C’est toujours ainsi : tous les mois de décembre je me retrouve happée par 1000 choses à faire. Si ce n’est pas pour une raison, c’est pour une autre, et l’édition de 2014 s’est retrouvée sous le signe des expositions, des inaugurations, des cours, … Je ne me souviens plus de 2013, mais les excuses à mon peu de présence ici et chez vous devaient être dans le même ordre d’idées…

Mais vous savez quoi ? Ce qui me console, c’est que je suis convaincue qu’il en est de même par chez vous et que finalement mon peu de participation doit passer relativement inaperçu tant vous devez être vous aussi occupés en cette fin d’année 😉

Il n’empêche que j’aime partager avec vous les images qui me touchent et celles que je vous propose aujourd’hui viennent à propos pour illustrer le temps qui passe à toute vitesse : le flou, la vitesse, le mouvement …

C’est d’ailleurs paradoxal car j’ai pris ces photos alors que nous prenions du bon temps lors d’une escapade dominicale dans le parc national des 5 Terres. C’était en fin de journée tandis que la lumière avait drastiquement décliné et que les mouettes rentraient au nid (elles aussi …). Elles faisaient donc tout un balais au dessus de nos têtes et l’idée m’est venue d’essayer des filés. Oh, certes ce n’est pas l’idée originale du siècle et je suis sûre que vous aurez déjà vu pléthore de photographies dans ce style et sur le sujet bien mieux réalisées que les miennes. Mais j’avais le cerveau en position « tests, essais, tentatives » ce qui fait que je n’avais pas de complexes 🙂

Il y a eu beaucoup de déclenchements pour peu de résultats qui m’ont convaincue, sauf une seule photo dont j’apprécie beaucoup l’harmonie entre mouvement des ailes de l’oiseau et le flou de l’arrière plan. Si je devais en garder une seule, ça serait donc celle-ci :

ATiredAiles 4

 

 

Une autre photographie a retenu mon attention mais il me semble que l’oiseau n’est pas assez bien défini ou disons un peu trop raide. De plus, l’arrière plan est moins délicat, il a moins de détails et de formes intéressants. Bref, c’est une photo un peu plus mécanique.

ATiredAiles 1

 

Les 2 photographies suivantes ne sont pas non plus extraordinaires, mais je trouve tout simplement amusant de les mettre côte à côte avec cette idée du blanc sur noir et du noir sur blanc :

 

ATiredAiles (1)

Et pour le plaisir de la couleur, je vous propose 3 photographies dont le fond, contrairement à ce qu’on pourrait penser, n’est pas la mer mais la montagne. Oui, oui, je sais, j’ai bien faire des blagues de couleur 😉

ATiredAiles 2
Ici, la mouette n’est pas très lisible mais j’aime beaucoup la texture du fond
ATiredAiles 3
Dans cette image au contraire, la mouette est très jolie mais l’arrière plan l’est beaucoup moins 🙁
ATiredAiles 5
A nouveau la texture de l’arrière plan me plait beaucoup mais l’oiseau manque quand même de définition …

Vous l’aurez donc compris, j’ai mis en ligne cet article avant tout pour nous faire respirer du bon air, nous procurer un sentiment de joie et de légèreté et … nous mettre de bonne humeur !!

J’espère que c’est réussi !

NEWSLETTER

Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

43 commentaires sur “UN BATTEMENT D’AILES

    1. Je te sens de très bonne humeur dans ton commentaire. Je suis donc absolument ravie, c’est mission accomplie 🙂
  1.  » ce n’est pas l’idée originale du siècle  » Non, c’est vrai, les filés ça a été fait et refait. Mais surtout pour la première, ici, c’est très bon.
    Le mouvement des ailes est très particulier. Un mouvement cyclique et les formes du flou arrière s’accordent. On pourrait dire que le sens des lignes du fond ne vont pas dans le sens du vol de l’oiseau, mais pour moi, ça montre qu’il est libre.
    Buon Natale
    1. Bonjour Dominique,

      Disons que l’oiseau vole dans un espace « indéterminé », certainement pas de tout repos, mais il a l’air déterminé. C’est d’ailleurs aussi une composante de la liberté, n’est-pas ? Choisir d’y aller 🙂

  2. J’aime beaucoup la première qui sort effectivement du lot…pas facile comme exercice!
    1. Bonjour Donlope et merci de d’être arrêté quelques instants ici 🙂 Non, effectivement c’est un exercice qui ne peut donner que des résultats aléatoires. Tu sais, ce genre de photographie relève pour une grande part du hasard. Les choses vont bien trop vite, les mouettes ne volent jamais à la même vitesse, la mesure de lumière est impossible à faire avec précision, etc … Je crois donc qu’on peut dire merci au numérique de nous offrir « gratuitement » tous ces essais et tentatives
  3. D’accord, ça laisse respirer! Mais si en effet la première est vraiment belle, j’ai plus de peine avec les suivantes… malgré les belles couleurs des fonds!
    Merci tout de même pour cet intermède, léger, léger, léger….
    1. Bonjour Gine !

