LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

PREMIERES PHOTOS AU HOLGA !


C'est avec beaucoup d'émotion que je vous présente aujourd'hui mes toutes premières photos prises avec mon nouvel appareil photo : un Holga.

Petite description pour ceux qui ne connaissent pas …

Le Holga est un appareil photo entièrement en matière plastique – y compris la lentille, qui doit peser au maximum 100 grammes, qui s'apparente à s'y méprendre à un jouet, et qui fait des photos pourries au regard du numérique : aucun piqué, aucune possibilité de réglage, une mise au point super approximative, un vignettage monstrueux et une "carrosserie" qui ne tient qu'avec des bouts de scotch (compris avec l'appareil photo dans la boîte d'emballage !!!).

Alors, me direz-vous, quelle mouche m'a piquée de me lancer dans cette aventure ?

Mon côté explorateur sans aucun doute ! Je crois, sans vouloir me vanter, que j'ai fini par acquérir et à comprendre comment fonctionne la photo, et même si je continue à faire beaucoup d'erreurs et que le chemin de l'apprentissage est encore long, je commence à relativement maîtriser les images que je veux obtenir avec la technique du numérique. Je dois d'ailleurs lui rendre hommage, car c'est véritablement grâce à elle que j'ai osé me lancer dans la photo et parcourir tout ce chemin grâce aux possibilités infinies, immédiates et gratuites d'essais en tous genres.

Ceci dit, j'arrive à un moment de mon parcours où j'ai besoin d'essayer d'autres techniques et d'autres formes de photographie. Et bien sûr, l'argentique en fait partie !

Il est vrai que de nombreux filtres numériques existent pour imiter le rendu de l'argentique et que je pourrais tout à fait m'en contenter. Mais ils ne font qu'imiter et je n'en ai pas envie … Qui peut être sincèrement et fondamentalement satisfait d'avoir une imitation ? En tout cas, pas moi …

Ensuite, l'argentique représente pour moi une sorte de test sur ma véritable capacité à photographier : il faut bien se rendre à l'évidence, le droit à l'erreur est vraiment minime, non seulement en termes techniques, artistiques (difficile de faire 100 photos du même sujet !), mais aussi économiques. Tous ces paramètres ont sur moi un effet immédiat : je pense sacrément ma photo avant de déclencher, et même s'il y a une part indéniable d'aléatoire propre à la photographie, quel véritable plaisir j'éprouve lorsque j'ai délibérément fait un choix de prise de vue et que le résultat est celui auquel je voulais arriver ! Ceci ne veux pas dire que je ne fais pas ces choix avec mon numérique et que les photos prises avec lui sont faites au petit bonheur la chance. Loin, loin de là, bien entendu, mais je dirais que mon implication est plus sérieuse, au sens propre du terme.

Alors, revenons-en à mon Holga ! J'ai choisi de prendre des photos avec lui car j'adore les résultats qu'on obtient ! Seul le centre est net (et encore !), tout le reste est plus ou moins flou, j'adore le vignettage, j'adore le format carré, j'adore le côté aléatoire du résultat. Pour tout dire, c'est un peu comme avec mon polaroïd, ce sont des images un peu "grunge" qui moi, me vont droit au coeur. Ceci dit, je suis tout à fait consciente que c'est vraiment une question de goût !

Ce qui est drôle, c'est que je vous disais au paragraphe précédent que la photo à l'argentique était plus exigeante, et pourtant ce Holga n'offre presque aucune possibilité de réglage ! Je vous le concède, je suis gonflée !!!  Avant de prendre une photo, il faut juste pousser une petite mollette sur "soleil" ou "nuageux" et faire une mise au point (invisible dans le viseur) sur 1, 2, 4 ou 6 mètres. Mais attention, il y a quand même une difficulté : la composition et le cadrage ! Car ce que l'on voit dans le viseur n'est pas ce que l'on photographie et il faut donc extrapoler dans sa petite tête le cadrage. Et comme le vignettage fait partie intégrante de la photo, il n'y aura pas par la suite la possibilité de recadrage, tout comme on ne pourra pas redresser un horizon penché ! Vous voyez, ce n'est quand même pas si simple !!!

