LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LE FANTOME DE L’EX-COLONIA


Puisque le printemps refuse d'être au rendez-vous par chez nous, je vous propose un rendez-vous que j'ai eu récemment avec un fantôme. Si, si, je vous le jure !! Je vous ai même ramené des photos … Bon, c'est vrai, on ne le voit pas très très bien, mais quand même, il y a quelques traces évidentes que vous ne manquerez pas de remarquer …

Je vous ouvre donc les portes d'un monde parallèle, où la vie s'est retirée je pense il y a une trentaine d'années. Pourquoi, que s'est-il passé pour que tout ait été laissé à l'abandon ? Comme si une catastrophe était arrivée si soudainement que les fuyards ont dû tout laisser derrière eux.

Seuls quelques-uns sont restés …

D70_6216 D70_6189

le fantôme

le fantôme

le fantôme le fantôme

D70_6209

_DSC5739

D70_6215

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

6 Commentaires

  •    Répondre
    Dis donc Laurence, il y a un très bon hôpital psychiatrique à 12 kms de chez moi. Il leur reste quelques camisoles de force……..
    J’irais te voir et je t’apporterais des petits gâteaux, un coup de rosé !!!! De temps en temps, je te sortirais pour que tu prennes l’air
  •    Répondre
    laurence ! quelle imagination , tu sais on raconte toutes quelque chose et ici pas besoin de mots , tes images nous transportent dans ton monde à la vitesse t’un tgv !
    je pense que la couleur que tu donnes a tes clichés nous aident aisément a plonger dans l’iréel , les détails que tu as su apporter comme les ptites mains dans les murs par exemple nous donnent quelques frissons , si si jte jure , moi il ne m’en faut pas plus que ça , attends, une mainn venue de nulle part .. bref , j’adore !! j’aime raconter aussi des histoires et je pense que cette discipline nouvelle depuis peu va me plaire
    bisous laurence , le duo ?? j’ai perdu la photo dans mes multiples bugs , 🙁
  •    Répondre
    C’était couru que le fantôme allait poser un peu depuis le temps qu’il n’a pas vu âme qui vive… il s’est dit chouette! une photographe juste pour moi! profitons-en!
  •    Répondre
    Tu traînes dans de drôles d’endroits, Laurence… Je ne suis pas fan de ces ambiances jaunies (j’ai horreur des films d’horreur) mais l’effet est très réussi!
  •    Répondre
    Ici , le printemps est enfin arrivé.Peut-être les fantômes ont-ils pris leur monde invisible dans les ombres de Murakami (cf.La fin des temps) …

    A quand une expo de photos Laurence ? on dirait que tu es passionnée non ? Bonne suite alors .

    bises à vous tous

    Sengamoon

  •    Répondre
    Titi : Ah ah ! Tu as raison pour le rosé, mais bien frais, hein !

    Joycelita : Je trouve effectivement qu’une main peut dire beaucoup de choses à elle seule. C’est vraiment chez nous un médium très fort de communication. J’ai appris, par exemple, que les italiens ne parlent pas avec les mains pour rien. Les gestes leur servent à préciser et à nuancer leurs propos de manière très significative, d’où leur difficulté à s’exprimer à la radio par exemple. Il leur faut alors avoir un vocabulaire extrêmement précis, et on m’a rapporté que peu y arrivaient !

    Christine : je suis comme toi, je n’aime pas, mais alors pas du tout les films d’horreur. Mais je suis en train de lire un bouquin qui prône le fait de faire ce qu’on aime pas pour se dépasser et atteindre le paradis ! Non, j’exagère, et en plus je ne suis pas une adepte du masochisme. D’ailleurs, je me demande pourquoi je lis ce bouquin ….

    Sengamoon : Je le dis, je le dis pas ? Allez, je me lance : oui, oui, une expo est bien prévue pour le mois de septembre à l’Alliance française de Genova. Je vous en dirais plus à ce moment là, pour l’instant, c’est le stress, le doute, le travail qui priment !!!

Laissez votre commentaire