      Au début, j’avais l’intention de ne vous montrer que la première, comme ce que je fais quelques fois en ne postant qu’une seule photo. Mais ensuite, je me suis dit qu’il était intéressant d’en voir quelques autres afin que je puisse vous montrer mon choix, et surtout vous expliquer pourquoi. On aime bien pouvoir faire des comparaisons n’est-ce pas ? Souvent, ça nous permet de comprendre ce qui peut clocher. Et comme tu le dis très bien, ce n’est pas parce qu’il y a de belles couleurs que ça suffit. Ici, l’interaction entre le sujet et le fond n’a eu lieu vraiment qu’une seule fois. Pour les autres, c’était soit un chouilla trop avant, soit un chouilla trop après 😉
      Merci en tout cas pour ton mot !

  4. Bonjour Laurence!
    La 1ère photo est tout simplement « meravigliosa »!
    Cette série m’interpelle et ce qu’elle représente résonne beaucoup en moi: je viens tout juste de me libérer d’un « poids » en prenant une grande décision et le fait de voir ces oiseaux s’envoler et danser dans les airs me donnent littéralement des ailes! 😉
    Merci donc et bonne fin d’année 2014! 🙂
    1. Bonjour Céline !
      Merci de ton enthousiasme !! Et vraiment, je suis tout à fait ravie de cette concordance entre ces photos et les événements de ta vie !

      Merci pour tes voeux ! Mais tu me précèdes, j’ai bien l’intention de vous les envoyer tout bientôt 😉 Alors en anticipation, que l’année 2015 soit belle pour toi et les tiens !!

      1. Merci Laurence pour tes voeux anticipés! 🙂
  5. Belle série néanmoins, surtout les versions monochromes. Des mouettes qui ne sont pas sans me rappeler celles de la récente série de Martin Drevermann qui m’avaient aussi beaucoup plus. Tu l’as bien dit, le sujet n’est pas nouveau 🙂
    Je comprend ton choix pour la première, elle vaut le coup. Elle me fait même plutôt rire, car j’ai l’impression que la mouette recule, à cause des traits de lumière qui la précèdent sans doute, façon mouvement bd, mais aussi de la forme des ailes floutées.
    1. Bonjour Ronan !
      Bien entendu, lorsque j’ai pris cette série j’avais en tête celle de Martin. Si ça se trouve, c’est parce que je l’ai vue récemment que je me suis penchée sur le sujet d’ailleurs. Mais pas que quand même 😉
      Toi aussi tu as remarqué cette tension et je crois vraiment que c’est aussi pour cela qu’elle nous interpelle. Tant mieux si je t’ai fais rire !!!
    2. Ah ! et j’oubliais … Peut ceux qui sont curieux, la série de Martin Dreverman est visible ici : http://www.regard-perdu.com/theme-mouette-14.htm#images/photos/md-mou-01.jpg sur le site de notre collectif « regard perdu »
      1. J’ai suivi le lien et j’ai bien aimé la comparaison de vos deux approches! Du même coup, je m’inscris à la newsletter du Regard perdu!
        Merci et bonne soirée!
        1. Super Gine !! Chacun dans notre style, tu verras, la qualité est au rendez-vous, assurément 🙂 Je suis vraiment ravie que tu aies été sensible à ces approches 🙂 🙂

          Concernant la comparaison des séries, attention : pour ma part, il ne s’agit pas du tout d’une série, et si j’ai choisi de vous montrer plusieurs photos, c’était par souci « pédagogique » comme je te l’ai expliqué dans mon commentaire précédent, et pas du tout comme un travail abouti.
          Bonne journée à toi !!

  6. J’aime beaucoup la première moi aussi, et je te rassure, nous sommes tous très pris en cette fin d’année, comme toutes les autres d’ailleurs 😉
    1. Et bien merci alors Pascaline d’avoir pris le temps de laisser un petit mot, c’est vraiment gentil de ta part !
  7. Je comprend tout à fait ton choix de la première photo! Elle a une âme et fait rêver. Un instant on a la sensation que nous pouvons suivre cet oiseau et nous envoler avec lui.

    Le montages des deux photos un peu plus loin est intéressant mais je n’arrive pas à me décider si je les préfère en diptyque ou assemblées.

    En tout cas merci pour ce bon bol d’air!

    1. Bonjour Françoise !

      Arf, faut-il une ligne de démarcation entre les 2 ou non, that is the question 😉 En fait, lorsqu’elles sont assembles il me semble qu’elles sont un peu moins intéressantes car on dirais une seule et même photo, un peu simpliste d’ailleurs et qui manque de force selon moi.

      Merci à toi de ta venue !!!

