Une mosquée en paix

La triste actualité vient de me rattraper … J’avais prévu de publier cet article aujourd’hui sur la grande Mosquée de Constantine et voilà ce que des barbares font : en plus de tuer 12 innocents, il assassinent aussi des millions de musulmans, à petit feu, en commençant par les prendre en otage puis en leur volant leur âme pour la jeter au diable.

Parmi les milliers de réactions, j’ai trouvé ce dessin qui résume si bien ce que je ressens, cette double indignation, cette inquiétude pour le futur, ce malaise où le risque est si grand de tout confondre, de tout mélanger tant l’émotion est forte

 

B6wb6lzIYAAWia1

 

J’ai lu dans la presse ce matin ces mots de Robert Badinter :

«Enfin, pensons aussi en cette heure d’épreuve au piège politique que nous tendent les terroristes. Ceux qui crient « allahou akbar » au moment de tuer d’autres hommes, ceux-là trahissent par fanatisme l’idéal religieux dont ils se réclament. Ils espèrent aussi que la colère et l’indignation qui emportent la nation trouvera chez certains son expression dans un rejet et une hostilité à l’égard de tous les musulmans de France. Ainsi se creuserait le fossé qu’ils rêvent d’ouvrir entre les musulmans et les autres citoyens. Allumer la haine entre les Français, susciter par le crime la violence intercommunautaire, voilà leur dessein, au-delà de la pulsion de mort qui entraîne ces fanatiques qui tuent en invoquant Dieu. Refusons ce qui serait leur victoire. Et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides.»

Alors voici ce dont je peut témoigner, moi, une athée convaincue mais fascinée par l’expression spirituelle des Hommes sous toutes ses formes et par conséquent immensément respectueuse et curieuse des pratiques qui en découlent.

La grande mosquée de Constantine Emir Abdelkader est un ouvrage récent qui a été inauguré en 1994. Elle mérite bien son nom car l’édifice est absolument gigantesque et il me semble avoir lu quelque part que ses minarets sont parmi les plus hauts du monde. Elle pourrait accueillir jusqu’à 15 000 personnes ! Elle est annexée à une université islamique qui accueille chaque année plus de 3000 étudiants.

MosqueeEnPaix 1

MosqueeEnPaix 15

 

MosqueeEnPaix 3
Avant de pénétrer dans une mosquée, il est d’usage d’ôter ses chaussures pour des raisons d’hygiène notamment. En effet, il n’y a pas de siège et les fidèles prient par terre. A chaque entrée, des centaines de casiers sont prévus dans une salle pour y ranger ses chaussures.

Ce qui est particulièrement frappant lorsqu’on pénètre dans dans l’édifice, c’est cette sensation d’immensité à la fois verticale (hauteur des plafond vertigineuse) et horizontale (comme il n’y a aucun meuble ni aucun siège, le regard peu aller d’un bout à l’autre de la salle sans être interrompu si ce n’est par les piliers ornés de mosaïques)

MosqueeEnPaix 11

MosqueeEnPaix 16

MosqueeEnPaix 13

 

J’aurais eu besoin d’un objectif grand angulaire pour réussir à  montrer la grandeur de la salle de prière. Aussi, je me suis plutôt concentrée à essayer de retranscrire la sensation de paix et de sérénité du lieu où chaque personne présente s’adresse à Dieu selon son mode d’expression : qui concentré sur une prière, qui lisant le Coran, qui se reposant, …

MosqueeEnPaix 8

 

MosqueeEnPaix 10

MosqueeEnPaix 14

 

Il y a deux parties dans une mosquée : celle réservée à la prière des hommes et celle réservée aux femmes 

MosqueeEnPaix 17
Avant de pénétrer dans l’univers des femmes …
MosqueeEnPaix 20
La salle réservée à la prière des femmes donne sur un jardin intérieur

