LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

RENOUER


Environ 1 minute

_DSC5138

Renouer….

En traversant l’errance
Qui de mot en absence
N’offre que son silence
Y aurait-il violence ?

Isolé dans la foule,
La journée se déroule
Le cœur meurtri en boule
Parfois l’anxiété saoule

Je vous souhaite un sourire,
L’éclat d’un grand fou rire
Une main pour vous grandir
Tournée vers l’avenir

Un regard pétillant
N’en soyez pas méfiant
Il donne tout son vivant
Pour renouer au présent

Retrouvant l’espérance,
Les mots se font présence
En projet renaissance
La vie retrouve un sens

Je vous souhaite affection
Plaisir d’une Emotion,
Pour une vie d’attention
Le bonheur d’ambition.

Auteurs : Marie-Anne pour le poème, Laurence pour la photo

==============

Merci Marie-Anne pour ce joli mot d’espérance ! Pour illsutrer ce poème, je me suis demandée comment faire pour que les 2 mondes que tu décris , l’un triste et l’autre plein de promesses, puissent coexister dans la même photo. Finalement, j’ai fait le choix de la seconde partie, celle de l’allégresse, celle qui se porte le plus vers l’avenir ! J’ai pris l’arbre pour l’emblème des racines, du renouement avec ce qu’on est, de ce qu’on a toujours été. Mais aussi parce qu’il change et que chaque année de nouvelles poussent arrivent. Le marronier parce qu’il a de belles bonnes grosses feuilles généreuses. C’est l’espérance et la générosité : tu nous souhaites tant de bonnes choses ! Enfin, parce qu’il me fallait du vert, beaucoup de vert. Symboliquement, cette couleur est porteuse d’avenir, d’espoir, de renouveau. J’ai voulu faire en sorte qu’il soit un vert très très frais, pour bien marquer le fait qu’il est tout nouveau, tout jeune, tout tendre. Bref, il renoue avec la vie !

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

7 Commentaires

  •    Répondre
    merci Marie,
    c’est gentile de lancer de jolie mot à vos connaissances
    vous apportez là quelque chose de nouvau à ceux qui vous lisent
    que Dieu nous inspire encore plus
    mes amitiés sncères
  •    Répondre
    Ce poème est l’histoire de toute une vie, non ? Constamment sur le fil du rasoir, entre espoir et désespoir, illusion et désillusion, nos émotions (avouées et inavouables !)confrontées à l’Autre : je trouve que c’est un très bel hymne contre la solitude et le choix pictural de notre photographe préférée renforce ce sentiment qu’être ensemble, entouré(e)s, c’est un cadeau de la vie à savoir savourer et préserver.
  •    Répondre
    Marie-Thérèse 14 mai 2009 à 18 h 14 min
    Il y a d’abord un gros nuage au-dessus du marronier puis l’acalmie et un grand soleil.
    Dans l’inspiration de ce poême, je ressens de la souffrance, de la solitude et…une grande envie de s’éclater!!!
    Merci Laurence de faire partager ta passion: ton idée est excellente!
  •    Répondre
    Marie-Anne Ambry Zerrouk 15 mai 2009 à 8 h 00 min
    Merci Laurence, pour cette inspiration de vert espérance…trés réussi. C’est agréable cet échange en duo, et de voir comment mon poème, mes rimes raisonnnent en toi et en vous!
    Alors à Bientôt!
  •    Répondre
    Chère Laurence,
    En effet, ces mots posés sur le vert si tendre de cet arbre me vont droit au coeur. On ne saurait mieux dire de cette attente qui parfois nous ronge quand on est au fond de l’abîme.
    Je pensais ce matin à ma fatigue immense. Et j’ai compris que je m’évertue depuis des années à construire des chateaux sur des sables mouvants et qui ne sont même pas pour moi. Je veux retrouver la terre ferme de mon île et y construire mon monde à moi.
    Merci de tous tes mots qui me tiennent et qui m’encouragent.
  •    Répondre
    bah quelle bonne idée cette association de talent !
    ha laurence, quelle richesse et que partage bravo à toi et marie anne

Laissez votre commentaire