LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

Photographie prise au téléphone portable. D'où une qualité bof-bof mais le plaisir de l'instantané était là !

La fille en rouge


Moins d'une minute de lecture

Bon, je ne suis pas très inspirée par le titre, vous l’aurez constaté 😉

Il s’agit de la bibliothèque municipale de Nanjing.

Bonne semaine à vous !

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

10 Commentaires

  •    Répondre
    En plus il y en a deux, voire trois non? L’image est belle, non?
  •    Répondre
    Un point d’ancrage pour contrer l’aspiration vers le haut… Equilibre fragile, mais bien tangible!
  •    Répondre
    Ah comme c’est mieux de voir cette image ici plutôt que sur instagram où tout est si petit! Bien sûr je la trouvais belle, mais je n’avais pas remarqué la présence de ces petits chaperons rouges qui la dynamisent beaucoup. Ceci dit, elle a l’air immense cette bibliothèque…. Y trouves-tu des bouquins que tu peux lire?
  •    Répondre
    Il FAUT la voir en grand!!!
  •    Répondre
    C’est très graphique et le personnage s’intègre bien à cette composition, j’aime beaucoup!
  •    Répondre
    Elle est super cette image – évidemment, comme les personnages rouges de Christine dans les montagnes, ils donnent toute sa dimension au bâtiment. Mais le personnage de gauche, en ombre chinoises (ha ha) est presque inquiétant. On dirait qu’il observe le petit chaperon rouge, ça ne dit rien de bon tout ça…
  •    Répondre
    Bonjour Laurence,
    Elle est incroyable cette photo ! … tout est parfaitement en place, et ça fonctionne à merveille 😉
  •    Répondre
    Bonjour , , , , et !
    Merci pour votre visite et vos mots ! En effet , les personnages sont positionnés vraiment pile-poil où il faut 🙂 C’est là que le bonheur de la photographie (et d’être photographe !) se fait sentir 🙂 Et je suis tout à fait d’accord avec toi , ce personnage dans l’ombre donne cette petite touche bien mystérieuse qui me plait beaucoup, beaucoup, beaucoup 😉 C’est bien pour cela qu’Instagram n’est pas un bon outil du tout pour les photographes. Il va bien pour faire sa promotion, mais strictement rien de plus à mon avis …
    , j’adore ton enthousiasme !
    : la Chine est allée à une telle vitesse qu’il y a infiniment plus d’immeuble ultra moderne (et du coup graphiques) que d’anciens. L’Europe à côté parait vieille, si vieille. C’est bizarre d’ailleurs, car du point de vue civilisationnel, la Chine est bien plus ancienne !
  •    Répondre
    Bonjour Laurence
    Désolé de ne pas entrer dans ce concert de louanges qui me semble très exagéré. Je ne suis pas étonné que tu n’aies pas trouvé de titre à cette photo car sa publication est prématurée. Il y a quelque chose de déséquilibré qui n’emporte pas mon enthousiasme : les pieds de la fille et les escaliers coupés qui brisent le message de la photo, l’impression que la photo n’est pas tout à fait droite, un peu penchée à gauche qui l’instabilise et nuit au message, la 2ème fille mise en évidence (bien qu’un peu plus sombre, pourquoi ?) qui s’intercale entre les 2 et brouille elle aussi le message (c’est quoi le sens de sa présence ? Elle se dirige vers la silhouette ? Pourquoi faire ?, etc.)
    Le ciel me gêne aussi par son ampleur qui nuit, avec cette sensation de trop ou pas assez, y compris pour la couleur…
    Il y a au moins deux messages distincts et du coup je ne sais comment interpréter l’image et je reste perplexe.
    Le potentiel est la, mais la finition manque par rapport à l’intention qui reste à préciser.
    Bien sur, je serais content si j’étais capable de faire une telle photo et il est facile de critiquer, Or tu le sais, je reste un fan (pas inconditionnel…) mais tu me connais, et comme tu le dis si bien, quand je n’aime pas, je ne le cache pas 😉
    Mais je pourrais aussi me taire et ne rien en dire, peut-être cela vaudrait-il mieux pour ne pas gâcher la fête 🙁
    •    Répondre
      Bonjour ! Oh non, personne ne doit se taire ici et bien au contraire, tu le sais très très bien, je suis ouverte et demandeuse ! A mes yeux, cette photo est classée dans ma rubrique « instantanés » que j’ai été très heureuse de réaliser car esthétiquement et graphiquement, tous les éléments se sont mis en place là où il fallait. Après, dire que c’est un chef d’oeuvre serait absolument disproportionné je te rejoins tout à fait là dessus. Par contre, je ne serais pas aussi négative quant au message qu’elle véhicule. Pour moi, c’est une photo qui illustre un état de passage tout simplement. Le ciel disproportionné ne me gêne pas et je trouve qu’il contribue justement, en plus du grandiose des bâtiment, à rapetisser encore les personnages et à les rendre fragiles (sauf l’ombre qui elle est bien droite et carrée sur ses pieds).
      Merci jean Paul pour ta sincérité, tu sais bien que c’est ce que j’apprécie le plus !

Laissez votre commentaire