Au pied de nombreux piliers,  on peut trouver des pierres qui symbolisent la purification avant la prière. En effet, pour ceux qui sont trop malades ou handicapés pour se prosterner, ils peuvent malgré tout effectuer leur prière en tenant en main ce cailloux. Je me souviens encore de mon beau-père qui se saisissait d’une pierre identique chez lui alors qu’il était gravement malade et dont la foi ne l’a jamais quitté. Peut-être est-ce pour cela que j’ai eu envie de réaliser cette photo …

MosqueeEnPaix 9

Aujourd’hui est un jour très particulier et je dois avouer que je n’ai pas vraiment le coeur à tenir des discours très longs. J’aimerais quand même conclure sur une évidence : lorsqu’on a de tels lieux de culte qui respirent la paix et le recueillement, quand nulle part on ne peut trouver un signe de quelconque violence, il est absolument impossible qu’ils engendrent une telle barbarie comme celle que nous venons de vivre. Ceux qui se réclament de l’Islam en commettant de tels crimes n’ont probablement jamais mis les pieds dans une mosquée, une vraie, une sincère, où seul compte sur le fond le rapport qu’un individu entretient avec Dieu.

Gardons-nous des amalgames et de la simplification bête, réductrice, haineuse.

  1. triste journée, en effet. je me sens bizarre comme orpheline
    ne faisons pas d’amalgame, ce qui ont fait cela sont des fanatiques, mais de quel bord. Comme disait Badinter c’est un piège politique et ce geste macabre et fanatique risque d’être récupéré par d’autres fanatiques et je parle pas du FN, des fanatiques il y en a dans tous les milieux (voir la loi sur le mariage pour tous). je ne veux pas juger mais je suis triste de vivre et de faire vivre mes enfants et petits enfants dans ce monde de haine. heureusement il y a encore des oasis de paix et d’humanité, respectons les et faisons les grandir.
  2. C’est un bon moment que celui ci pour poster cet article. Et la photo tirée du net ainsi que l’article de R. Badinter sont fort à propos. Merci Laurence de cette synchronicité.
    Être en colère serait les laisser gagner. Même si je ne suis pas si sûr qu’ils aient été assez intelligents pour voir aussi loin.
    Ces sont des cons ! les cons de  » c’est dur d’être aimé par des cons  » de Charlie justement. Je t’invite à trouver et visionner ce documentaire. Ce qui est arrivé en est, malheureusement la suite illogique.
    Bonjour quand même Laurence.
  3. Bonjour Laurence.
    Je vais reprendre une phrase de ton amie Christine:

    « triste journée, en effet. je me sens bizarre comme orpheline »
    J’ai la même sensation.

    Il y a une triste logique à ce que des gens stupides fassent des amalgames à propos de cette horreur perpétrée par des imbéciles.

    Il y a quelque chose qui me met mal à l’aise, c’est l’attitude des « autorités » religieuses musulmanes de France. Ne sont-elles pas trop timorées (modérées) dans leur condamnation de ces actes? L’excommunication n’existe pas?

  4. Contre la barbarie, le diable, la bêtise et la violence, continuons d’exprimer qui nous sommes par nos images, notre créativité et ainsi, témoignons de la multiplicité et la particularité de chacun d’entre nous ; c’est une si grande richesse. Merci de nous apporter de la beauté et du sens à travers tes photos.
  5. Merci Laurence pour ce très bel article. J’avais déjà pris connaissance de la déclaration de M. Badinter à qui, je le rappelle, nous devons la suppression de la peine de mort. Bien entendu l’amalgame est à rejeter avec raison ; l’une des idée maîtresse de cet extrémisme meurtrier étant d’isoler les idéologies dans leur spécificité par l’affrontement, plutôt que par le partage. Soyons vigilant car une autre extrême plutôt teintée marine tire chez nous de ce jeu de massacre un élan supplémentaire.
    Jonas
  6. Ma chère Laurence, tu fais bien de nous montrer les images d’un autre islam, un islam de paix et de sérénité, des images de douceur dans un monde de brut et d’extrêmisme qui fait peur et horreur. J’ai entendu Badinter à la TV l’autre soir et ai aimé ses propos. Oui, soyons vigilants!
  7. Allez donc voir ceci :
    http://www.sudouest.fr/2015/01/08/charlie-hebdo-jeannette-bougrab-compagne-de-charb-il-a-ete-execute-1790560-6092.php#xtor=EPR-260-%5BNewsletter%5D-20150109-%5Bzone_info%5D

    et puis j’avais publié le jour même à mes proches le texte suivant :

