LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

Le Sifang Museum


Ca faisait un bout de temps que j’avais envie d’aller au Sifang Art Museum de Nanjing. Et vous allez comprendre pourquoi ! Pour une amoureuse de l’architecture contemporaine, c’est même incompréhensible que je n’y sois pas allée plus tôt ! À ma décharge, c’est assez compliqué de s’y rendre quand on n’a pas de voiture.

En effet, il est situé dans une partie de Nanjing où on se croirait en pleine campagne, et où par conséquent, il n’y aucun transport en commun. Du coup, c’est métro, petit bus et tchouctchouc (des minuscules véhicules à 3 roues). Pourquoi avoir construit ce musée ici ? J’avoue que je ne sais pas trop, mais contre toute attente, il y a pas mal de monde qui y va ! Il faut dire que le parc dans lequel il est situé est assez connu, surtout des architectes et des urbanistes. 

Laissez-moi vous expliquer en quelques lignes. En 2003, 12 architectes de renommée internationale ont été invités à réaliser dans ce parc une construction en dehors de toute contrainte commerciale. On retrouve donc entre autres un bâtiment de l’artiste dissident chinois Weiwei (oui, oui, vous avez bien lu, dissident !) ou encore de l’architecte anglais David Adjaye. Le tout financé par le milliardaire local Lu Jun et son fils collectionneur d’art, l’idée étant de montrer que l’architecture moderne ne se borne pas aux immenses tours carrées qui poussent de manière anarchique sur tout le territoire chinois. Une sorte de réserve architecturale en somme …

Le parc est absolument immense et j’aurais finalement eu besoin d’une journée complète pour faire le tour de tous les bâtiments. Ca veut dire qu’il faut que j’y retourne 😉 car j’ai passé beaucoup de temps autour de la pièce maîtresse du parc, le musée, construite par l’architecte américain Steven Holl.

Alors je crois que maintenant il n’y a plus besoin de beaucoup de mots et que les photos vont parler d’elles-mêmes ! Allons-y …

 

Comme d’habitude, cliquez sur les images pour les agrandir ! Profitez-en, sur Instagram c’est ridiculement petit et sur facebook la qualité est nulle 😉 

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Reporter, artiste, professeur, coach mais également membre de Dalam Images et du Studio Hans Lucas, vous aurez compris que la photographie fait entièrement partie de ma vie !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.