dans le rôle que peuvent jouer la technique ou l’intention.
      Merci Marie-Laure à toi de partager tes réflexions !
  5. Merci Laurence, je viens de passer un petit bout de temps bien agréable avec ton article, tant par les photos que par tes commentaires. A bientôt !

    1. Bonjour Carole ! Et bien écoutes, plus on est de fous plus on s’amuse et je suis ravie de t’avoir emmenée dans mes pérégrinations !
      Si tu es bien la Carole à laquelle je pense, on devrait en effet se voir très très vite 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.