LE BLOG PHOTOFOLLE
- par Laurence Chellali

WILT


wilt

 

Amateurs de polars, ce livre est fait pour vous : Wilt 1, de Tom Sharpe.

Ca faisait un petit bout de temps que j'avais envie de vous parler de ce livre franchement sympathique, drôle et haletant …

Je ne peux pas vous en dire trop, car je dois laisser le suspens entier, mais je vous invite vivement à faire connaissance d'Henry Wilt, prof de culture générale dans un lycée technique de Londres. La quarantaine, le pauvre homme est affublé d'un manque d'ambition chronique, d'une femme complètement dégantée et d'une envie folle de la tuer. C'est après une soirée abracadabrante que le scénario du meurtre se met en place dans sa tête. Mais auparavant, il veut tester son projet et prend pour objet d'entraînement une poupée gonflable qu'il ensevelit dans un futur trou de fondation de son lycée. Et c'est là que tout dérape …

Les ouvriers chargés de combler ce trou s'aperçoivent qu'il y a un corps à l'intérieur et sont persuadés qu'il s'agit d'une vraie personne. Or, ils ont déjà déversé quelques tonnes de béton à prise rapide et impossibilité donc d'extraire ce "corps" avant des jours et des jours de travaux pour casser ce béton. Intervention évidemment de la police. Les concours de circonstance font penser qu'il s'agit de la femme d'Henry Wilt, laquelle entre temps est partie sur un bateau avec des "amis" peu recommandables sans avoir prévenu son mari et a donc disparu. Alors bien entendu, Henry Wilt se retrouve accusé du meurtre de sa femme …

En plus de cette histoire dont je ne vous dirai rien du dénouement, Tom Sharpe nous dresse un tableau très drôle du monde universitaire et de la police. Si vous avez envie de rire "noir", n'hésitez pas !

 

PS : pour la petite histoire, et comme quoi ce Wilt peut nous mener très loin, j'ai pris la photo de la "couverture" dans mon jardin. Au moment où je tritouillais la poupée pour la mettre dans un trou, mon voisin est passé, et après m'avoir saluée bien poliment, il m'a lancé un drôle de regard lorsqu'il a aperçu de l'objet de mes gesticulations … 2 mn après, alors que j'étais arc-boutée au dessus de ma barbie que j'avais enfin réussi à enfouir partiellement, c'est au tour de ma voisine de découvrir que je prenais en photo une poupée, jambes en l'air, écartées, la tête dans une évacuation … Vous croyez que ça va jaser, via liggia ?

 

Laurence

Laurence

Côté rêvesJe dis souvent que je ne photographie pas ce que je vois, mais ce que je ressens. Grâce à la photographie, je peux modeler le réel et y imprimer mes sentiments en organisant les formes, les couleurs, les contrastes tels qu’ils me parviennent pour en faire émerger mon monde émotionnel. Côté pratique … Je gagne ma vie en vendant des photographies à des agences et à des collectionneurs, mais aussi en dispensant des cours de photographie dont vous pourrez trouver toutes les modalités dans la rubrique « Cours« . Plus apparentée à une « coacheuse photographique », j’aime pousser mes élèves à trouver leur propre chemin et leur style personnel.

7 Commentaires

  •    Répondre
    Laurence, tu as beaucoup d’imagination pour prendre tes photos!!! Et pas seulement les photos!!!
    Maintenant, en ce qui concerne la prise dans le jardin, c’ trop drôle et ça demande des explications: il en faudrait moins que ça pour que ça jase à Cherré.
    Bon résumé du livre que je ne connais pas.
    Biiiiiiiiises
  •    Répondre
    Ta photo est épatante, fantasmagorique, improbable… Un grand bravo :woot:
    J’ai adoré Wilt 1, un peu moins les 3 Wilt suivants, sur lesquels je suis en train de finir un post pour mon piti blog just sorti de l’oeuf. Tes remarques ou critiques seront les bienvenues d’ailleurs ! Je serai curieuse de savoir ce que tu as pensé de la suite.
    Plock !
  •    Répondre
    Tu as encore subtilisé les poupées de ta fille ! Mais y’a pas tu as gardé ton âme d’enfant… un peu cruelle, en l’occurrence, mais c’était pour se prêter au jeu, n’est-ce pas ?!
    On a déjà parlé de ce livre et je ne suis toujours pas tentée de le lire : la série de mauvais sorts, mauvais concours de circonstances, faute à pas de chance que tu annonces me font dire que je vais souffrir à lire ce livre (je ne supporte pas les pauvres bougres sur qui tous les malheurs tombent !) et comme je ne suis pas (complètement) maso, je ne le mettrai pas sur ma liste…pour l’instant ;-(
    Par contre, je me ferais bien petite souris pour entendre tes voisins parler de ce qu’ils ont vu : je suis sûre que ça vaut son pesant d’or, dans le sens où je me mets à leur place :woot: et il a un peu de quoi être interpellé, non ? Mais le charme sera rompue s’ils voient ce blog : à toi de voir si tu veux animer ta vie de village :ninja: ou paraître « normale » aux yeux de ceux qui t’entourent :angel: Gros dilemne ?
  •    Répondre
    laurence, désolée de te le dire, mais tu te plante là … trop drole, tu me fais rire après une journée qui n’a pas été magique, ni fantastique ni fantasmogorique, ni supersonic, enfin bref plutot me…. et donc tu fais « ta promo » d’un polar et on est tous bluffés par ton talent de photographe ! ha les voisins, j’imagine un instant la tronche, trop drole exceptionnel, ça vaut bien surement un bon polar , c’est  » pole art  » ta planete à toi ! génial et ne m’en veux pas si je te dis que tu te plante c’est de l’humour ce livre j’ai bien envie comme tous les autres de l’offrir (oui mais tiens c’est bizarre ça, depuis le début , tes coup de coeurs en biblio je les ai tous offert à quelqu’un…
    biz bravo
  •    Répondre
    Mon message arrive un peu tard… mais s’il est encore temps, tu trouveras mon billet sur la série des Wilt, avec évidemment un lien jusqu’à cette photo (qui décidément me bluffe à chaque fois que je viens zieuter par ici :love: ).
    A très bientot !
  •    Répondre
    Bravo: cette photo meriterait que vous continuiez la serie pour les autres Wilt: une bonne serie de situation abracadabrantes emmenera vos voisins visiter les fins fonds des boites de Tranxene ou une milice de Policiers furieux debouler dans votre home sweet home: la realite depassera t elle la …sharpesque fiction?tentant non??

Laissez votre commentaire