LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

PROMENADE DES ANGLAIS – NOVEMBRE 2011


Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

11 Commentaires

  •    Répondre
    Somptueuse, la promenade inondée d’un soleil éclatant, juste parcourue par une traction avant pour la nostalgie…
  •    Répondre
    photo d’une autre époque, mais les lieux ne changent guère ! le soleil et les palmiers sont toujours là !
  •    Répondre
    Bonjour à vous !

    C’est drôle quand même, vous ne trouvez pas ? Je suis moi-même stupéfaite de voir à quel point on pourrait penser que je l’ai prise en 1911 … Sauf que je n’étais même pas née à l’époque. Je suis vieille, mais pas à ce point 🙂

  •    Répondre
    Ben non, t’es pas si vieille…
    La vieille auto, tu as ajouté? ou bien un hasard?
    •    Répondre
      Bonjour Dominique !

      Ajouté ?????? Vois-tu, je n’en aurais jamais eu l’idée :wassat: Non, non, c’est un pur hasard !!! Et tu vois comme il fait bien les choses :biggrin:

      De toutes façons, certes je manipule beaucoup mes photos du point de vue de la colorimétrie, j’adore leur ajouter des textures (toutes de mon cru : ce sont des photos de vieux murs ou de vitres sales, etc …), mais jamais je n’ajoute un élément. C’est peut-être bizarre, mais je crois que je n’aurais pas de satisfaction à le faire. J’aime vraiment la photo et ma joie, elle se trouve précisément dans ces instants incroyables qu’on arrive à saisir. Attention, je ne critique pas ceux qui le font, si c’est fait par ajouter un vrai plus à l’image. Mais pour ma part, je crois sincèrement que je suis une photographe pure et dure 😎

  •    Répondre
    C’est marrant, en voyant cette photo, je m’imagine en train de contempler la scène avec un foulard sur la tête et des lunettes de soleil … Et je m’imagine blonde en plus (alors que je suis brune de chez brune …). Pas de doute, les clichés ont la vie dure, et tes photos nous font toujours rêver 🙂
  •    Répondre
    Une belle façon visuelle de rêver des dizaine d’année en arrière.
    •    Répondre
      Je crois que la seule chose qui nous ramène au temps présent ici, ce sont ces coureurs. Enfin, moi je sais que ce sont des coureurs (ceux qui sont tout à gauche). Vous les voyez vous ?
  •    Répondre
    très vintage le traitement, impeccable avec la traction et le style, on s’y croierait. Moi j’aime beaucoup.
    Le truc qui trahit l’époque c’est sans doute les deux joggers : un sport peu répandu dans la première moitié du siècle dernier (et oui, bigre, nous sommes du siècle dernier nous autres…)

Laissez votre commentaire