LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

AME VAGABONDE


Environ 5 minutes de lecture

 

Jeudi 16 septembre sera un grand jour pour moi ! Eh oui, ce sera l’inauguration d’une exposition que je prépare depuis plusieurs mois, et dont le titre est : Âme Vagabonde. Pour lire le texte de présentation en français, cliquer ici .

Giovedi 16 settembre sarà un gran giorni per me ! Eh si, sarà l’inaugurazione de una mostra che preparo da qualche mese. Il titolo è : Anima Vagabonda. Per leggere il testo di presentazione in italiano, cliccare qui .

Pour voir directement les images – per vedere direttamente le immagine, cliccare qui .

——————————————-


L’idée d’illustrer des états d’âme m’est apparue alors que j’étais en intense réflexion sur un tout autre sujet. Ce qui m’a frappée, c’est cette capacité que nous avons de nous abstraire de nos préoccupations de l’instant pour nous perdre dans des sentiments si multiples que nous n’en maîtrisons même pas l’apparition.

Comment ! J’étais en train de réfléchir à un problème de comptabilité important, et tout à coup, je pense à cette minuscule fleur qui serait si jolie photographiée en contre-jour. Mon âme, décidemment, refuse de se laisser emprisonner dans une tâche unique, ignore les bonnes manières, transgresse toutes les règles et se moque bien du temps qui passe.

C’est ainsi que l’exposition « Âme vagabonde » est née …
Oh bien sûr, il a bien fallu structurer un peu ce bouillonnement. Le plus simple était de se servir de catégories que les hommes ont inventées pour décrire notre âme, et la dizaine d’expressions françaises qui la désignent était un bon départ.

Neuf, c’est ridiculement peu je vous l’accorde, mais avec un peu de stratagème, j’ai réussi à obtenir 36 photos, ce qui est seulement un tout petit peu mieux, et auxquelles j’ai ajouté un titre afin de vous guider sur le chemin de mon vagabondage. Mais celui-ci ne sera probablement pas le vôtre, et à la vue de ces photos, vous serez certainement emportés vers vos propres horizons. Certaines photos vous évoqueront des sentiments ou des aspirations très différents des miens. Je le sais, et je dirais même que je le souhaite !

J’aimerais finir cette présentation par un poème de Joyce Cesbron qui nous invite au voyage intérieur avec ses mots qui accompagnent si bien notre « Âme vagabonde ».

La solitude , plénitude , attitude
Délice mélancolique
Langueur bénéfique
Refuge des histoires à l’envers
Asile des contes à l’endroit
Les yeux fermés
Pour ouvrir le coeur
Les doigts croisés
Pour implorer le meilleur
L’écoute attentive aux bémols du silence
Le regard divagant sur les nuances lumineuses
La fleur de peau réceptive à chaque frisson
Le frisson d’une idée incongrue
Le bourdon d’un instant déchu
La chanson d’une romance inattendue
Le voyage illusoire d’un soir
Le bout du monde derrière le rideau de mes yeux
Le flou m’enveloppe
L’état cotonneux de mon âme donne au doux instant
La légèreté des secondes … le temps en suspens !

Joyce Cesbron, poétesse française

 

Je tiens à remercier de tout coeur tous ceux qui m’ont aidée à réaliser cette exposition : l’Alliance Française pour son soutien matériel, le Fotoclub Il Forte avec sa Présidente Renata Cervia, son Directeur artistique Roberto Lanza et Mitsuko et Hector Cullen qui n’ont eu de cesse de m’encourager, Anne-Laure Jacquart pour son soutien artistique, Marie-Laure Longin-Coiffet et Christine Keller pour leurs idées, bien entedu Joyce Cesbron pour son magnifique poème, et sans oublier Davide Merlo du Studio New Imaging pour l’impression de très haute qualité des photos. Et un grand merci à tous les autres qui ont cru en ce projet !!