    Dérisoire et désuet, tel pourrait être la réaction à l’annonce de voeux avec les terribles évènements auxquels nous sommes confrontés, en ouverture de cette année 2015, comme prémisse de tous les dangers.

    Et si au contraire c’était une excellente façon de résister, montrer notre attachement aux valeurs les plus apparemment futiles et pourtant essentielles : le fondamental de la vie face aux fondamentalistes de tout bord, qu’ils soient religieux ou politiques…

    Venez voir ces voeux, c’est notre meilleure mode de témoignage pour affirmer le choix de la vie et du respect de l’autre avec comme signature : ceci est prioritaire.

    Un peu de patience pendant le chargement mais c’est par ici :

    http://www.mylightroom.photo/mylightroom-nouvan.html

    _____________________________
    Nos vies commencent à prendre fin
    le jour où nous devenons silencieux
    Martin Luther King
    _____________________________

  8. les paroles de M. Badinter sont pleines de sens et méritent d’être rapportées. Merci de l’avoir fait ici!
    Je lis dans ce billet beaucoup de vérités avec notamment un dessin tellement bien choisi!
    C’est vrai que la mosquée a l’air tout particulièrement calme et paisible, comme si elle était un oasis contre la violence du monde.
    De belles photos qui aident à la réflexion.
  9. Il faisait chaud ce jour là et la mosquée de part son architecture était le meilleur endroit pour se cacher du soleil de plomb. Paisible et reposante. Malheureusement, dans les imaginaires des uns et des autres il en est autrement! L’ignorance a gagné du terrain et mange petit à petit nos cerveaux, on ne se nourrit plus que de formules toutes faites, fast-thinking, pas même besoin de réfléchir: les méchants sont là et les bons sont là. Où sont les Ibn Khaldoun et Galileo? Où est l’intelligence humaine? Où est l’humanité? La colère et l’émotion des attentats passées, je découvre abasourdi le gouffre d’incompréhension et d’ignorance dans lequel on baigne. Il ne me reste plus que l’espoir qu’un jour on se réveillera pour se poser les bonnes questions et tenter d’y répondre. Demain il sera trop tard.
    PS: désolé de cette digression hors photo, mais je pense qu’elle est nécessaire.
  10. : Je pense qu’il est plus que primordial de le préciser, de le dire, de le rappeler, de le rabâcher encore et encore ! Et ceci pendant de très nombreuses années car cela prendra du temps, si on y arrive et si nos dirigeants de la politique et des médias veulent bien lâcher la grappe aux musulmans.
    Car le résumé de ce qui se passe en réalité est parfaitement décrit dans un article signé Thomas Deltombe (que j’ai d’ailleurs mis en partage sur Facebook et il se peut que tu l’aies lu). L’article que je joins ici est celui qui est complet, avant la censure du Monde, et date de novembre 2013, c’est à dire évidemment bien avant le triste épisode de mercredi dernier :
    http://blog.mondediplo.net/2013-11-05-L-islamophobie-Le-Monde-et-une-petite-censure
    Et juste pour donner un exemple concret et au hasard du lavage de cerveau dont nous sommes les victimes (souvent consentantes d’ailleurs car on aime avoir peur et pouvoir dire quelle horreur !), voici la réflexion de cette prof de collège au lendemain de l’attentat : http://tailspin.fr/post/107696839163/pour-mes-eleves-de-seine-saint-denis#notes . L’avant-dernier paragraphe me donne envie de pleurer.
    Alors oui, soyons unis, tous, mais cela va demander un sacré boulot !!

