LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

TROMPE L’OEIL


Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

3 Commentaires

  •    Répondre
    C’est fou quand même cette technique ! Admirable même si le ou les artistes n’ont pas réussi à transmettre l’éclat du soleil dans le sens où (si je ne me trompe pas ah, ah, ah !) les volets en trompe-l’oeil ne brillent pas… Mais bon, comme ça on peut au moins reconnaître leur travail : chapeau !
    et Bizzzz au photographe que je n’oublie pas :love:
  •    Répondre
    En fait, effectivement, les seuls éléments qui ne sont pas en trompe l’oeil sont les volets – et la dame avec son linge !. Tout le reste, y compris les pierres roses de la facade et les moulures sont peintes ! C’est une vraie spécialité de la Ligurie, et je dois avouer que c’est franchement divertissant d’essayer de deviner si une façade est peinte ou non ! Car il y a certains moments en fonction de la lumière, où si on ne s’approche pas de très près c’est presque indétectable !
  •    Répondre
    Très belle composition, très géométrique et qui interpelle… on cherche le vrai du faux !

Laissez votre commentaire