 

L’idea di illustrare gli stati d’animo mi è venuta mentre stavo riflettendo su tutt’altro argomento. Mi colpì questa capacità che abbiamo di fare astrazione delle proprie preoccupazioni del momento per perderci in sentimenti molteplici di cui non controlliamo neppure la comparsa.

Come ?! Ero concentrata su un importante problema di contabilità quando, all’improvviso, mi misi a pensare a questo piccolissimo fiore che sarebbe venuto così bene se fotografato in controluce. Evidentemente la mia anima rifiuta di lasciarsi imprigionare in un unico compito, ignora le buone maniere, trasgredisce ogni regola e se ne infischia del tempo che passa.

E’ così che è nata la mostra « Âme vagabonde » …
Certo, tutto questo fermento andava un minimo strutturato. La cosa più semplice per rappresentare la nostra anima era usare la suddivisione fatta dagli uomini stessi per descriverla, e per farlo la decina di modi di dire francesi costituiva un buon inizio..

Nove, è un numero ridicolo lo ammetto, ma con qualche stratagemma sono riuscita ad ottenere quaranta fotografie, il che è leggermente meglio, alle quali ho aggiunto un titolo per guidarvi attraverso il mio vagabondaggio. Ma questo mio percorso probabilmente non sarà il vostro e, vedendo le fotografie, ognuno di voi verrà certamente portato verso i suoi orizzonti. Alcune fotografie vi faranno provare sentimenti o aspirazioni molto diverse dalle mie. Azzarderei anche dire che me lo auguro !

Vorrei finire questa presentazione con una poesia di Joyce Cesbron che invita ad un viaggio interiore con parole che accompagnano alla perfezione la nostra « anima vagabonda ».

Solitudine, completezza, attitudine
Delizia malinconica
Languore benefico
Rifugio delle storie al contrario
Asilo delle favole dritte
Gli occhi chiusi
Per aprire il cuore
Le dita incrociate
Per augurarsi il meglio
L’ascolto attento dei suoni del silenzio
Lo sguardo che vaga sulle sfumature di luce
Il fior di pelle sensibile ad ogni brivido
Il brivido di un’idea incongrua
Il ronzio di un istante decaduto
La canzone di una storia d’amore inaspettata
Il viaggio illusorio di una sera
La fine del mondo dietro ai miei occhi
Lo sfocato mi avvolge
Lo stato ovattato della mia anima regala ai dolci momenti
La leggerezza dei secondi… il tempo sospeso!

Joyce Cesbron, poetessa francese

 

Volevo ringrazziare di tutto cuore tutti che me hanno aiutato a realizzare questa mostra : l’Alliance Française per il suo sostegno materiale, Il Fotoclub Il forte con la sua presidente Renata Cervia, Roberto Lanza il suo Direttore artistico e Mitsuko e Hector Cullen per loro incorragiamento di sempre, Anne-Laure Jacquart per il suo sostegno artistico, Marie-Laure Longin-Coiffet e Christine Keller per loro idee, e naturalmente Joyce Cesbron per la sua poesia, senza dimenticare Davide Merlo di New Imaging per la stampa di alta qualità delle foto. E un grandissimo ringrazio a tutti i altri che hanno creduto a questo progetto !

 

 

Ame vagabonde – Anima vagabonda

la curiosité - la curiosità

Le retour - il ritorno


Etat d’âme – Stato d’animo

le courage - il corragio

la melancolie - l angoscia

la tristesse - la tristezza le doute - il dubio


Rendre l’âme – La dipartita

la plénitude - la pienitudina 

la douleur - il dolore le repos - il riposo



Vendre son âme – vendere la sua anima

la peur - la paura le plaisir - il piacere

la consommation - il consumo

la gourmandise - il goloso


Vague à l’âme – La malinconia

le songe - il sogno l amitié - l amicizia

le secret - il segreto

La solitude - la solitudina


Corps et âme – anima e corpo

l espoir - la speranza 

la séduction - la seduzione  la convoitise - il bramare


Âmes perdues – Anime perdute

la menace - la minaccia l adolescence - l adolescenza

la colère - la collera

l injustice - l ingiustizia


Il n’y a pas âme qui vive – non c’è anima viva

la derobade -  

Le silence - il silenzio

l oubli - la dimanticanza


L’âme en peine – Anima in pena

le regret - il rincrescimento

L emprisonnement - l imprigionamento

l empoisonnement - l avvelenamento l idee noire - l idea nera


Ame vagabonde – anima vagabonda

l incertitude - l incertezza

le départ - la partenza

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

10 Commentaires

  •    Répondre
    Je repasserai regarder des photos plus en détail, mais je tenais quand même à te féliciter !

