LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LA PELLE ROUGE – LE RETOUR


Environ 4 minutes de lecture

[media id=7]

 

 

Il y a bientôt 1 an, je vous parlais de mon ingratitude envers ma pelle rouge dans l'article intitulé "Il neige sur Casella".

En ces temps hivernaux bien rudes pour tout le monde, j'en ai l'impression, je me devais donc de réparer mon erreur et de rendre à ma pelle rouge un hommage bien mérité.

Car depuis quelques jours, vaillante et efficace, elle a repris du service.

D70_3779-Modifier

C'est en me promenant à la recherche de jolies images, malgré ce froid et cette neige qui n'en finit pas de tomber (moi qui déteste le froid, je dois vraiment avoir un côté maso très prononcé …), je me suis rendue compte que ma pelle avait de bien nombreuses petites copines, et attention, pas n'importe lesquelles !

D'autres belles et grosses pelles, rouges aussi pour la plupart, parfois bleues, étaient de sortie avec, à leurs manches, leurs propriétaires respectifs, respectables, et ô combien importants pour notre petit village ligurien.

J'aimerais vous présenter avant tout la pelle du commerce le plus essentiel de Casella : le bar de la place. Son propriétaire venant juste de rentrer au chaud pour continuer sa conversation avec ses piliers sur les mérites des clubs de foot Genoa et Sampdoria, je n'ai pas pu le déranger …

D70_3809-Modifier

 

Poursuivant mon petit bonhomme de chemin, j'ai croisé notre vénérable médecin, tout de vert vêtu, ouvrant le chemin menant vers son cabinet. C'est qu'il y tient à ses petits vieux …

D70_3800-Modifier

 

A quelques mètres de là, la voiture de notre maire, quelque peu enfouie. J'ai eu l'idée saugrenue qu'il aurait pu y avoir une petite vengeance de la part des services municipaux lors du déneigement … Mais ce ne sont que des suppositions … une chose est sûre, c'est que notre "sindaco" pourra rendre une fière chandelle à sa pelle une fois sa voiture dégagée !

D70_3801-Modifier

 

Maintenant, direction la place de l'église avec 2 personnages de la plus haute importance :

Tout d'abord, Monsieur le Curé, très inquiet pour ses ouailles, et maniant sa pelle avec la plus grande dextérité afin de dégager le chemin du paradis. Au moment où je m'approchais pour prendre cet honorable homme en pleine activité, celui-ci a effectué un demi-tour soudain sur lui-même pour aller se faire une petite pause bien méritée …

D70_3827-Modifier

 

Quelques instants plus tard surgissait un homme à la voix de ténor : le président de l'Oratorio, instance hautement active dans l'univers casellois. Ici se décide toute la politique culturelle (c'est à dire religieuse en exagérant un peu) de Casella. L'objectif de cet homme à cet instant précis : dégager l'accès à l'Oratorio afin que le soir même la fête de la chataigne grasse puisse battre son plein (je n'ai strictement aucune idée de ce que ça peut bien être !)

D70_3833-Modifier

 

Mais laissons là les fêtes grasses – je ne sais pas vous, mais moi personnellement, je n'en peux plus ! – et continuons nos déambulations.

Soudain, que vois-je ? Une pelle rouge, abandonnées là, seule au milieu d'une petite prairie toute jolie. En s'approchant de plus près, je m'aperçois qu'elle a permis de tracer un chemin pour mener à une cabane à outils. J'aime beaucoup la courbe qu'elle a formé …

D70_3844-Modifier

 

Un peu plus haut se démène  notre cantonnier, homme avare en mots mais ô combien courageux ! Sa pelle rouge semble agitée de soubressauts incessants, continus, mutliples. Rien ne l'arrête, elle continue, elle avance. Pfffiu, je suis vraiment impressionnée !

D70_3841-Modifier

 

Sur le chemin du retour – oui, franchement, je commence à avoir vraiment trop froid et l'heure du chocolat chaud arrive – je croise notre vétérinaire, qui y va lui aussi de sa pelle. Je remarque qu'il a adopté un style quasi identique à celui de notre médecin. Après tout, je trouve ça logique, les hommes de sciences sont des scientifiques (pas terrible ce que je viens d'écrire, non ? Mais l'effet du froid commençait à se faire sentir). Vous remarquerez cependant que sa pelle n'est pas rouge, mais métallique. Pour moi, je n'y vois aucun inconvénient, je ne suis pas raciste.

