LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LE BALLON ROUGE0 min de temps de lecture


Pour compléter la série en cours : http://www.photofolle.net/paysages/

Mes outils de création : Nikon D700 + 35 mm zeiss + méthode en numérique de la double-exposition

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

8 Commentaires

  •    Répondre
    Sombre à souhait et magnifique! Qu’est ce que tu entends par « méthode en numérique de la double exposition »?
    •    Répondre
      merci Marc, je suis vraiment contente que cette photo te plaise !

      En fait, j’ai utilisé une expression super snobe pour dire que j’ai mis sur ma photo « originale », celle avec le ballon, une autre photo, en l’occurrence un mur qui m’intéressait pour sa texture. J’ai dit que c’était de la double exposition numérique car je ne l’ai pas fait sur le coup. La vraie double exposition se fait avec 2 photos prises l’une à la suite de l’autre. Olala, qu’est-ce que je me la pète, parfois ! 8)

  •    Répondre
    J’aime beaucoup. Quelle atmosphère !
  •    Répondre
    Magnifique, la matière de ta photo me bouleverse, pourquoi je ne sais pas, comme si ce petit ballon rouge tentait d’échapper à l’opacité d’une vie chargée… S’envoler vers un ailleurs… chercher l’air d’une liberté perdue.
    L’idée de la superposition est extra, en tout cas, moi je suis fan.
    Bises
  •    Répondre
    Quelle ambiance ! Exactement ce que je ressentais à chaque fois que je laissais échapper mon ballon ! Phil
  •    Répondre
    Anne, Battement d’Cils et Phil : Merci infiniment de m’avoir laissé vos impressions ! Et si vous saviez comme je suis contente que vous ayez ressenti exactement ce que je voulais communiquer ! C’est important pour moi, car si vous êtes allés voir la série que je suis en train de constituer, cette image s’inscrit dans ces paysages à la fois « dramatiques et sombres », mais desquels, si on le veut, on peut y trouver des aspects de « lumière » malgré tout.

    A très bientôt !

  •    Répondre
    J’adhère totalement à ton traitement qui a un côté mystérieux et sombre et le ballon rouge à l’air lui aussi de s’y accommoder.

Laissez votre commentaire