Le voyage s’éprouve physiquement, en prenant la route et en partant à la découverte de nouvelles contrées, de nouveau paysages. Mais il s’éprouve aussi émotionnellement. Bien souvent, plutôt que des images précises que nos yeux ont retenues, nos sentiments se superposent aux souvenirs qu’elles ont laissés en nous. 

Laissez-moi vous emmener sur les sillons d’un long voyage de plusieurs jours, en train, en car, de jour, de nuit, mais surtout en rêve. Comme le dit un proverbe chinois, « le vrai voyageur ne sait pas où il va ». Peu importe donc où ces images on été prises, ce qui compte c’est ce qu’elles permettent de découvrir de la profondeur de l’âme. 

 

 

 

 

NEWSLETTER

Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

6 pensées sur “Le voyage

  1. Je viens tout simplement de passer un agréable moment ….
    1. Tant mieux chère 🙂 Si vous avez l’occasion de prendre quelques vacances, ces photos ont été prises quelque part dans le Gangsu. Te dire où exactement, tu sais comme ce n’est pas possible !!! (je ne sais pas faire le bonhomme qui rigole !) Par contre, évitez la saison des pluies sous peine d’avoir de belles sensations de fin du monde !
  2. Haaaa !! Je suis tellement heureuse de retrouver tes photographies accompagnées/associées à une musique. C’est un rendez-vous auquel je m’étais attaché ^^
    En plus, je l’aime ce morceau (et ce film) et il colle tout à fait à tes images !
    Quelles belles atmosphères ! Merci pour le voyage Laurence ! 🙂
    1. Bonjour chère . Et comme je suis heureuse de retrouver ton enthousiasme ! Oui, j’ai eu envie de partager un morceau musical sur cette série car lorsque j’ai réalisé ces photos, j’écoutais justement ce genre de musique un peu triste, un peu nostalgique. Et mes photos s’en ressentent n’est ce pas 😉
  3. Quelle belle poésie, et moi aussi je suis heureuse de retrouver ce mélange photos-musique qui magnifie encore plus ce beau voyage. Merci beaucoup et belle journée à toi.
    1. Bonjour ! Ahahaha, la mélomane est de retour 🙂 Comme je le dis à Céline plus haut, ca me semblait logique car j’écoutais ces morceaux dans ce car au moment de la prise de vue. Alors, entre cette musique un peu triste – mais très romantique – le temps diluvien sur cette route de montagne perdue au milieu de je ne sais où et en allant … je ne sais où en fait … tout concordait 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.