    : Oui, moi aussi je me sens orpheline, pas pour le journal Charlie Hebdo que je trouvais nauséabond la grande majorité du temps, pas mieux que Minute à vrai dire, l’hebdomadaire politiquement incorrect (sic !), mais pour les dessinateurs qui intervenaient dans tant d’autres journaux à la ligne éditoriale bien moins puante. Cabu va franchement me manquer dans ma lecture du Canard Enchainé ! A propos de Charlie Hebdo, je te donne ce lien qui explique bien mieux que moi pourquoi ce journal était limite-limite-limite (pour ne pas dire une m…de) :
    http://www.article11.info/?Charlie-Hebdo-pas-raciste-Si-vous#up . Si tu as le temps, je te conseille également vivement de lire l’édit qu’ils ont ajouté en introduction.
    C’est en cherchant à comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là et en allant bien au delà du discours officiel pré-mâché dont on nous abreuve tous les jours que nous pourrons construire un oasis de paix ma chère Christine. Nous sommes responsables, nous les adultes, du monde que nous laissons à nos enfants.

    : Allez, c’est décidé, chacun va avoir droit à son petit lien. Pour toi, cher Chri, tu auras droit à toute la liste des amalgames. C’est évident pour toi mais beaucoup moins pour d’autres il semblerait …
    https://paris-luttes.info/deferlante-raciste-et-islamophobe-2397

    : La connerie est universellement répandue et c’est peut-être la chose en commun que nous partageons le plus. Nous sommes tous le con de quelqu’un et moi je suis la conne de nombreuses personnes, cela ne fait aucun doute. Là c’est un peu différent me semble-t-il. Ces terroristes ont clairement dérapé à un moment donné de leur vie, ils ont basculé dans une folie dont ils n’ont pas su revenir. C’est ça qui est illogique et qui nous échappe. Bien entendu, la question de la liberté d’expression découle directement de cet acte de folie. Mais là j’ai un problème et je dois encore réfléchir sur cette notion de « liberté d’expression » que j’avais mise jusque là dans la grande machine à laver bien-pensante en appuyant sur le bouton « textiles mélangés » pour ne pas avoir à me poser trop de questions. Je ne vais donc pas développer encore mes réflexions sur le sujet car pour le moment, l’expression plus exacte serait  » liberté d’expression pour les idées que j’approuve ». On n’est pas sortis de l’auberge hein ! Allez, je suis une hypocrite : http://lmsi.net/Nous-sommes-tous-des-hypocrites

