LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

JE ME SUIS PERDUE DANS LA FORET FANTASTIQUE


Mardi dernier, en rentrant de ma ballade en vallée tulipane, figurez-vous que je me suis perdue dans la forêt fantastique.

Celle-ci non plus vous ne savez pas où elle est ?

Mais si voyons, elle est à vos pieds et se découvre par les petits matins où la rosée s'est faite généreuse !

Regardez bien. Couchez-vous dans l'herbe, et approchez-vous … encore … encore … un tout petit peu encore …

Voilà, vous y êtes ! Oubliez que vous êtes mouillés et perdez vos repères de géants – pour vous aider, pensez à Alice, vous savez, quand elle rétrécit au point de voir les fleurs comme des personnages monumentaux –

Et en pensée, jouez avec les couleurs, densifiez le vert, ajoutez une pointe de rose, laissez parfois les fantaisies de la nature faire le travail comme cette goutte devenue jaune par je ne sais quelle alchimie.

 

foret_fantastique1

Et je vous garantis un voyage hors du commun !

foret_fantastique2

foret_fantastique4

foret_fantastique3

 

Ah ! j'oubliais de vous dire. Pour les plus curieux, tout comme notre ballade en vallée tulipane, si vous voulez pénétrer le monde de cette forêt, il faut absolument cliquer sur les photos pour les agrandir. Sinon, d'après mon expérience, vous risquez fortement de rester à la lisière.

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

12 Commentaires

  •    Répondre
    Que c’est beau, je suis subjuguée, surtout par les deux dernières (des fleurs de pissenlit non?). Il faut absolument que tu me communiques la marque de ta combinaison étanche pour que je puisse m’essayer à ce genre de photo sans prendre l’eau 😉
  •    Répondre
    Superbe voyage entre macro et perte des repères ! Esthétique et dépaysant !
    Merci pour l’évasion Laurence ! ^_^
  •    Répondre
    Oh, c’est beau chez toi 🙂
    Je me suis promenée avec beaucoup de plaisir sans oublier de laisser quelques cailloux, histoire de revenir souvent !
  •    Répondre
    bon bah ça suffit laurence ! et tu fais tout ça gratuitement ? non je blague, mais on meriterait payer cher pour bénéficier d’une expo de talent comme ça. quand je pense qu’on écrase tout ça avec nos grosses godasses, et qu’en plus on se plaint d’avoir les pieds mouillés.
    merci pour ce voyage, mais je n’ai pas vu ni arthur ni les minimoys, ils étaient sans doute encore plus en dessous !
    un grand merci pour ce délice
  •    Répondre
    Spiruline : oui, oui, ce sont des bien des fleurs de pissenlit ! Concernant la combinaison étanche, et bien je n’en ai pas ! Je suis sûre que tu as parmi tes copines créatrices de tendances mode quelques unes qui pourraient nous en inventer une ! Tu ne pourrais pas leur en parler ? Une jolie, hein !

    : Contente que tu te sois dépaysée ! C’est vrai, souvent, les photos de macro sont impressionnantes et sont déjà en soi une perte de repère. Mais là, j’avais envie d’aller plus loin, et de me permettre des retouches de tonalités qui n’existent pas dans la nature !

    : Je te souhaites la bienvenue ici ! Je suis très flattée de ton compliment, car curiosité oblige, je suis allée faire un tour dans ton univers à toi et j’y ai découvert un monde que j’ai envie de mieux connaître ! Moi aussi, j’y ai semé quelques cailloux et j’espère qu’il se rencontreront souvent !

    Miblou : La macro nous ouvre souvent bien les yeux, pour le meilleur comme pour le pire ! Perso, prendre un araignée, tous ses yeux, ses poils, ses crocs, ses pattes, et bien … c’est pas trop mon truc … Ca me fiche la trouille. Tu sais, c’est comme quand on te montre des photos d’acariens invisibles à l’oeil nu, tu te dis que tu préfères ne pas savoir ! Par contre, comme tu le dis si bien, ça n’empêche pas de réaliser que bien souvent on ne se doute pas de ce qui se passe dans ce monde minuscule !

