LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

VERS L’AUTOMNE



 

 

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

13 Commentaires

  •    Répondre
    Même vos reflets sont formidables! Vous avez un oeil de rapace! (J’écris ça parce que je ne suis pas trop fan des images en reflets!).
  •    Répondre
    Les teintes mordorées, l’opposition angle sombre/clair, la démarche nonchalante du personnage … je ne suis pas insensible à cette image Laurence ;-))
  •    Répondre
    Alors, là… c’est encore un cran plus loin que d’habitude (et déjà que…). Bravo. Merci.
  •    Répondre
    La photo est absolument superbe. On entre dans la photo par la haut et les couleur et on arrive tout de suite à la jeune demoiselle. c’est un reflet que j’aime vraiment beaucoup! je reste toujours scotchée devant tes photos!
  •    Répondre
    Bonjour à vous et merci de tout coeur pour votre enthousiasme !

    Vous le savez bien, les reflets, c’est mon dada, alors … Et puis j’ai la chance d’avoir mon petit modèle souvent sous la main. Ici, j’avais repéré cette grande étendue d’eau et surtout les magnifiques reflets des arbres. Ni une ni deux, je dis à Inès : tu peux marcher par là steuplais ? Et ma fille chérie de dire wouais, mais une fois seulement hein ! Et hop !

  •    Répondre
    Ah, le jeu des reflets retournés, tout un programme. On s’y laisserait prendre sans les quelques rides sur l’eau en bas. Les teintes sont superbes et avec ce personnage si petit, ta photo me fait à nouveau penser à une illustration de conte. J’adore.
    Bonne soirée
  •    Répondre
    Coucou, mais comment fais-tu pour avoir des reflets aussi nets? Encore une très belle photo automnale, pleine de poésie. Je suis juste un peu perplexe par rapport à la bande (de terre) sombre en bas de l’image et me demande si elle ne serait pas mieux sans celle-ci… Mais avec un recordage, ton petit modèle préféré risque d’avoir le bout des pieds coupés. Pfff.. t’en penses quoi toi?
  •    Répondre
    Un petit chef-d’œuvre ta photo, une image retournée que l’on regarde avec grand plaisir. Admiratif !!!
  •    Répondre
    Bonjour Véro, Spiruline et Gérard !

    Véro, oui, c’est vrai, à moi aussi :))

    Spiruline : je ne comprends pas trop ta perplexité par rapport à la bande de terre … Sur quoi marcherai alors Inès ? Sur le bord de l’image ??? Il me semble que c’est déjà une compo super extrême et je ne suis pas sure du tout qu’enlever cette bande sombre soit du plus bel effet. Je pense au contraire que la photo serait déséquilibrée, sans point final (ou de départ). par contre, j’avais pensé redresser le bord gauche qui se relève un peu (en fait, il s’agissait d’un grand bassin rond), mais ensuite je me suis dit que le jeu n’en valait pas la chandelle. C’est bizarre, autant jouer avec les teintes, les densités ne me pose pas de problème, autant j’ai des difficulté à triturer le contenu d’une photo. Et quand ce n’est pas absolument indispensable, je ne le fais pas. Je crois que sur le fond, j’aime toutes ces petites imperfections (quand elles ne nuisent pas bien entendu à la lecture et à la qualité de la photo !). Pour moi, elle m’ancrent dans la vie, dans le réel 🙂
    Gérard : merci à toi !!!

  •    Répondre
    Quelle ambiance!!!!
  •    Répondre
    Grandiose, vraiment…
  •    Répondre
    Merci Cath et Muriel :))
  •    Répondre
    Un véritable songe… à mi-chemin entre le réel et l’irréel, superbe !

Laissez votre commentaire