    : Tout d’abord, il n’y a pas d’autorités religieuses au sens clergé dans la religion musulmane. Il n’y a aucun intermédiaire entre un croyant et dieu et l’imman n’est là que pour aider à s’accomplir en tant que musulman. Il ne peut donc y avoir d’excommunication car aucun humain ne peut décider à la place de dieu qui mérite ou non « sa place au paradis ». Bien entendu, comme toute religion, ça, c’est dans l’idée de fond, et dans la forme et dans la pratique humaine il en va autrement et les contradictions sont légion. Ceci dit, peut-être serait-il effectivement temps pour les musulmans d’officialiser cette contradiction et de reconnaître et mettre en place une sorte de clergé officiel. Pour le moment ce n’est pas encore le cas, d’où le fait que les instances dites officielles en France (UOIF et CFCM) ne recueillent pas l’adhésion des musulmans.
    L’autre question que tu poses, à savoir « est-ce que les autorités ne sont pas trop timorées dans la condamnation de ces actes » me met très mal à l’aise. D’une part, les différentes interventions de nombreux musulmans depuis ton commentaire viennent te contredire, mais surtout parce que ta question me semble relever d’un cliché qui a la vie dure. Tout d’abord, les dénonciations des actes de terrorisme sont extrêmement répandues et elles n’ont pas attendu le 7 janvier pour s’exprimer (une petite recherche internet est facile et un groupe qui a fait parler de lui ces derniers mois par exemple est #notInMyName). Pourquoi sont-elles moins médiatisées que les appels au jihad de fous ? Je te laisse deviner, mais la piste du « qui vendra le plus », « qu’est qui est vendeur », « qu’est-ce qui fait peur » de nos politiques et de nos médias devrait t’aider.
    Ensuite, nous stigmatisons le communautarisme (supposé) des musulmans et en même temps nous voudrions les voir s’exprimer en tant que communauté. Je reprend ici les mots d’Olivier Roy dans l’article que je te mets en lien : « Un autre cliché veut que les musulmans ne condamnent pas le terrorisme. Mais Internet déborde de condamnations et de fatwas antiterroristes. Si les faits démentent la thèse de la radicalisation de la population musulmane, pourquoi sont-ils inaudibles ? Pourquoi s’interroge-t-on autant sur une radicalisation qui ne concerne que les marges ? Parce qu’on impute à la population musulmane une communautarisation qu’on lui reproche ensuite de ne pas exhiber. On reproche aux musulmans d’être communautarisés, mais on leur demande de réagir contre le terrorisme en tant que communauté. C’est ce qu’on appelle la double contrainte : soyez ce que je vous demande de ne pas être. Et la réponse à une contrainte ne peut être qu’inaudible. » http://campvolant.com/2015/01/09/la-peur-dune-communaute-qui-nexiste-pas-par-olivier-roy/.
    Tu vois cher Dominique, il y a aussi beaucoup de travail à faire sur nous-mêmes et nos propres contradictions ! Je ne te jette évidemment pas la pierre, très loin de là car nous avons tous nos œillères. Il se trouve que pour ma part j’ai la chance d’être en contact quotidien avec le « monde musulman » ce qui me donne peut-être une acuité un peu particulière sur ce sujet. Mais de combien d’autres préjugés suis-je imprégnée sans le savoir ? J’en ai le vertige rien qu’à y penser !

    : Bien sûr que cet autre extrême bleu marine nous menace, et je dirais qu’il a pour lui d’être facilement identifiable. Sauf que … il est bigrement malin et sournois et sait si bien reprendre à son compte les imprécisions, les dérapages et l’aveuglement des dits « modérés ». Je crois donc qu’il est de notre devoir de mettre en lumière et de tirer la sonnette d’alarme, chacun à notre niveau, à chaque fois que nous détectons un danger de récupération. Allez, pour toi ce lien d’exemple de récupération, grossier certes, ridicule certes, évident aussi mais qu’est-ce qu’il me fait rire !! http://www.topito.com/top-detournement-sarko-marche-republicaine

    : Jean-Paul, est-ce de la synchronicité dans tout ce fatras de manipulations diverses et variées ? Je me moque comme d’une guigne de savoir si cette femme et cet homme avaient une relation ou non, mais il n’en demeure pas moins que le message, qui n’a pourtant rien à voir avec cette relation (et encore que …) est désormais complètement brouillé. Comment s’étonner qu’ensuite il y en aient tant qui se méfient jusqu’à penser que tout est complot ? http://www.ouest-france.fr/charlie-hebdo-la-famille-dement-la-relation-entre-charb-et-jeannette-bougrab-3105681

    , , , , , christine : Je vous suis infiniment reconnaissante de voir, de sentir, et même de ressentir la paix. Si vous souhaitez prendre la peine de lire mes looooooongs commentaires à nos autres contributeurs, j’espère que cela affutera votre regard pour ce qui va suivre et qu’ainsi vous conserverez votre fraîcheur.

    Je vous invite tous à lire les mots de car ils constituent une conclusion parfaite de ma pensée. Je sais, ce n’est pas du jeu car je manque d’objectivité s’agissant de mon tendre et cher époux 😉

    Pour finir, je tenais à préciser que si je n’ai pas répondu individuellement à tout le monde, ce n’est pas du tout parce que j’ai retenu plus pertinents certains commentaires que d’autres, très loin de là ! C’est juste que je me serais inutilement répétée et que je n’a pas envie d’être (déjà) une radoteuse 😉

    Merci, merci de votre présence ici !!

