LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LES DEMONS DE L’AMOUR


Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

5 Commentaires

  •    Répondre
    des sucettes, des ballons … vous nous étonnez chaque jour Laurence et chaque jour une nouvelle surprise en ouvrant votre page !
    •    Répondre
      Ce sont presque des sucettes et des ballons ! En fait, ce sont des petites affichettes avec au coeur une ardoise. Je me suis amusée à les faire bouger, et dans le mouvement, un des coeurs s’est transformé en diablotin. Moi aussi j’ai donc eu une surprise !! :woot:
  •    Répondre
    Joli tu as bien réussi ton coup avec le diablotin en mouvement !
  •    Répondre
    L’art de manier le flou..paradoxalement avec le cœur…une envie de cassis et framboise.
  •    Répondre
    Bonjour Anne et Gérard ! Le maniement du flou n’est effectivement pas si facile … Trouver la limite de l’acceptable est assez périlleux. Mais il réserve parfois de bonnes surprises ! Gérard, as-tu assouvi ton envie de cassis et framboise ? C’est presque la saison !

Laissez votre commentaire