Mais bon, assez écrit, et je laisse place à mes premières images en couleur (j'attends encore le développement de celles en noir et blanc !). Les photos que je mets ici sont sans aucune retouche, elles ont juste été scannées …

Je suis très curieuse de savoir ce que vous en pensez !!!

 

 

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

17 Commentaires

  •    Répondre
    Arnaud Lerondeau 14 mars 2011 à 12 h 53 min
    et bien j’aime beaucoup. Comme avec le logiciel Hipstamatic que j’utilise sur mon iPhone, on ne doit se concentrer sur l’essentiel… et au final que voit on dans ces photos (je parle des tiennes bien sur) : ton regard et simplement ton regard…

    et c’est beau, captivant…

    Question quand meme : sut ton Hipsta5 : tu as tenté une surimpression d’entrée de jeu où c’est un reflet ?? 🙂

    Arnaud

    •    Répondre
      Arrf ! Je viens de te répondre sur Facebook, mais je le refais ici, car effectivement, je n’ai pas précisé que cette photo était effectivement une surimpression … Techniquement, super facile à faire, il suffit tout simplement de ne pas faire avancer la pellicule. Du point de vue composition, ça se complique !!! Comment arriver à faire en sorte que les 2 images se superposent au bon endroit ? Simplement mémoriser la première image. Mais … plus facile à dire qu’à faire ! :sick:
  •    Répondre
    Arnaud Lerondeau 14 mars 2011 à 12 h 54 min
    Je voulais dire Holga5 (trop intoxiqué à l’Hipsta) 🙂
  •    Répondre
    Salut Laurence !
    Je viens de découvrir ton site grâce à Holg4 !
    BRAVO.
    Je suis entièrement d’accord avec tes propos sur l’approche de l’argentique.
    Un chouette début au Holga : j’adore celle de la fille avec la vague.
    Bientôt, tu auras envie de développer toi-même …
    A bientôt.
  •    Répondre
    Coucou Laurence,
    J’adore quand tu nous emmènes sur des petits chemins de traverse et nous fais découvrir de nouveaux univers.C’est marrant, avec cet appareil, on a l’impression d’observer le monde à travers un judas. J’aime particulièrement les 3 photos mettant en scène des filletes 😀
  •    Répondre
    Rendu sympathique. Bon pas sûre de tout comprendre à ton nouveau site, il va falloir que je bosse un peu sur le sujet 🙂
  •    Répondre
    Je connais bien une Olga mais pas le Holga et quand j’avais vu cette rubrique sur ton blog, je croyais que ce serait un hommage à… quelqu’un ! Bon, ben, oui, j’y connais rien et là tu es carrément trop technique pour moi, mais j’aime bien le rendu « vu par la lorgnette » ou le judas de Spiruline avec une préférence certaine pour ma p’tite nièce qui traîne son sac… Comme quoi : chacun ses valises ! 😉
  •    Répondre
    la toute première et la dernière sont mes préférée. Les autres sont bien mais ne racontent pas grand chose pour moi. Oui parce qu’en plus quand tu fais ce genre de photo moi j’attends que tu racontes une histoire.
    Le numérique a ceci de plus ou de moins que le capteur ne laisse la place au aucune erreur, il est beaucoup plus précis que la meilleure pellicule.
    Mais pour la poésie on re-passera c’est certain.

    Je commence de mon coté à maîtriser les infrarouges. Dès que je suis certaine à 100% de ce que je fais j’essaye de faire de la macro aux infrarouges (oui c’est ma recette pourquoi?)

  •    Répondre
    Quand je dis la « toute première » je veux dire dans les petites photos.
  •    Répondre
    Un grand merci à vous pour vos échos !!!

    Joël : merci pour tes encouragements !!! Je suis allée sur ton site, et il regorge de belles photos et d’astuces sur la photographie « underground ». Côté développement par moi-même, je ne suis pas encore assez sûre de moi … Mais c’est sûr, je ne dis pas non pour un jour futur !

    Spiruline : Effectivement, mon parcours photo m’emmène sur des sentiers auxquels je ne m’attendais pas moi-même ! Mais c’est extraordinaire de les découvrir et de les explorer ! Non seulement, en ce qui me concerne, ça me permet de mieux comprendre la photo (je fais un peu le parcours inverse de la plupart des photographes de mon âge : j’ai commencé avec le numérique, et je ne découvre l’argentique que maintenant !), mais en plus je perçois bien qu’à chaque découverte – heureuse ou non – c’est une palette supplémentaire d’expression photographique qui s’ouvre à moi ! Et c’est follement excitant !