    1. inutile d’évoquer une quelconque synchronicité la dedans, il s’agit juste de rapports humains, mais la réalité de ce couple qui déplaisait à au moins une partie de la famille ne fait aucun doute
  11. Oui nous sommes tous les cons de quelqu’un.
    Ici j’utilisai le terme en rapport au documentaire que je citais  » C’est dur d’être aimé par des cons  » , ces cons là donc, pas les imbéciles que nous sommes tous chacun notre tour plus ou moins souvent et plus ou moins longtemps.
    Quant au lien que tu m’adresses, je t’en remercie, je ne suis pas encore sûr de savoir qu’en penser, mais il me semble y sentir un parfum bien délétère qui se servirait d’un fond de culpabilité universel pour corrompre nos pensées.
    Ce lien là : http://lmsi.net/De-quoi-Charlie-est-il-le-nom …du même site traite les dessinateurs de Charlie de racistes. Clairement. C’est tendancieux et clairement faux ( regarde le documentaire ). Je vais lire un peu plus avant leur prose. Bonjour Laurence.
  12. Re-bonjour 🙂 J’avais compris ton propos sur les cons mais ça m’a plu d’en rajouter 😉 Je suis arrivée sur ce site par hasard il y a peu de temps, en « sautant » de sites en sites et notamment ceux où d’anciens collaborateurs ont claqué la porte du journal par le passé à la suite de mésententes de fond avec notamment Philippe Val. Et tous ceux que j’ai lus sont d’accord sur une chose, le journal a complètement dérapé sur la pente du racisme ces dernières années, justement depuis que Philippe Val a eu l’idée de génie de reprendre ces fameuses caricatures, ce qui a fait sortir le journal d’une faillite annoncée à l’époque. Depuis, Charlie Hebdo a surfé sur ce credo, mais leurs lecteurs ne sont quand même pas si stupides que cela : juste avant l’attentat, ils n’avaient plus que 300 abonnés et ils étaient à nouveau sur le point de fermer boutique. C’est dire si ce journal ne produisait plus grand chose d’intéressant sur le fond. Le documentaire dont tu parles date quand même de 2008. Depuis, l’eau a bien coulé sous les ponts. Pour ma part, certains dessins de Charlie Hebdo m’ont fait rire, d’autres m’ont fait seulement sourire et j’en ai trouvé d’autres franchement méchants et méprisants, quelle que soit la cible.
    Mais le sujet n’est pas là sur le fond et tu parles toi-même de corruption de nos pensées. Pour moi, Charlie Hebdo faisait partie d’un tout médiatico-politique avec lequel il est important d’essayer de prendre du recul, d’être le moins possible corrompu justement.
    Ceci dit, dans l’article que tu me mets en lien à ton tour (et dont je te remercie car je ne l’avais pas. Il a probablement été publié après que je l’ai consulté aujourd’hui), c’est vrai que l’analyse qui est faite du dessin d’Underzo prête à réflexion. Ce dessinateur ne peut certainement pas être qualifié de raciste et pourtant la trace subliminale que peut laisser son dessin dans nos têtes est probablement loin d’être anodine et je trouve leur analyse après réflexion tout à fait pertinente. Exagérée, culpabilisante ? Peut-être.
    Quoi qu’il en soit, cette triste affaire est l’occasion pour nous (en tout cas pour moi) d’essayer de faire le point sur la perception de notre société et la question qui m’obsède : jusqu’où suis-je influencée ?
    1. Jusqu’où sommes nous influencé ? Et par qui ? Et en commençant déjà par soi-même ! 🙂 y a du boulot … Pour s’élucider.
      Ce que tu m’apprends sur Charlie est intéressant.
      Ceci dit dans l’article c’est  » une affirmation  » point.
      Quoique nous disions, le préalable c’est que l’on ne tue pas les gens, quels qu’ils soient, quoi qu’ils pensent, quoi qu’ils disent, quoi qu’ils dessinent. En cela nous sommes tous d’accord… Charlie, c’est pour moi, avant tout , cela.
      Pour le reste…
      L’article sur Uderzo est d’un point de vue pertinent, mais voilà je l’ai dit c’est un point de vue. D’un autre point de vue c’est aussi un message fort, sans kalachnikov ( ce doit être un des mots dont l’orthographe est la plus recherchée depuis quelques jours ).
      Je vais résumer par une de mes formules  » nous ne voyons pas le monde tel qu’il est, nous le voyons tel que nous sommes « .
      D’où l’importance de s’élucider au mieux…
      Merci de cet échange Laurence.
  13. Merci à toi pour ta précieuse contribution pacifiste. Je suis triste de ce qui se passe, de ce que je lis, de ce que j’entends …
    Je tiens quand même à souligner que tous les liens que j’ai mis là, je ne les prends pas pour paroles d’évangile et que si j’en avais la possibilité j’édulcorerais et je nuancerais certaines choses. Mais dans leur ensemble, je les retiens pour justes.
    Allez, je m’en vais maintenant essayer de m’élucider. Y’a du boulot !!! 😉
  14. Bon, puisque personne ne semble décidé à relever ton début d’article 😉