  8. Coucou Copinette, tu me rassures, je ne suis pas la seule à ramer comme une forcenée en cette fin d’année. Je prends quelques minutes pour te rendre une petite visite et te dire qu’en voyant ta 1ère photo, qui est celle qui me plait le plus, c’est l’expression « vents contraires » qui me vient à l’esprit. J’ai vraiment l’impression que cette pauvre mouette se débat pour lutter et avancer contre les éléments. Un peu comme nous en ce moment non? 😉 Bisettes
    1. Bonjour Copinette !
      Et bien à ce que je vois, tu es donc de l’avis général (et unanime jusque là !) sur cette première photo. Décidément la photographie est un monde vraiment fascinant et je ne me lasse pas de découvrir à quel point elle nous offre un monde éloigné du réel. Car si effectivement cet oiseau semble lutter contre les éléments, dans le monde réel, il filait à toutes berzingues, libre et rapide comme l’air. Un peu comme nous en ce moment, non ? 😉 😉 😉
    1. Merci Jean-Paul pour ta présence attentive ! Et dit en aussi peu de mots, il me semble que cette photo te touche, tout simplement !
      1. J’obéis tout simplement à ta recommandation de concision 😉
        1. sinon ce serait trrrrèèèèèèsssss lllloooonnnnnnggggg….
          1. Je n’en doute pas une seule seconde 😉
  9. comme dit Chrsitine, elle bat de l’aile pour avancer contre vents et marees cette mouette, tout comme nous. elle est tres belle cette photo , dommage que tu ne puisses mixer les 2 dernieres photos en couleur !!!!!!! pour avoir l’oiseau defini et le fond
    je te souhaite de passer une fin d’année riche , en famille et pleine de projets
    bisous
    1. Bonjour chère Christine !
      Tu as raison, un mix de ces 2 photos aurait été du plus bel effet ! Malheureusement, je n’aurais pas les compétences pour réaliser proprement un tel travail 😉
      A mon tour de te souhaiter en anticipation* une très très belle nouvelles année, contre vents et marées !!!

      * tu imagines bien que je suis en train d’essayer de concocter une petite image pour vous envoyer mes voeux 😉

  10. J’adore ces volutes d’oiseaux! Et la première est vraiment divine. Bon, sur ce, je pars au lit, j’ai un Oratorio de Noël encore sur le feu…
    1. Merci Cécile pour la qualification de « divine » … je constate que tu dois effectivement être en plein bain de la nativité pour utiliser un tel vocabulaire 😉
      Bon courage à toi et à tes élèves !!!
  11. C’est le talent de l’indescriptible qui se voit.Félicitations à toi Laurence l’Artiste des gouttes, du vent, de l’éphémère, tiens un nom de passage. Amitié
    1. Oh ! Vraiment merci, ces paroles sont extrêmement touchantes et délicates !!!
      Amitié pour moi aussi, sans aucun doute 🙂
  12. Très belles photos procure effectivement un sentiment de bonheur et de légèreté et me permets de m’évader un grand sentiment de liberté se dégage de vos photos
    Bonnes fêtes de fin d’année
    Véronique
    1. Bonjour Véronique,
      Avant toute chose, je vous souhaite la bienvenue ici car je ne pense pas vous avoir jamais lue auparavant dans ces pages. Et bien entendu, je vous remercie de vous être arrêtée pour déposer vos ressentis sur ces images !
      Je suis ravie d’avoir pu (su) communiquer ce sentiment de bonheur et de légèreté !
      A tout bientôt alors 🙂
  13. Comme souvent tu nous emmènes dans un vol irréel qui me donne les larmes de l’émotion qui embuent mon regard!
    Mon réalisme en est ébranlé.
    Joyeux Noël à vous tous
    1. Bonjour Pierre !
      C’est toujours un réel plaisir et une heureuse surprise pour moi de te lire ici et je suis tout simplement ravie de constater que la photographie nous permet de maintenir ce lien !
      Je souris car cette mouette aura eu le mérite de te faire réaliser à ton tour quelques envolées lyriques qui me touchent beaucoup !
      Je vous souhaite, à toute la famille, de très très joyeuses fêtes et j’espère vous voir très bientôt !!!
      Avec toute mon amitié 🙂
  14. La 1ère est magnifique, merci pour ce bol d’air!
  15. Je suis également totalement séduite par la première, sans doute car elle ne contient que des courbes, contrairement aux autres…
  16. Merci !!
    : je vois que tu es comme moi, les courbes et les tourbillons ça te parle: Merci de ton petit mot 🙂
  17. Pour moi, ici, le filé va de pair avec une grande créativité tant dans l’image que dans le commentaire! L’impression de vitesse sur fond de toile…Ça me plaît beaucoup!
    1. Bonjour Sylvain et merci de t’être arrêté quelques instants ici 😉 Tes mots me font me poser une question : à partir de quel moment on peut parler de créativité ? A l’idée avant la prise de vue ? Au moment de la prise de vue ? En post-production ? Ou tout simplement au moment où on décide de montrer telle ou telle photo et de laisser de côté telle(s) autre(s) ? C’est probablement un peu de tout cela en même temps mais je crois que je vais continuer à y réfléchir 😉
  18. Il y a de ces blogs ou je m’attarde un peu plus que les autres pour ce qu’il suscite en moi. Le tien en fait parti par ce qu’il m’incite à une réflexion plus approfondie sur ma propre créativité lorsque je pars en quête d’image. Je crois que toutes les étapes de la créativité que tu décris sont essentielles pour moi. Tes images sont inspirantes. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.