LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

ANTELOPE CANYON


Tout le monde a vu au moins une fois dans sa vie des images de l’Antelope canyon aux Etats-Unis. Et pour cause, cet endroit semble absolument magique.

Pour ma part, je n’ai pas eu la chance (encore !) d’y aller, mais comme j’ai une imagination fertile et qu’à travers mon appareil photo je m’offre des visions de voyage, ce n’est pas vraiment un problème. La preuve avec les images qui suivent.

Il m’a suffit d’un bouquet de renoncules pour me transporter dans cet univers mystérieux et sensuel, troquant la roche pour le soyeux des pétales et la lumière du désert pour celle de mon « filtre maison ».

Prononcez le mot magique « Sésame ouvre-toi », cliquez sur le morceau de musique et … suivez-moi dans cette grotte merveilleuse avant que la porte ne se referme 😉



 

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Reporter, artiste, professeur, coach mais également membre de Dalam Images et du Studio Hans Lucas, vous aurez compris que la photographie fait entièrement partie de ma vie !

21 Commentaires

  •    Répondre
    C’est clair qu’il y a quelque chose de là-bas, belle série 🙂
  •    Répondre
    Je ne connais pas là-bas… M’étonnerait que ce soit aussi beau qu’ici!
    •    Répondre
      Bonsoir Chri,

      Merci 🙂 Mais je t’avoue que ce Canyon a été pris en photo sous tellement d’angles de vue différents que je me demande bien comment je m’y prendrais si c’était mon tour … Si ça se trouve, je ne prendrais même pas de photos car il y aurait trop de monde, ça ne serait pas la bonne heure et on serait tellement nombreux avec nos appareils que je pense que ça m’inhiberait complètement 😉

  •    Répondre
    Bonsoir Laurence,
    Quelle belle inspiration ! ce bouquet de renoncule nous plonge vraiment dans un monde irréel. Je trouve le rendu très pictural, les mises en lumière et les dégradés de couleur superbes. Merci pour ce beau voyage tout en douceur et sensualité.
    •    Répondre
      Bonsoir Marie,

      Je suis heureuse que ce voyage « virtuel » t’ai plu ! J’espère que tu en reviens rassérénée 😉

  •    Répondre
    Une fois de plus, Caramia, tu nous proposes des photos d’une grande sensualité et intimement féminines. J’y vois des invitations aux caresses…. Voluptueux c’est le mot qu’elles m’évoquent.
    •    Répondre
      Bonsoir très chère Spiruline 😉
      Ca faisait longtemps effectivement que je n’avais pas répondu à un tel pseudo ! Tu es peut-être comme moi, il y a des matières que je ne peux pas m’empêcher de toucher et les pétales de fleur en font partie. Je suis donc absolument ravie que tu me parles ici de caresses car c’est exactement ce que j’avais envie de donner comme sensation !
  •    Répondre
    C’est fou ça, tes photos m’ont tellement envoûtée qu’elles ont ressuscité spiruline 😉
  •    Répondre
    Superbe! Je ne suis jamais aller dans ce canyon mais je me suis laisser prendre au jeu des photo et je m’y suis retrouvée!
    Une superbe série! tout en poésie!
    •    Répondre
      Merci Françoise, je suis ravie que ce voyage t’inspire de la poésie. Comme quoi, je ne suis pas la seule à avoir de l’imagination !
  •    Répondre
    Superbe et très sensuel !
  •    Répondre
    je me demande si je ne suis pas un peu obsédé… je vois parfois des formes féminines dans ces images. Tes délires photographiques sont fous et j ‘aime ça
    •    Répondre
      Bonsoir Dominique,

      Alors comme ça j’ai des délires photographiques ?? 😉 et en plus qui sont fous !! Tiens, comme c’est intéressant. Pourquoi est-ce que ce sont selon toi des délires ? Il ne s’agit ni plus ni moins de macrophotographie où ce n’est pas la netteté qui est recherchée mais seulement les formes et les dégradés de couleurs qui vont donner de la profondeur à l’ensemble.
      Après, tu peux effectivement te sentir libre d’y voir toutes les formes et les représentations qui te viennent à l’esprit, c’est même vivement recommandé 😉
      Merci pour ton gentil mot !

  •    Répondre
    Quel beau voyage, qui sait si bien parler à notre imaginaire. En tout cas au mien, sans nul doute. Et j’adore la musique qui va avec. 🙂
    •    Répondre
      Bonjour Cécile !

      Je suis contente que tu aies remarqué la musique ! J’ai mis pas mal de temps à la sélectionner à vrai dire et j’ai beaucoup hésité avec d’autres morceaux. Mais finalement, j’ai opté pour celui-ci suffisamment mystérieux et harmonieux pour coller avec mon état d’esprit de cette série 🙂

  •    Répondre
    Douceur, sensualité et volupté se dégagent de ces photos de renoncule… J’aime sentir la matière et la texture et ici, ces macros me font penser à une robe ou une jupe qui virevolte… et la musique est encore une fois très bien choisie! Bravo Laurence!
    •    Répondre
      Bonjour Céline,

      J’ai effectivement essayé que la matière de ces fleurs soit quasi impalpable, enfin disons surtout très douce, veloutée. De ce point de vue, je suis un peu aux antipodes de la photographie dite « traditionnelle » qui cherche au contraire le maximum de détails. Ici, je ne voulais pas de détails car ceux-ci auraient « accroché » alors que je voulais plus simuler la caresse soyeuse.

      Merci de ton passage et de ton petit mot !

  •    Répondre
    […] Laurence Chellali s’amuse avec un bouquet de renoncule et y découvre l’Antelope Canyon! […]

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.