    Dommage que ça soit un peu loin, je serais bien venue voir ton exposition.
    H.S. : En voyant le texte italien, je suis un peu rassurée. C’est à la fois proche du français et du latin, je ne serais pas trop paumée cette année ! Hé oui, je débute l’italien !

  •    Répondre
    no comment ce soir
    émue !
    c’est beau
    je voudrai pouvoir me téléporter la bas ….
    merci laurence , c’est beau
    j’aime tellement les titres
    je reviens vite ici
    bisous
  •    Répondre
    J’ai beaucoup pensé à toi ces derniers temps en me demandant quand aurait lieu le vernissage. J’aurais aimé en parler de vive voix avec toi mais je pense que tu devais être très occupée depuis la rentrée. J’espère que nous pourrons le faire très bientôt.Alors de tout coeur, bravo pour l’immense boulot que tu as fourni depuis l’hiver dernier et pour ton talent, car tu en as vraiment. A bientôt Laurence!
  •    Répondre
    Je reviens après avoir admiré longuement tes images. Comme le dit spiruline, tu as vraiment du talent. Tes images me parlent énormément et éveillent moult sentiments, je ne me suis pas encore arrêtée en détail sur la composition (je laisse le côté plus analytique sommeillé) mais j’aime tes choix de cadrage et de traitement. En trois mots, je suis conquise 🙂

    Et je regrette encore plus de ne pas pouvoir assister à ton exposition et admirer ces photographies « en vrai ».

  •    Répondre
    Merci les filles pour votre soutien, ça me fait chaud au coeur !!! Je vous raconterai, promis !!!

    Lluciole : l’italien est une langue très chouette que je suis très loin de maîtriser, même si c’est tout à fait vrai qu’elle est très proche du français. Grâce à cette langue, j’ai pu retrouver le sens premier de certains mots français et je peux t’assurer que c’est une vraie richesse !

  •    Répondre
    Félicitations ! les photos choisies sont une très belle invitation à s’évader, doucement, discrètement, plein de choses à te souhaiter pour cette expo 🙂
  •    Répondre
    Et bien voilà, comme prévu, tout s’est bien passé ! Je dis comme prévu, car les gens, dans ce genre de manifestation, sont toujours très gentils (enfin, je suppose ! ).

    Maintenant, il n’y a plus qu’à laisser cette exposition vivre son petit bonhomme de chemin jusqu’au 8 octobre !

    Joyce, je voulais te dire aussi que nombreuses ont été les personnes qui m’ont dit que ton texte était vraiment beau ! Tu vois, les gens lisent bien !!!!

  •    Répondre
    Bonjour Laurence
    Je suis un peu à la bourre mais je te te souhaite tout plein de réussite pour cet exposition ce dont je ne doute à la vue de ton travail photographique de très belle qualité et des traitements avec beaucoup de caractère!
    Encore toutes mes félicitations 😉
    Amicalement
  •    Répondre
    J’aime beaucoup ces photos. Comment sont-elles reçues ? As-tu eu l’occasion de parler avec des visiteurs, as-tu eu des retours ?

    J’espère que l’exposition bat son plein, et que tu croules sous les compliments et les propositions.

  •    Répondre
    Je passe un peu tard, mais je suis sûr que ton expo à dû faire un malheur! Magnifiques images… beaucoup de « pro » auraient à apprendre en regardant tes photos! Je t’envie un peu 😉
    Encore bravo!

Laissez votre commentaire