J’AI CRAQUE POUR UN BOUQUET DE RENONCULES

Ce matin, en prenant mon café devant un joli bouquet de renoncules, j’écoutais France Inter. Annonces. France : 30 % des jeunes sont touchés par le chômage, PIB en recul. Europe : le sud de l’Espagne manque d’eau, Le Pen va peut-être présider le 1er conseil de l’Europe. Monde : renfort de troupes en Afghanistan, vente d’hélicoptères de combat en Irak. Météo : mauvais temps annoncé. Et là j’ai craqué, j’ai tout éteint, je suis allée au soleil sur la terrasse et je me suis replongée dans la contemplation de mon bouquet. Et je ne l’ai plus quitté des yeux pendant un bon bout de temps. Je me suis évadée dans les rondeurs des boutons sur le point d’éclore, perdue dans les vallées des pétales épanouis, promenée dans les nuances exquises des couleurs de printemps : le jaune et le rose, en passant par le mauve, l’ocre et le vert tendre. Ah, quel bonheur ! Histoire de souffler un peu, j’ai voulu partager avec vous cette petite éternité avant de me replonger dans un prochain article sur Assikoi qui aura pour thème la santé. Cela me paraissait nécessaire pour reprendre un peu de forces et se requinquer avant la prochaine bataille ! En regardant à nouveau ces photos, je me rends compte que le rendu des couleurs est assez violent, en tout cas, dense ! Pfff, quelle journée ! Comme quoi le démarrage est important car il peut influencer tout le reste. La prochaine fois, promis, je donnerai dans le pastel

  1. With the onset of spring , the cold and dreary winter loosens its hold on Mother Earth and beauty seems to flow from every form of nature.
    The bleak earth adorns a new mantle of fresh green grass and there is an effervescent explosion of colour and fragrance all around us .many solemn and stately trees that were bare of their foliage in the cold months begin to look attractive and alluring again as new leaves ans vivid blossoms adorn them .

    kisses and love from Agnès TC

  2. Chère Agnès,
    En écrivant cet article, j’ai pensé à toi. Et je m’attendais à ce que tu me donnes des noms savants pour mieux nommer cette jolie fleur. Mais de l’anglais ! Tu nous surprendras toujours !
  3. Super les fleurs Maman !
    Bon, pour le reste j’aime beaucoup les photos =)
    Si tu veux que l’on créé des articles sur notre blog, faudrait déjà avoir le mot de passe !
    Bon, vu que je suis allée voir le blog et que j’ai mit un bon commentaire, silteplait prends rendez-vous chez le coiffeur ! Il n’y a pas que les cheuveux qui doivent réspiré !
    Aller, gros bisous !
  4. Au moins un point commun!!!
    Pour l’amour des fleurs:tu les photographies, je fais des compos.
    En ce moment,ce sont les jonquilles et les tulipes qui sont en fleurs.J’ai aussi forcé un peu de muguet.
    Je suis en train de rechercher sérieusement ce que je pourrais préparer pour dimanche. Hé, oui, nous serons à Noyant dimanche prochain pour participer à la récolte de quelques fonds.
    Dommage que Assikoi soit aussi loin!
    Bisous et à très bientôt
  5. Très belles photos ! ‘aime beaucoup les couleurs qui se mélangent sur les pétales, qui se fondent entre elles grâce au flou…
    La proximité avec la fleur aussi, la texture de ses pétales, la gaité de ses couleurs…

    c’est le Printemps !!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

derniers commentaires

  • Bonjour @annick ! Vous avez touché ce qui m'a tant...
    Laurence
  • Bonjour @nicolas ! Wouahou, quelle responsabilité que de vous avoir...
    Laurence
  • Re-re-re-re-re-re-re bonjour @cecile-camatte ;) Je crois que cette fois-ci tu...
    Laurence
  • Re-re bonjour @celine ;) Pas facile de donner une suite...
    Laurence
  • Re-re-re-re bonjour @cecile-camatte ;) ;) Oui, comme quoi il reste...
    Laurence
  • Bonjour @celine ! C'est exactement ça, un herbier rigolo et...
    Laurence
À lire également
UN DIMANCHE SOUS LA PLUIE