LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LA CLAQUE


Image un peu tremblotante, mais j'aime bien quand même 🙂

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

5 Commentaires

  •    Répondre
    J’adore ! On dirait que la jeune femme de l’affiche lance un regard jaloux ou envieux vers cette brave dame à vélo qui ne semble pas si jeune (pardon Madame si ça n’est pas le cas ;)!)Du coup on se demande ce qu’elle pourrait lui envier… la liberté peut-être ?
  •    Répondre
    J’aime beaucoup l’opposition entre l’image de la jeune femme « nette et très contrastée » et la dame à vélo « floue et en niveaux de gris ». Je suppose que l’image est légèrement désaturée (mis à part l’affiche). Une image forte une fois de plus.
  •    Répondre
    Photo tres sympa. j’aime beaucoup ton usage de l’encadrement de la porte qui construit graphiquement la photo et permet d’entrevoir l’interieur de la boutique. et puis ce regard … qui semble destine a la cycliste…

    un petit mot pour vous remercier du gentil mot sur mon blog, je suis celui ci depuis un moment deja. c’est toujours un plaisir de decouvrir un nouveau billet

  •    Répondre
    Bonjour à vous et merci de votre passage !

    Tout d’abord, bienvenue à toi Françoise ! Comme quoi, parfois, il faut qu’il y ai quelqu’un qui fasse le premier pas 🙂

    En ce qui me concerne, mon interprétation de cette image est plutôt que la « vieille » dame est en train de fuir le regard terrible de la jeune fille de l’image qui semble lui dire « tu n’as rien à faire ici », comme si cette vieille dame venait de recevoir elle une claque.

    C’est drôle de voir nos différentes interprétations ! J’adore 🙂

    Véro : effectivement, cette image est un peu désaturée, mais pas tant que ça … Et l’affiche était effectivement en n&b, donc …

  •    Répondre
    L’une est vivante, l’autre pas…

Laissez votre commentaire