GRAVITY

Mon « Gravity » à moi, en 2D

  Agravity1

Agravity2

Agravity3

Agravity4

Agravity5

Agravity6

  1. ouf ! j’ai la tête à l’envers ¡
    mais j’aime beaucoup malgré ce sentiment de perdre la tête et de ne plus savoir où je suis. c’est dommage , sur mon ordi je n’arrive pas à avoir une photo verticale complète. Y a t il quelque chose à changer dans les settings quelque part? bises
    1. Arf, nous étions au même moment chacune derrière notre ordinateur et nos messages se sont croisés. Bon, et bien je ne sais pas trop quoi te proposer. Les photos sont exactement de la même taille que toutes celles que j’ai mises jusque là (800 px en hauteur, ce qui est une dimension tout à fait standard). Est-ce que tu aurais changé de résolution d’écran ? bizarre, bizarre …
  2. Bonsoir Christine !

    Olala, c’est de ma faute, je n’avais pas vu que toutes les photos se touchaient. Du coup, déjà qu’on a mal au coeur en les regardant, là, c’était vraiment terrible !!! Normalement, tu devrais pouvoir les regarder plus sereinement 😉

  3. En premier lieu, et pour un premier commentaire ici, je vous félicite pour ce blog fabuleux et pour votre travail photographique plein de richesse.
    Ici, l’envers du décors nous embarque complètement, les oiseaux sont comme des poissons dans l’eau … 😉
  4. Bonjour à vous !

    Olala, ce voyage hors gravité est un peu spécial … Il a généré des problèmes d’affichage, d’envoi de notification de nouvel article, des bugs sur facebook … bref, un article sans dessus-dessous ! Pardonnez-moi, mais il semble que je n’avais pas les yeux en face des trous !

    Tout d’abord, bienvenue Isa ! Merci beaucoup pour votre visite et surtout pour le petit mot que vous avez laissé ici ! Je vais aller de ce pas visiter vos pages (eh oui, je suis curieuse !)

    Christine, je suis vraiment désolée de ce problème d’affichage et là je ne trouve vraiment rien à proposer … Est-ce que les images, dans les autres articles posent le même genre de problème ?

    tous les autres, c’est bon, vous avez bien atterri ? Je l’espère !

    Je dois vous avouer que je n’ai pas vu le film, seulement des extraits et c’est vraiment par hasard que j’ai eu cette idée de vous présenter ces images à l’envers (car il ne s’agit pas du tout de photo-montage comme certains l’ont cru). En fait, lorsque j’importe les photos dans mon logiciel, celui-ci ne les met pas automatiquement en vertical et je dois appuyer sur une touche pour les mettre dans la bonne orientation. Et je suis allée trop vite, me retrouvant avec une photo à l’envers. Ca m’a fait un drôle d’effet mais je n’ai pas trouvé rédhibitoire cette présentation. Il est clair que cela est très déstabilisant, mais je dois avoir une attirance particulière pour les choses disons, non conformistes ;).
    Du coup, ça m’a fait penser à ce film qui fait tant parler de lui, Gravity. Vous remarquerez, je l’espère, que je n’ai pas mis ces photos au hasard et que plus ça va, plus on approche dangereusement de la terre, et qu’à la fin, mon voyage se finit, disons par un « splash mortel » … La première photo contient beaucoup de ciel et de mer alors que la dernière ne contient que de mer et de la terre, laquelle ne commence à apparaître qu’au milieu de la « série ».

    Bon, tout ça pour dire qu’en fait, je me sens mieux la tête dans les nuages 🙂

    J’ai hésité à supprimer les oiseaux, mais comme tu le soulignes Isa, au final je me suis dit qu’ils pouvaient être interprétés comme des poissons. Et puis, eux ont la capacité de voler, au contraire de nous autres pauvres humains. En fait, tout à fait exceptionnellement, ne n’ai effectué strictement aucun développement personnel sur ces photos. Elles sont très sous-exposées à la prise de vue car la luminosité du ciel était très forte. Ce n’est que la dernière photo que j’ai légèrement retravaillé en y ajoutant seulement du contraste pour mettre en valeur la tête de mort (qui en fait était un confetti rescapé je pense de la fête d’halloween).

    Voilà pour la petite histoire de cette série qui j’espère ne vous aura pas trop donné le mal de l’espace 🙂

  5. Bonjour,
    C’est une série qui me confirme que l’humain a du mal à quitter ses repères.. Très déstabilisé au début on finit par prendre plaisir à regarder ces images. As tu été tentée d’incliner l’image pour que la mer se vide?
  6. Très jolie série, j’ai bien accroché.
    J’avais bien vu la progression de la part de « terre » dans les photos, et cela retranscrit bien cette sensation d’approche d’une grande masse avant le crash final.
    C’est moi ou le contraste va également en s’accentuant sur les photos ?
  7. Bonjour à vous !

    Merci pour vos petits mots !

    Dominique, c’est une bonne idée effectivement ! J’aurais pu faire se vider la mer… Mais où ?

    Jonas D : je te retourne le compliment, je suis moi aussi tombé dans ta poésie 🙂

    Ronan : nannnn, tu confonds, c’est en Australie qu’ils ont la tête à l’envers …

    Seb F : non, ce n’est pas toi ! Comme je le disais, je n’ai exceptionnellement effectué strictement aucune retouche sur les photos sauf sur la dernière. L’avant dernière parait très contrastée, mais c’est à cause du fort contre-jour et de la sous-exposition. Mais ça tombait bien, car effectivement, plus on s’approche de la terre, plus ça devient dangereux 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.