Comme je vous le laissais entendre dans mon dernier article « Amour perdu« , j’ai eu la joie d’accueillir Caro et Spiruline pour un workshop gênois au début du mois. Nous avions prévu cette séance travail de longue date et avions choisi cette période en pensant que le beau temps, ou tout du moins le printemps serait au rendez-vous ! (pensez-vous, en avril il fait beau normalement !!). Que nenni ! Ce n’est pas tant que le beau temps soit indispensable pour faire des photos, loin de là, mais avouons quand même qu’arpenter les rues par une pluie battante n’est pas des plus agréables à la longue. Heureusement que le second jour le soleil a pointé du nez ! Mais imaginez un peu, même les arbres avaient revêtu un pull !!

UnWorkshopSousLaPluie

 

Ceci dit, quand les éléments sont à ce point contre nous, c’est l’occasion de produire des images qu’on ne ferait pas forcément. Et comme nous étions bien d’accord que l’objectif de nos journées de travail n’était pas de faire du tourisme (j’avais même interdit les photos carte-postale !), nous avons décidé d’explorer les entrailles de Genova. Et tous les passages sous-terrain dans un rayon de 500 mètres y sont passés !

 

Une exploration à la loupe !

UnWorkshopSousLaPluie (1)

 

Sincèrement, nous avons exploré et exploité photographiquement ce premier sous-terrain sous toutes ses coutures et en usant de nombreux stratagèmes expressifs pour nous mettre en jambes … De dedans, de dehors, à l’intérieur, avec des passants, vide, au ras du sol, en pause longue … tout y est passé !

 

UnWorkshopSousLaPluie1 UnWorkshopSousLaPluie3UnWorkshopSousLaPluie2

 

En continuant notre chemin, nous ne nous sommes par contre pas trop attardées sous le tunnel, trop venteux à notre goût …

UnWorkshopSousLaPluie (2)

 

 

Par contre, par contre, le sous-terrain suivant nous a bien retenues une bonne heure ! Il faut dire que le graphisme de sa décoration, l’incessant passage de personnes (il s’agit de l’accès à l’un des nombreux funiculaires de Genova), le jeu de lumières et de reflets avec sa porte d’entrée sont source inépuisable d’interprétations !

UnWorkshopSousLaPluie1 (1)

Vue classique …

UnWorkshopSousLaPluie (3)

… symbolique …

UnWorkshopSousLaPluie2 (1)

… expressive …

UnWorkshopSousLaPluie4

… abstraite …

UnWorkshopSousLaPluie3 (1)

… conceptuelle …

 

Il n’y a pas que des sous-terrains et des tunnels à Genova !

Je vous rassure, il est arrivé un moment où nous avons eu envie de sortir quand même ! Mais ça a été pour nous réfugier à nouveau dans les nombreux bâtiments historiques, y compris dans la salle de réunion de la Chambre de Commerce et d’Artisanat …

UnWorkshopSousLaPluie (4)

 

Pas très drôle ni fantaisiste, j’en conviens (personnellement, tenir une réunion ici m’endormirait immédiatement !)

Heureusement qu’il y a le Palazzo Cattaneo Adorno avec ses trompe-l’oeil magnifiques que Spiruline n’a pas manqué de photographier de manière originale !

UnWorkshopSousLaPluie (5)

 

ou encore le Palazzo Doria qui sert de siège à la municipalité de Genova

UnWorkshopSousLaPluie (6)

 

Dans cette même rue, il y a également le palazzo Rosso mais dont je ne vous donnerais qu’un petit aperçu très formel et sans autre effet que celui de la lumière magnifique qu’il y règne dans la cour. Je laisse le soin à Caro et à Spiruline de vous montrer sur leurs propres sites les images qu’elle en ont faites. Sachez toutefois qu’elles ont fait les poubelles pour le prendre en photo … je n’en dirais pas plus !

UnWorkshopSousLaPluie (7)

 

Bien entendu, en Italie il y a aussi les églises pour se protéger de la pluie divine. Ces lieux en clair-obscur permanent sont idéaux pour les pauses longues et les images expressives !

UnWorkshopSousLaPluie (8)

 

Et bien entendu, les quartiers plus populaires ont eux aussi leurs passages secrets et abrités !

UnWorkshopSousLaPluie (10)

 

Et les marchands d’objets touristiques ne s’y sont pas trompés !

