Je suis heureuse qu’une de mes photos fasse la couverture du roman de Gary Bell, Post Mortem.

Ce qui est drôle c’est que l’image d’origine a été considérablement modifiée. À l’origine, est elle en noir et blanc et en format vertical. Et surtout, il n’y a pas de grilles !

Ce qui est intéressant également, c’est que les couleurs changent en fonction des éditions des pays !

NEWSLETTER
Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.