D70_3834-Modifier

 

Enfin rentrée à la maison, qui vois-je s'activer frénétiquement ? Mon très cher et tendre mari, bien décidé à sortir cette foutue bagnole du bourbier neigeux dans lequel elle est salement enfoncée depuis trop longtemps. Et devinez qui l'aide ? Notre belle et splendide pelle rouge ! Ah, me dis-je, chouette, je vais pouvoir la photographier en action ! Ni une ni deux, je m'approche, je cadre … mais … mais … mais, qu'est-ce qu'il fait mon cher et tendre époux ???? Non mais je rêve, il va le faire !!!! Il le fait !!!!

IL ME BALANCE LA NEIGE A LA FIGURE !!!!!!!!

D70_3851-Modifier

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

7 Commentaires

  •    Répondre
    Très sympa la présentation de ton village et de ses illustres habitants en suivant …la pelle rouge, Laurence! Ah ces italiens,ils savent mettre de la couleur en chaque chose, chez nous, les pelles à neige sont grises gnangnan… Y pas à dire, la Suisse devient terne!
  •    Répondre
    J’aime quand tu nous propose des photos à la pelle !! HA HA HA !! 😀 Au moins, elle est faite, cela évitera des cas de conscience à tes commentateurs suivants !! :woot:
    C’est chouette tous ces personnages qui se détachent sur le blanc de la neige, pelle à la main… quelle belle ambiance !
    On remarque que tes traitements sont plus affirmés, maîtrisés que l’année dernière ! 😉

    J’ai tendance à penser qu’au moins, avec une épaisseur comme ça de neige, on risque moins de glisser ! Ce n’est pas le cas ici…

    Bon aprem Laurence !

  •    Répondre
    Quelle agréable balade tu nous fais faire… tout en restant au chaud 😀 Je trouve rigolo le blanc et rouge de la pochette de disque qui fait écho à celui de la majorité de tes photos. Une bien bonne idée d’enquêter sur les pelles de Casella et ceux qui les tiennent !
    Je reste d’autant plus admirative des personnages qui s’activent que les chemins et routes ont presque l’air toujours aussi enneigés à leur passage 😉
  •    Répondre
    Sympa Laurence !
    J’aime beaucoup le traitement que t’as applique a tes cliches, faudra ma dire ta recette secrete 😉
    Moi aussi j’ai manie de la pelle rouge ce we, et ca a failli ce matin. Ha, et Ryad a du te le dire, on a enfin recupere l’eau chaude et le chauffage depuis hier soir, ouf !
  •    Répondre
    superbes pelles, belles pelles, un jour certainement tu feras l’éloges de pou-belle, les plus belles et les poubelles non ?
    moi j’ai adoré et me suis revue dans ce village,
    en plein caniard, non mais ce n’est pas pareil sous la neige et moi c’est sûr j’aurai usé de la pelle rouge a ne plus en pouvoir, comme ryad, non mais si on veut sortir la voiture nous alors !!!
    génial ces photos et merci pour la ballade tout au long du village de casella et ses villageois.
  •    Répondre
    Ah, je suis contente que vous ayiez apprécié mon petit reportage effectué dans des conditions hautement difficiles !

    Ce qui m’a beaucoup amusée, je dois dire, c’est de constater que finalement, je finis par connaître pas mal de monde ici ! Une fois, je me souviens que j’ai dit à Anne-Laure que ce n’était pas toujours facile pour moi de sortir prendre des photos car je rencontre toujours beaucoup de monde, alors que j’aimerais plutôt passer incognito … en voici la preuve ! Mais bon, c’est la vie de village, et pour tout dire, je trouve que c’est formidablement chaleureux ! C’est vraiment une belle expérience à vivre !

    Sinon, Nico, passe prendre un café à la maison, et on pourra parler des « secrets de fabrication » des photos ! Tout se passe dans la chambre noire de photoshop !!!

  •    Répondre
    […] achète donc une pelle rouge (voir à ce sujet ce magnifique reportage […]

Laissez votre commentaire