UnWorkshopSousLaPluie (11)

 

Pour finir, ce week-end là était le dernier jour d’une grande exposition de Steve Mc Curry

UnWorkshopSousLaPluie2 (2)

 

et nous ne pouvions pas manquer cette occasion d’aller découvrir « en vrai » les magnifiques images de reportage de ce photographe extraordinaire ! Spiruline a été envoûtée par les photos et la mise en scène de l’expo. Peut-être vous montrera-t-elle les photos qu’elle en a faites ?

UnWorkshopSousLaPluie1 (2)

 

Voilà, mon petit compte-rendu de cette journée pluvieuse est terminé. En clin d’oeil à mon article « Amour perdu » que je vous ai cité plus haut, ces images sont tout SAUF un portfolio ou une série. Vous l’aurez compris, je n’ai fait que partager avec vous un aperçu d’une journée photo. Il n’y a aucun thème défini, aucune cohérence de formats d’images ni de rendu des couleurs. Et cela n’empêche pas au final de prendre du plaisir à visualiser ces photos ! Maintenant, j’attends avec impatience de voir comment Caro et Spiruline auront elles au final organisé, trié, rassemblé, traité la multitude de photos que nous avons prises durant ces journées. Je suis convaincue que vous aurez de très très belles surprises d’après ce que j’ai déjà vu ! Les images que je vous ai proposées ici ne sont au final qu’une mise en bouche de ce qui vous attend lorsque vous visiterez leurs sites…

Et vous, un workshop vous tente ?

Je souhaiterais profiter de cet article pour vous informer de 2 séances de workshop que je compte organiser. Une séance début juin à Genova et une autre durant la seconde quinzaine de juillet en Touraine à Bré-marin (voir la carte sur la page services). Je n’ai pas de programme pré-défini car mes workshop sont toujours à la demande et en fonction d’objectifs que nous ciblons ensemble. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter directement ! Si vous n’avez pas d’idée précise sur ce que vous souhaitez, je suis là pour vous aiguiller. Si au contraire vous savez pertinemment ce que vous souhaitez apprendre avec moi et que je suis en mesure de vous l’enseigner, allons-y !

NEWSLETTER

Je souhaite recevoir une notification mail lors de la parution d'un article et je sais que peux me désabonner à tout moment.

13 pensées sur “UN WORKSHOP SOUS LA PLUIE

  1. j’ai hâte!
    c’est quand même très intéressant la pluie quand on est bien guidé !
    merci pour ce beau compte-rendu, j’ai vraiment hâte !
  2. Et bien, pour une journée pluvieuse, vous avez eu tout de même beaucoup de de « matière » à photographier. J’aime particulièrement la série sur le souterrain (classique, symbolique, expressive …). A vrai dire, en re-balayant le tout, je pense que j’ai un faible pour les formats carré.
    J’ai hâte de voir les autres interprétations de votre journée.

    Bonne soirée

    PS : MP envoyé pour ta proposition de work-shop 😉

  3. Et oui le temps était plutôt humide maussade à Genova en ce début d’avril, mais l’accueil de Laurence est lui des plus chaleureux je peux vous l’assurer, et Genova est une ville pleine de surprises ! 😉
    Tes images Laurence sont vraiment très réussies, la vue « conceptuelle » dans le tunnel m’a fait beaucoup rire… :). C’est amusant de voir que nous étions au même endroit au même moment et que notre oeil a perçu l’environnement parfois de manière assez similaire et parfois pas du tout. Bon, tu nous mets la pression là car maintenant il va falloir assurer pour montrer à notre tour ce que nous avons produit!
    Pour ma part j’y travaille encore et je suis loin d’avoir terminé le tri et le traitement de mes presque 400 clichés (bon il m’en reste 170 maintenant c’est un bon début…). Mais pour te faire plaisir je vais vite en mettre une petite série en ligne, des N&B graphiques comme je les aime!
    Merci encore pour cette belle expérience photographique à tes côtés chère Laurence! Je reviendrai certainement! 😉
  4. Bonjour à vous !!

    Christine, j’espère que quand tu viendras le temps sera meilleur quand même !! Car ce qu’on ne voit pas sur les photos, ce sont les doigts gelés et les épaules raides d’humidité. Qu’en dirais-tu de travailler sur le thème de la chaleur et de la lumière éblouissante du sud ? Ca serait pas mal, non ? Allez, nous nous laisserons porter par les éléments et je suis sûre que nous en tirerons le meilleur !

