LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

QU’EST-CE QUE C’EST ?3 min de temps de lecture


main

Que m’inspire cette photo un peu bizarre? Tout d’abord du point de vue technique ça a l’air d’un montage car le cercle blanc ne touche pas le support à gauche. Donc il y avait quelque chose (ou rien) à la place du cercle blanc qui a été rajouté. Maintenant, du coté évocateur, est-ce que tu as voulu montrer la grandeur ou plutot la puissance de la technologie qui peut emprisonner la lune, la capturer pour l’utiliser? Ou bien est-ce un ostensoir présentant une hostie dans un écrin moderne remplaçant les dorures antiques? Est-ce une définition de l’inconnu? ou de la perfection? ou du néant? ou est-ce une représentation de la vie qui a ses limites et est circonscrite de manière invisible et inconnue par la Transcendance? Ou bien est-ce une page blanche a remplir ou un projecteur ou un support pour tenir et orienter un écran? Cette photo a un grand sens philosophique et /ou métaphysique car elle superpose la terre et les humains avec les conquêtes technologiques et pose la question de ce que peut maîtriser réellement la technologie ou la science pour la signification de l’Univers. Il y a un support qui saisit quelque chose qui pose un point d’interrogation.Enfin moi c’est ce que j’y vois: un support matériel parfaitement identifié comme tel et un point d’interrogation sur ce que ce support saisit, sur son usage ou son utilité pour quelque chose qui n’est pas matériel. Le lien entre les deux c’est-à-dire le fait que la machine matérielle emprisonne ou saisit du non matériel est évocateur. Je n’ai donc pas de réponse sur l’identification de ce que représente la photo, juste quelque chose qui peut faire rêver ou réfléchir et donc ça c’est une construction intéressante. Bravo Laurence. Philippe Coiffet – septembre 2009

Wouahou, Philippe ! Je ne pensais pas que cette image t’inspirerait autant de questionnement ! En tout cas, c’est sûr, tu n’as pas fait que la survoler et je te remercie de cette contribution haute en réflexion !! Pour répondre à ta première question, non, je n’ai rien trafiqué du tout ! J’ai pris cette photo au labo de Ryad, et la main tenait bel et bien une boule blanche. C’est vrai qu’elle a l’air comme suspendue, mais il fallait justement illustrer la délicatesse de la main. Apparemment, c’est réussi ! Sinon, c’est sûr, j’avais fait très attention à l’éclairage qui permettait de bien mettre en valeur cette délicate sphère…. Je suis bien incapable de répondre à tes autres questions ! Je crois que j’ai simplement voulu faire une image très « technologique ». Ceci dit, ce jour là, j’ai pris en photo beaucoup de robots, et j’aurais pu en choisir d’autres, tout aussi technologiques. C’est vrai que la main est, chez nous les humains, très porteuse de symbole, et c’est effectivement pour cela que j’ai voulu t’envoyer cette photo pour ce Duo. En tout cas, je serais bien curieuse de savoir ce que cette image inspire à nos lecteurs !!

Laurence

Laurence

Côté rêves ...Je dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu'ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique ... Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique "Cours". Plus apparentée à une "coacheuse photographique", j'aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

5 Commentaires

  •    Répondre
    Avant les commentaires de Philippe je voyais une canne à ramasser les balles de golf (le point d’interrogation) ?? ou le papier gras ?
    OK je suis très terre-à-terre !
  •    Répondre
    En fait, je n’aurais pas dû vous lire car maintenant je regarde l’image à travers les interprétations et significations que vous lui donnez, n’arrive plus à formuler les miennes indépendamment : je regarde la photo à travers vos mots et j’avoue que j’aime beaucoup “la représentation de la vie qui a ses limites…” tout autant que “la délicatesse de la main”; Comme quoi on peut tout faire dire à une photo, non ? 🙂
  •    Répondre
    Et pourquoi pas ? C’est quand même beau l’imagination ! (en réaction à Gérard)
  •    Répondre
    Marie-Anne Ambry-Zerrouk 30 septembre 2009 à 8 h 19 min
    J’y vois une lune brillante d’énergie prête à bondir une fois lachée par la main mécanique…
    Où ira t’elle?
    Où roulera t’elle?
    A quelle place s’immobilisera t’elle?
    Avant de repartir poussée et vivifiée par une souffle nouveau!
  •    Répondre
    Laurence Chellali 1 octobre 2009 à 10 h 26 min
    Eh oui, l’imagination est insaisissable et c’est vraiment ce qui fait sa magie ! Quelle surprise de votre part à tous à chaque fois !!!

Laissez votre commentaire