UN ARBRE

Il y a 2 jours, c'était encore l'automne ici, et bien que mes montagnes liguriennes devenaient de plus en plus sombres, l'air avait encore les couleurs chaudes de cette saison. Depuis ce matin, tout a changé et nous nous sommes réveillés sous un manteau de neige … Un paysage devenu naturellement noir et blanc !

Ce n'est pas celui-ci que j'ai eu envie de vous présenter ce soir, j'aurais bien le temps dans les semaines qui viennent ! J'ai eu envie de m'attarder un instant sur la mélancolie et la douceur de l'automne.

Et vous, ressentez-vous cette poésie dans cette photo ?

 

 

 

 

  1. ouahou,
    trop beau,
    he n’empêche, quel designer cette dame nature non ? bourrée de talent, heureusement qu’il y a vos yeux et vos doigts pour nous mettre ça sous le nez . merci c’est beau
  2. c’est un tel contraste avec ce que j’ai vu tout à l’heure sur une ile perdue du pacifique. Mais comme dit Philippe c’est un vrai tableau, bravo ma championne.
  3. On dirait un pastel, plein d’une douce mélancolie, annonciateur de la froidure à venir. On est bien à regarder au chaud derrière sa fenêtre… :love:
  4. Je me suis demandée s’il s’agissait de la superposition de deux photos. On dirait presque que l’on regarde à travers un voilage orné d’un arbre… Mélancolie, nostalgie d’une saison qui n’est plus tout à fait et d’une autre qui ne s’est pas encore. Elle est très douce ta poésie, Laurence!
  5. Je vous remercie tous pour votre passage et pour avoir pris le temps de vous arrêter ici !

    Je suis vraiment contente que cette image vous plaise, car je crois que pour ma part, c’est une de mes préférées de paysage. Et pourtant …. je l’ai tous les jours devant mes yeux : elle est simplement prise de ma fenêtre. Je ne vous cache pas que ce n’est pas la première fois que je le prends en photo, mais sans jamais réussir ce que je voulais. Comme quoi, c’est vraiment juste une question de point de vue et qu’il faut souvent, souvent, tourner autour de son sujet. Souvent, on sent qu’il y a quelque chose à faire, mais si on ne réussit pas du premier coup, on a facilement tendance à se dire « bof, non, pas terrible finalement …. »

    Eh non, Spiruline, ce n’est pas une juxtaposition de 2 photos. J’ai juste ouvert mon diaphragme au maximum pour avoir une toute petite profondeur de champs, j’ai sous-exposé (pas mal je crois, du genre -1), et j’ai fait la mise au point sur ce grand arbre…

    A très bientôt !

    PS : ce matin, le paysage est définitivement blanc ! La neige tombe, tombe, tombe … Qui sait, peut-être arriverais-je à vous proposer mon arbre enneigé ?

  6. lapsus calami et linguae. J’ai voulu parler du clair-obscur de Rembrandt ( repris par exemple par Corot) et non de Renoir…ça ne change rien à l’attraction de la photo.
  7. Christiane et Ronan : Tout d’abord, Christiane, sois la bienvenue ici ! Je vais de ce pas aller voir de ton côté ce qui se passe par chez toi ! Je suis contente que cette image t’ai plue ! Je suis également vraiment contente que cette image vous aie fait penser à la Chine et au Japon. J’avais effectivement très fortement cela en tête, et ça ne vous a pas échappé !

    Philippe : Renoir, Rembrandt, Corot, wouahou ! Je rougis ! Ceci dit, c’est vrai que je me disais justement que je ne connaissais pas du tout cet aspect chez Renoir. Tu me rassures !!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.