    hâtée : Terme de serrurier. Barre qui est coudée et contre-coudée d’équerre
    hâtée convaincue ?

    hâter convaincu : quelqu’un certain qu’il est primordial de se presser ?

    à ne pas confondre avec athée : Qui nie l’existence de Dieu

    1. : Olala, merci Jean-Paul !! J’avais bien vu qu’il y avait quelque chose qui clochait, mais voilà, mon oeil a glissé sur cette grossière erreur d’orthographe 🙁
  15. C’est important de bien rappeler que l’Islam, comme toutes les autres religions, sont des religions de paix et d’Amour. L’amalgame est dangereux, et on voit bien qu’il est fait par certains. Mais ces actes ont été effectués par des extrêmistes. Tout comme le KKK aux États Unis n’est pas représentant du Christianisme, ces terroristes ne sont pas et ne seront jamais représentants de l’Islam, quelles que soient leurs revendication.
    Merci encore pour ce petit moment de paix au milieu du tumulte ambiant.
    1. Merci à toi pour tes mots réconfortants !! Ces derniers jours, il a été si difficile de garder la tête froide face à ce déferlement d’opinions si différentes !
  16. Elle est très belle cette mosquée. La seule autre que je connaisse est la grande mosquée de Casablanca, que j’ai dû visiter 6 fois, je ne me lasse pas de tous ces détails, et de l’ensemble aussi. Je crois que celle ci mérite plusieurs visites aussi.

    Et merci pour les liens laissés par les uns et les autres, vraiment de belles pistes de réflexion un peu partout….

    1. Je suis heureuse alors que cette mosquée te plaise aussi 🙂 Et oui, elle mérite plusieurs visites effectivement tant il y a de richesses dans les détails. Ca sera pour une prochaine fois 🙂
  17. Merci de ta visite ! Et tant qu’à faire, soigner un peu ses photos dans les prises de vues, ça ne fait de mal à personne n’est-ce pas 😉 En tout cas, c’est un beau compliment que tu me fais là !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

derniers commentaires

  • Bonjour @galliot ! En fait, je découvre la Chine tout...
    Laurence
  • @guy-paillard Bonjour Guy ! Et bien vous m'en voyez absolument...
    Laurence
  • @marie-laure Bonjour chère Marie-Laure ! Il est en effet plutôt...
    Laurence
  • @chri Et bien cher Christian, viens, je t'y emmène ;)...
    Laurence
  • Bonjour Laurence, Magnifiques paysages, on a juste envie d’y être....
    Galliot
  • @labarre-t Bonjour ! Alors là vous m'apprenez quelque chose !...
    Laurence
À lire également
REPRISE D’ACTIVITÉ !