LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

Tadam !!! Fière d’être parmi les photographes de l’agence Dalam Images !


Voilà, c’est officiel et je peux enfin sortir de l’ombre et révéler cette information si importante pour moi : j’ai été intégrée à l’agence de photographie documentaire Dalam Images 🙂 🙂 🙂 

Nous sommes donc désormais 8 photographes à l’agence. Notre rôle ? Réaliser des reportages/documentaires traitant de sujets de fond où l’humain et ses problématiques sont au coeur de notre travail.

Cette intégration représente une étape très importante pour moi et je vous explique pourquoi. 

Sortir de ma zone de confort

La première raison est que depuis quelques mois je réfléchissais à renouveler mon approche photo. Jusque là, j’ai surtout été une photographe dite « artistique » ou « conceptuelle ». Bien sûr, j’adore toujours cet aspect de la photo mais j’avais envie de relever de nouveaux défis, de sortir de ma « zone de confort » et de me mettre à l’épreuve sur une autre manière de photographier. La photographie documentaire faisait indubitablement partie de mes options mais j’avoue que je ne savais pas trop par où commencer.

C’est lorsque j’ai dû changer de boîtier (pour cause de vieillerie avancée de mon matériel 😉 ) que je me suis posée les vraies questions de fond sur la manière dont je me voyais évoluer photographiquement. Le choix de ce Leica Q a donc été fort car le fait de me limiter à une focale de 28mm était tout sauf anodin ! Forcément, c’est la focale par excellence du reportage. Et forcément, ça m’oblige à regarder le monde autrement.

Un retour aux sources

Oui, je sais, invoquer un retour aux sources après avoir dit que je voulais sortir de ma zone de confort est contradictoire. Mais ça ne l’est que si on a eu une seule vie professionnelle 😉 Or j’en ai eu 3 …

Dans ma toute première j’exerçais le métier de journaliste. Mais attention, à l’époque, je ne jurais que par l’écrit et la photo me passait complètement au dessus de la tête ! Je rêvais alors d’être grand reporter, sauf que les circonstances m’ont fait atterrir d’abord dans un journal de presse quotidienne régionale puis dans la presse people. Exit mes rêves … La désillusion a duré 10 ans jusqu’à ce que j’entame ma seconde vie avec le web design et qui elle aussi a duré une dizaine d’années. Puis j’ai entamé ma 3ème vie avec la photographie.

Ainsi mon intégration chez Dalam me permet de réaliser une ambition que je n’avais pas pu (su) porter lorsque j’étais jeune, et d’un point de vue photographique cette fois-ci. N’est-ce pas fantastique ?

Additionner

Alors bien entendu, je ne vais pas renoncer à la photographie dite « artistique ». Non seulement je ne le souhaite pas car je tiens à garder ma liberté de création et je pense que l’un n’exclue pas l’autre, mais aussi je me dis qu’il y a sûrement une place à trouver entre la photographie artistique  et la photo documentaire pures.

Je vais donc y aller à tâtons, je vais travailler dur pour ça, et surtout, surtout, je remercie du fond du coeur les photographes talentueux de Dalam qui m’accueillent parmi eux ! J’en ressens une immense fierté !

 

Je vous invite bien entendu vivement à visiter notre site à cette adresse : http://www.dalamimages.com/. Et bien entendu, si vous souhaitez suivre nos travaux documentaires, rien de tel que de vous abonner à la newsletter de Dalam !

Il y a aussi la page facebook de l’équipe que vous pouvez suivre : https://www.facebook.com/DalamImages/ , sans oublier Instagram* : https://www.instagram.com/dalamimages/

Voilà, dans quelque temps je vais donc partir en immersion dans un petit village chinois pour mon premier vrai grand reportage photo. Stay tuned comme on dit car je vous en dirai plus prochainement !

* En ce qui concerne Instagram, personne dans l’équipe n’est très au point sur l’utilisation de cette plate-forme. Mais nous nous sommes lancés le défi d’en faire une vraie page !

 

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

2 Commentaires

  •    Répondre
    Chère Laurence, je t’ai déjà félicitée pour cette grande nouvelle. Je suis sûre que tu feras un travail formidable au sein de cette agence. Je me suis d’ores et déjà inscrite à la newsletter et à la page insta 🙂 et me réjouis d’avoir un moment pour aller éplucher le site.
    A bientôt.
    •    Répondre
      Merci de tout tout coeur ma chère ! Tu es un amour 🙂 🙂 À mon avis, tu auras plus de chances de suivre notre travail à travers la newsletter que par Instagram 😉 Comme je le dis dans mon texte, on est tous assez nuls sur cette plate-forme. Mais nous avons de l’espoir avec une petite jeune stagiaire qui devrait s’en charger de manière sérieuse ! De grossses bises ma belle !

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.