NEWSLETTER
Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

8 pensées sur “Par le trou de la serrure

  1. J’aime beaucoup, et ce petit point blanc, subtil sur la porte du fond… Magique!

  2. … une image « dépouillée », mais non vide d’émotion … sans personnage, je la trouve encore plus forte ! Je ne sais quel sens tu as voulu lui donner mais certains mots me viennent à l’esprit : calme, isolement, retrait …
    Merci Laurence 🙂

  3. Une porte s’ouvre, une porte se ferme… espoir déçu ?…

  4. Vers où? 😉
    bon w-e ma cops

  5. Bonjour @chri , @pascaline , @anne , @cecile, @marie , @annick et @christine !

    Merci pour vos contributions à l’interprétation de cette photographie. Celle-ci a beau être très simple, voire simpliste, je lui trouvait en effet un certain intérêt pour vous la montrer et la soumettre à votre jugement 😉

    Je dis simpliste car au fond elle ne dispose que de très très peu d’éléments. Un mode de mesure spot m’a permis de gérer le très fort contraste de la scène et d’isoler dans un espèce de trou noir cette porte fermée. Ceci dit, comme tu le remarques fort bien @cecile , cette porte fermée a une poignée. Sans celle-ci, la photo n’aurait certainement pas eu la même signification. Je reste toujours fascinée de voir à quel point un détail infinitésimal d’une photo peut avoir un tel impact !

    Pour ma part, j’ai également été interpellée par la forme du cadre noir : vous ne trouvez pas qu’on dirait qu’on regarde par le trou d’une serrure ? Cela me donne une sensation de perspective infinie, avec une porte, dans une porte, dans une porte, etc …

    Bref, ce n’est pas non plus la photo du siècle, mais je la trouve quand même intéressante !

    Merci chers amis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.