  •    Répondre
    J’arrive tard mais ne dit-on pas « mieux vaut tard que jamais » 😉
    Je profite de ma « solitude » (cf. dernier article) pour rattraper mon « retard » car j’ai mon petit commentaire en tête depuis la parution de ces très jolies photos qui, sans l’explication de Laurence, pourrait nous laisser pantois ou libres d’imaginer ce que c’est. Et ma première impression, même après avoir lu le commentaire, c’était comme un « feu d’artifice-bulles-sans-bruit »… et je ne peux m’empêcher de rester sur cette impression que tout ce qui éclot à nos pieds peut être un spectacle ahurissant, pour qui sait nous le montrer 😉 Merci Laurence !
  •    Répondre
    J’aime beaucoup ce qu’on peut faire en macro et le traitement choisi pour nous plonger dans un autre monde.

    Question : comment tu (je tutoie par défaut sur le net bien que je trouve ça toujours étrange quand je ne connais pas une personne) obtiens ce fond noir ?

    Ma préférence va aux pissenlits, fleur toute commune mais dont j’apprécie les formes. Des images très graphiques. Coup de cœur pour la 1ere photo. C’est étrange mais mon cerveau l’associe au temps, à l’aiguille d’une horloge. Association d’idée que je ne m’explique pas.

    Et puis de voir toutes ces perles de pluie, ça me fait presque souhaiter une bonne petite averse (mais courte !) pour capturer ces éphémères bulles d’eau.

    •    Répondre
      Bonjour Lluciole et bienvenue ici :woot:

      Figures-toi que je suis comme toi, je trouve spontanément étrange de tutoyer ceux que je ne connais pas, et pourtant, il y a un côté vraiment sympathique auquel je me suis très très rapidement habituée !

      Je te remercie pour tes compliments et je m’empresse de répondre à ta question sur le fond noir. En fait, je ne sais plus trop (haha, c’est ce qui s’appelle une bonne réponse, hein !), mais je crois que pour cette fois-ci, j’ai surtout contrasté à l’extrême les couleurs (le fond était déjà assez sombre à l’origine). Ensuite, je crois que j’ai énormément assombri les tons foncés et compensé avec les tons clairs. C’est vrai que c’est souvent une petite chimie interne, et le problème, c’est que je ne pense pas à faire de script. :sick: Ah si j’oubliais, j’ai ajouté une texture en me servant de la fonction « densité+ »

      A très bientôt je l’espère !

      •    Répondre
        Merci pour la réponse que je vais m’empresser d’oublier parce que je préfère ne penser qu’au résultat final. Ça perd de sa magie de penser au traitement.

        Mais il fallait quand même que je demande pour le traitement par curiosité.

        Comme je l’ai déjà dit à Anne-Laure, je commente assez peu. Faute de temps surtout. Mais mes fils (RSS) me relient toujours aux blogs que j’apprécie et je ne rate presque aucune mise à jour 😉

        Donc je repasserai certainement. Merci pour ton accueil 🙂

  •    Répondre
    j’admire beaucoup votre travail et vos photos sont superbes, j’apprécie particulièrement la première photo ^_^

    Très beau travail, et bonne continuations 🙂

    Alvator, joueur de D.O et partenaire de Gnawadiff 😉

    •    Répondre
      Encore merci Alvator pour le compliment sur les photos !

      Par contre, moi pas savoir causer jeux et moi pas savoir ce qu’est D.O, mais ça doit sûrement être très intéressant ! :woot:

  •    Répondre
    […] femme photographe qui nous apporte fraicheur et fantaisie, Photofolle nous entraine dans les bois… pour une balade au fil de […]

Laissez votre commentaire