LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

LES POUX DE VOGUE


La vogue. Connaissez-vous ce mot lyonnais qui signifie fête foraine ? Et les poux de vogue ? Ce sont tout simplement les gens qui viennent aux fêtes foraines. Quand j’étais petite, j’allais en vacances chez mes grands-parents à Lyon. Et, Ô bonheur, c’était justement à cette époque que s’installaient les vogues. Je me souviens encore de mon grand-père qui nous disait : « Et si nous allions jouer les poux de vogue cet après-midi … » Imaginez l’excitation ! Quelle joie d’être un poux !!! Et c’est exactement ce que j’ai dit aux enfants lorsqu’une petite vogue s’est installée à Casella. Nous avons eu la même exitation ! Sauf qu’ici, en Italie, le manège le plus prisé et dont j’ignore le nom en français est le « calci in culo », ce qui signifie « coups de pieds au cul » !! Explications : Le principe est d’aller attraper une balle située à 10 mètres de haut grâce à la force centrifuge du manège! Il faut donc que le partenaire de derrière lance avec son pied son partenaire de devant. Celui-ci s’envole encore plus haut pour peut-être … atteindre le ballon qui lui donnera un autre tour gratuit. En cas d’échec, il sera quand même allé au 7ème ciel ! Attention, série haute en couleurs et contrastes, à l’image des manèges qui oscillent entre machines infernales et discothèque …

dsc_69231dsc_6920dsc_6957

dsc_6951

dsc_7080

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

1 Commentaire

  •    Répondre
    Juste un point de vue de quelqu’un qui a vu la vogue (je suis quelque part dans les photos!) et qui a assisté à la genèse de l’article. La vogue en soit est vraiment sympathique pour les enfants: ils s’amusent. Les parents attendent ! Il y a bien sur le même système de peluche pour le tour supplémentaire. Tous les parents sont alors partagés: doivent-ils encourager leur(s) rejeton(s)à faire des prouesses sportives et motrices pour montrer aux autres parents qu’ils ont les meilleurs enfants du monde, ou distraire l’enfant juste au passage de la peluche pour que le dit rejeton la rate? Dans un cas, ils ont une fierté éphémère, dans l’autre, ils se payent un tour supplémentaire et une attente en conséquence. Quel dilemme! Parents quand vous emmenez vos enfants à la vogue n’oubliez pas un chewing-gum, ça aide à passer le temps et surtout, le sourire à l’enfant qui fait son tour de manège est plus facile.
    Ah oui, avant que je n’oublie. Laurence s’est battue avec vaillance pour venir à bout de son éditeur de page web. La mise en page initiale était quelque peu ératique (dirons-nous), ce qui somme toute est naturel pour l’informatique. Quelques jurons et quelques secousses de souris (15 sur l’échelle de richter qui n’en compte que 12) La page s’est mise à la place souhaitée…
    Ryad

Laissez votre commentaire