Mystérieuse banlieue

Octobre 2019. Je mets le cap vers un quartier de la banlieue nord de Nanjing, par delà le fleuve Yang-Tsé. Il y a quelques semaines, on m’avait parlé de cet endroit appelé « Nanjing International Art Village » et j’avais très envie de le découvrir.

On m’avait décrit le lieu comme étant une succession d’immeubles peints avec des reproductions d’oeuvres d’art du monde entier. Et c’est vrai, de nombreuses façades sont recouvertes de fresques reproduisant les tableaux de Klimt, Dali, Warhol ou encore Shishkin.

J’ai même mon petit coeur de Française qui bondit en découvrant « la Liberté guidant le Peuple » de notre Eugène Delacroix.

Mais on ne m’avait pas préparée du tout à cette ambiance tellement étrange !

Vous remarquez ?

Il n’y a pas un chat dans les rues !

Tous les magasins sont fermés !

Les appartements semblent inexorablement inhabités …

Mais où suis-je à la fin ? Moi qui ai l’habitude d’une Chine grouillante de monde, aux rues constellées d’enseignes lumineuses, colorées et excentriques, aux façades avec du linge qui sèche de manière anarchique, là, tout est comme délavé, déserté, abandonné.

Il y a bien ça et là quelques passants, mais ils semblent pressés de passer leur chemin. Quelques voitures stationnées au bas des immeubles me donnent malgré tout un petit indice que certains d’entre eux doivent être occupés, des amoureux déambulent en se tenant serrés et pourtant ils sont souriants, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas inquiets de l’ambiance désertique !

Des jeunes font une pause à l’ombre d’une cage géante, une femme interpelle quelqu’un de loin (est-elle la propriétaire du linge qui sèche entre 2 pylônes au milieu de la rue ?) et un homme s’affaire sur le moteur de sa voiture.

Et au détour d’une rue je découvre même un poste de police, preuve qu’il doit bien y avoir du monde qui habite ici !

Non, nous ne sommes pas dimanche (encore que ce jour là ne signifie pas grand chose pour la Chine qui reste tous les jours de la semaine animée avec la même frénésie) , ce ne sont pas les vacances, il fait beau, et à ma connaissance rien n’explique cette ville fantôme !

Je repars de ce « village de l’art » sans réponses à ce mystère, et je suis décidée à entamer une enquête pour en savoir plus 😉 Un jour, lorsque j’aurai levé l’énigme, promis, je vous en reparlerai !!

NEWSLETTER
Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

6 pensées sur “Les inconnus du quartier des arts

  1. wow! c’est strange en effet mais pas inquiétant, lève vite ce voile, trouve le pourquoi du comment . J’ai hâte! Bisous

    1. Chère @christine, tu as raison, ce n’est pas inquiétant mais … tellement troublant ! Promis, je vais activer mes résaeaux pour en savoir plus !!!! Des grosses bises 🙂

  2. Surprenant effectivement et étonnamment calme ce coin de métropole. Et si tu ne nous l’avais pas dit, on aurait peiné à le situer en Chine. Ceci dit, je mandate l’inspecteur Chellali pour enquêter sur cette affaire 🙂

    1. Héhéhé @christine , je suis sur le coup !! Mais tu le sais bien, on n’est jamais au bout de nos surprises ici !!!

  3. Quel endroit fantomatique! Toutes proportions gardées, ça me rappelle le petit village de Lacoste où Pierre Cardin a organisé le vide! Superbes images et reportage! Merci Laurence maintenant voulons savoir!

    1. @chri , je ne connais pas ce village et le concept est vraiment intéressant. Organiser du vide … voilà qui titille ma curiosité aussi !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.