    Anne : Désolée si tu ne retrouves pas encore tes marques dans ce nouveau site. Mais j’espère que ça reviendra vite ! J’ai essayé de faire en sorte qu’il soit le plus simple possible, avec pour ceux qui ne veulent pas lire une partie « galerie », et ceux qui souhaitent participer à nos échanges, la partie « blog ». D’ailleurs, on peut faire les 2 !!! A très bientôt Anne au détour d’un « petit chemin ! »

    Marie-Laure : je crois qu’on peut difficilement faire moins technique que le Holga ! En plus, comme tu le soulignes, même le nom est sympathique et loin des barbaries type SX20-KG1498 d’autres appareils !!

    Gwenn : Je te souhaites beaucoup de réussite avec tes infra-rouges !!!! Ca n’a pas l’air facile ton histoire … Pour ceux qui nous lisent et qui ne sont pas photographes, je sens qu’ils doivent se dire « ils sont fous ces photographes !!! »

    Sinon, en ce qui concerne cette « série », elle n’a pour seul point commun que d’avoir été prise au Holga. Il n’y a effectivement pas d’histoire ou tout du moins pas de fil conducteur. Je vous ai livré ici ces premiers clichés « bruts de fonderie » rien que pour partager ma joie ! C’était ma première pellicule et je dois avouer qu’à la prise de vue, j’étais en mode « test-pour-voir-ce-que-ça-donne ». Au total, il y avait 12 photos, et si je n’ai pas mis les autres, c’est parce que finalement elles venaient en répétition avec celles-ci …

  •    Répondre
    En fait le plus difficile avec les infrarouges c’est de réussir ta BdB. Une fois que c’est fait tu n’y touches surtout plus jusqu’à l’année prochaine et tu réserves ton boîtier seulement pour cette utilisation.

    Le truc chaud aussi c’est que si tu changes de filtre IR il faut que tu refasses ta BdB.
    Donc grosso modo une fois que tu t’es décidée pour un traitement et une force de filtre tu n’y touches plus jusqu’à l’année suivante!
    Mais bon c’est suffisamment amusant et excitant pour faire ce petit sacrifice de boîtier d’autant que ton boîtier infrarouge c’est soit un vieux qui n’entre pas en concurrence avec celui que tu utilises habituellement soit un boîtier que tu as traficoté exprès.

    Si tu as envie d’essayer un de ces quatre fait moi signe quand tu auras fini de jouer avec ton produit Pyayskool 😛

    •    Répondre
      Wouaou Gewenn, je suis impressionnée ! Je ne dis pas non à ta proposition, même si pour le moment mes joujoux tout en plastoc m’occupent pas mal !!!
  •    Répondre
    j’aime beaucoup … figurez vous que j’en ai un, une pellicule est en court, développement prévu très prochainement ! j’attends avec impatience le résultat mais suis certaine que mes photos seront moins bonnes que les vôtres !
    bravo pour ce premier coup d’essai, nous attendons les prochaines avec impatience !
    •    Répondre
      Aaaah ! Il faudra nous les montrer alors ! De mon côté, j’ai 2 pellicules en NB qui viennent d’arriver, et sur la 1ère, je me suis trompée et j’ai fait plein de surimpressions (je le savais !) et la seconde, la pile du flash était partie, du coup on la voit sur toutes les images !!! :sick: Si j’ose, j’en ferai peut-être un article !!
  •    Répondre
    te voici donc atteinte par le virus holga … aïe aïe aïe.
    tu risques gros, la chambre noire te guette !!
    😀
    •    Répondre
      Tu crois ??? Je n’en ai jamais fait et j’avoue que ça m’effraye un peu … Mais je ne dis pas non un jour, effectivement !
  •    Répondre
    Bravo pour ces premiers essais! Je suis très fan de ces premières photos 😉 J’aime bien aussi le nouveau design de ton blog, plus abouti que l’autre à mon goût!
    C’est un choix de ne pas avoir de permaliens « explicite »? C’est dommage pour ton référencement, non?

Laissez votre commentaire