LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

IL NEIGE SUR CASELLA


_dsc0455Que de neige cette année ! Dommage que je n’aie pas pensé à photographier mon instrument de sauvetage : ma pelle rouge ! Elle a pourtant été à l’honneur et de toutes les sorties. Sans elle, nous n’aurions jamais pu avoir un vie à peu près normale. Je me devais de lui rendre hommage. Ah ! de quelle ingratitude récurrente fait preuve le genre humain ! Grâce à elle, je disais donc que j’ai pu sortir parce que voyez-vous, quand il neige, c’est un peu spécial. Même si on a froid, si le ciel est bas et gris au point qu’il nous confisque toutes les couleurs, et bien on sort. _dsc04791_dsc0483_21_dsc0496_dsc0488 _dsc0501_dsc04801_dsc05171 _dsc0512_dsc05011 Parce que quand même, ces jolis flocons vous appellent pour aller voir ce qui est en train de se produire. Et stupeur ! Tout change ! Où sommes-nous, où sont passés nos repères ? Le chemin qui était là n’est plus, le trou sur le trottoir qu’on s’évertue à éviter a disparu …

Notre corps ne nous fait plus mal quand on tombe. On provoque même la chute pour voir si on ne rêve pas.

Et l’odeur … la neige a une odeur, avez-vous remarqué ?

Et les sons ! Eux aussi subissent l’assaut de la touffeur des flocons. Vraiment, j’aime quand il neige, parce qu’enfin … il se passe quelque chose !

_dsc0532

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

1 Commentaire

Laissez votre commentaire