    Et encore Véro, ce n’est qu’un tout petit aperçu 🙂 et … je t’ai répondu 🙂 🙂

    Caroline : et bien oui, je trouve que vous tardez sacrément !!! Non, je blague … tu te souviens, je vous ai dis aussi de laisser « reposer » un peu, histoire de prendre du recul sur ces intenses moments. Ceci dit, tu aiguises ma curiosité … des n&b graphiques, tiens, tiens … reviens par ici nous mettre le lien, d’accord ?

  5. Souvenirs, souvenirs… Quel chouette week-end nous avons passé malgré une météo pour le moins pourrie. Je suis contente de découvrir tes photos. Certaines me sont familières parce que.. j’ai à peu près les mêmes, mais d’autres me sont totalement inédites. Et même si certaines sont très ressemblantes, la façon de les traiter est différente, ce qui est d’autant plus intéressant. J’ai un peu de retard avec le traitement de mes photos gênoises mais, ton article me botte les fesses. Je vais mettre le turbo cette semaine pour pouvoir répondre comme il se doit à tes images;-) Et je ne peux que conseiller à tes lecteurs de ne pas hésiter à venir faire un petit stage avec toi. C’est passionant, enrichissant et vraiment vraiment très sympa! Et Gênes est une ville à découvrir absolument.
  6. En tout cas si un jour je suis à Genova un jour de pluie, je penserai à ce billet et saurai où me réfugier. Je suis certaine que cette journée fut riche en échanges. J’étais moi aussi au nord de l’Italie début avril, non loin de Stresa et Orta et je confirme que le temps était très mitigé…
    J’espère sincèrement pouvoir une fois participer à un de tes Workshop, c’est un peu loin de chez moi, mais d’un autre côté je suis toujours partante quand il s’agit de s’évader 🙂
  7. J’aime bien l’homme au parapluie et la rouge carrée que j’aurais vue en N&B
  8. A lire et voir votre enthousiasme à toutes, ces 2 journées ont été riches d’expériences et d’échanges enrichissants, je n’en doute absolument pas … voilà qui donnerait presque envie de participer à un de tes workshop, Laurence ;-)))
    Je pense qu’appréhender les sujets de différentes façons, oser des pratiques photos, dans des lieux inhabituels de plus, il n’y a rien de tel pour s’ouvrir l’esprit et développer sa sensibilité.
  9. Une jolie visite de Genova, qui prouve que les parapluies, c’est joli en photo 😉
    Je vous envie l’expo Steve Mc Curry, dont j’admire depuis longtemps le travail.
    Bon mercredi!
  10. Les filles de l’underground!
    Je commence à être impatiente!
  11. Voila un billet qui fait chaud au coeur malgré la pluie !! Ce partage et la façon dont tu ne présentes est tentant . Au travers de ces photos pointe le plaisir que vous avez pris .
    Nous n’avons pas le même univers photographique et rien que pour cela cette expérience est tentante , pas pour le moment , mais je n’oublie pas cette proposition , Phil
  12. Bonjour et merci de tout coeur pour vos si gentils messages !

    Héhéhé, je suis bien contente de voir qu’effectivement mes 2 comparses « ont mis le turbo » pour nous montrer les premiers résultats de nos divagations gênoises !

    Allez donc voir du côté de chez Spiruline ici : http://regardevoir.blogspot.it/2013/05/la-photografille.html

    et chez Caro là :
    http://caro-maboiteaimages.blogspot.it/2013/04/genova-workshop-1.html

    Marie et Cath : 😉 😉 😉

    Lucie, Orta n’est pas réputé pour être une région où le beau temps règne. par contre, je confirme que c’est également un endroit magnifique ! Et puis … ce n’est pas très loin de Genova (1h30 je pense en voiture …)

    Philippe, chacun a son propre univers et son propre langage photographique ! Et je ne veux surtout pas apprendre aux personnes qui viennent me trouver à faire des images comme les miennes, mais au contraire, les pousser sur leur propre voie. Et je serais ravie de partager un bout de chemin avec toi !

    cathy B, les parapluies sont souvent au final très poétiques. Et cette expo de Mc Curry était vraiment intéressante, non seulement par les photos qui y étaient exposées, mais aussi par la mise en scène tout à fait efficace.

    Gérard, il me semble qu’avec tout ce flou cette photo aurait perdu en impact en n&b et j’ai au contraire choisi d’exaspérer les couleurs d’origine vers ce rouge sang 🙂

  13. la « 10829 » est admirable..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.